RING


Accueil > Mots-clés > littérature

littérature

  • Le Pan poétique des muses, "La poésie des femmes romandes. Muses & Poètes. Poésie, Femmes et Genre"

    sous la direction de Michel R. Doret


    lire la suite


  • Martine Reid, "La littérature au risque du ’genre’"

    14 mai - Paris Sorbonne

    Intervention dans le cadre du séminaire "Genre et autorité"


    lire la suite


  • Colloque international sur Violette Leduc

    La Bâtarde a 50 ans

    17-18 octobre - Paris 3 / Paris ENS

    La Bâtarde a cinquante ans. En 1964, Violette Leduc publie le premier tome de l’autobiographie qui, préfacée par Simone de Beauvoir, la rend célèbre. Écarté du Prix Goncourt à cause de son caractère trop audacieux, le livre rencontre néanmoins un succès éclatant auprès du public. Cinquante ans plus tard, la « Bâtarde » suscite un regard renouvelé sur son œuvre à travers le film de Martin Provost, le documentaire d’Esther Hoffenberg, la création d’un groupe de recherche « Violette Leduc » à l’ITEM, et la réédition de ses romans.


    lire la suite


  • Gabriella Tegyey, "Cris de femmes de la littérature hongroise : le cas de Renée Erdős (1879-1956)"

    17 mars - Angers

    Gabriella Tegyey (Dr. Université de Debrecen) présentera l’auteure Renée Erdos. Figure emblématique de la première moitié du XXe siècle, Renée Erdős passe pour l’un des auteurs les plus « érotiques » de son époque. Romancière à scandale, elle entreprend d’explorer, dans chacun de ses romans, les zones jusqu’alors cachées du désir féminin. Si le public (en premier lieu féminin) éprouve une réelle fascination à son égard, la critique n’hésite pas à manifester sa réprobation : aussi est-elle accusée d’impudeur et d’immoralité.


    lire la suite


  • Revue

    Sociétés contemporaines, Genre et activité littéraire : les écrivaines francophones

    L’idée de vocation qui associe la pratique littéraire à un don laisse à penser que chacun, quelle que soit sa classe sociale, peut devenir écrivain. Selon cette appréciation, hommes et femmes auraient autant de chance d’exercer cette activité puisque seule la qualité intrinsèque des uvres ouvrirait les portes du monde de l’édition littéraire. Ce faisant, la littérature, imperméable...


    lire la suite


  • Livre

    Nelly Sanchez, Images de l’Homme dans les romans de Rachilde et de Colette (1884-1943)

    Alors que la représentation féminine en littérature a inspiré de nombreux ouvrages, celle de l’Homme, tout aussi difficile à cerner, est rarement étudiée. Pour découvrir les différentes facettes du "sexe fort", nous avons choisi d’étudier les romans de Rachilde et de Colette couvrant la période 1884-1943.


    lire la suite


  • « Mi vagina clama una venganza » : fureur et désir féminins dans les littératures contemporaines de langues romanes

    31 janvier - Université de Paris-Est

    Fureur et désir sont deux passions qui, depuis toujours, s’associent, se mêlent ou sont même si intimement liées qu’elles ne forment parfois qu’une. Le vers de Diana J. Torres (Pornoterrorismo, 2011) « Mi vagina clama una venganza » les conjugue au féminin d’une façon implacable et introduit parfaitement la problématique que nous voudrions poser dans le cadre de cette journée d’études : comment désir et fureur s’incarnent-ils dans les voix poétiques ou les personnages féminins des littératures contemporaines de langues romanes ?


    lire la suite


  • GIS Institut du Genre

    Créations, Arts et Littératures

    Avant le 1er février

    L’histoire littéraire et l’histoire de l’art sont longtemps restées des disciplines patrimoniales, au service d’un récit national transmis par l’institution scolaire. Dans ce contexte, les œuvres de femmes ont été minorées, ignorées ou oubliées. Aux Etats-Unis, et plus récemment en France, une réflexion sur le « canon » esthétique et sur les mode2s de constitution de l’histoire littéraire et de l’histoire de l’art s’est ouverte dans le sillage des études de genre.


    lire la suite


  • Revue

    Clio, "Écrire au quotidien"

    Les écritures du quotidien sont aujourd’hui bien souvent affaire de femmes ; celles-ci recueillent, sauvent et agencent l’éphémère patrimoine mémoriel qui, sans le secours de quelque sœur, tante ou vieille cousine, serait voué à l’oubli. Véritables « machines à écrire familiales », selon la formule chère à Bernard Lahire, les femmes notent, archivent et mettent en forme les traces d’un passé ordinaire qui prend tout son sens à la faveur de leurs commentaires et gardent la famille en vie.


    lire la suite


  • Journée d’études

    Être une fille, être un garçon dans la littérature de jeunesse (1970-2012)

    17 octobre - Bordeaux

    Cette journée d’études étudiera les représentations du genre dans la littérature de jeunesse à la période contemporaine, de 1970 à aujourd’hui. En constante extension, ce champ garde sa visée éducative. Le développement de la chick lit – cette littérature écrite par et pour des femmes – et les nombreuses collections s’adressant spécifiquement aux adolescentes prouvent que les collections sexuées ne relèvent pas d’un passé éditorial révolu.


    lire la suite


0 | ... | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | 90 | 100 | 110 | ... | 130

Fichiers de syndication :


Statistiques :


Le site contient 4383 articles

Info / contacts :


Navigation / Syndication :