RING


Accueil > Mots-clés > biologie

biologie

  • Le genre : quel défi pour la psychiatrie ? Biologie et société dans les classifications et la clinique

    Avant le 15 juillet - Paris Descartes

    Les derniers débats sur le genre, à l’occasion de la nouvelle sortie de la cinquième édition du DSM, relancent des anciens débats sur l’interprétation de la maladie mentale et ses implications sur la vie des femmes et des hommes.


    lire la suite


  • Rencontre débat

    Anne Fausto-Sterling, Corps en tous genres. La dualité des sexes à l’épreuve de la science

    20 décembre - Paris 8

    dans le cadre du séminaire de master "Politiques du Corps" (B. Guillarme/E. Fassin)


    lire la suite


  • Avant le 1er janvier 2013

    Gender and genes

    Yearbook of Women’s History

    Franco Castelluccio’s famous sculpture, The Double Helix XX-XY, is
    considered to depict the history of DNA as a story in which males and
    females, as two separate entities, celebrate life and save mankind through
    their growing mutual compassion.


    lire la suite


  • Conférence IEC

    Anne Fausto-Sterling

    17 décembre - Paris ENS

    Anne Fausto-Sterling, biologiste, historienne des sciences et féministe, est professeure à l’université Brown (Providence, Rhode Island). Elle est également l’auteure de Myths of Gender (1985) et de Sex /Gender. Biology in a Social World (2012)


    lire la suite


  • L’objet « sexe » dans les savoirs, les techniques et les pratiques de la biologie et de la médecine au XIXe-XXe siècle

    Avant le 10 janvier 2014

    Comment penser le sexe, catégorie biologique, dans et à partir des sciences sociales ? De nombreux travaux, notamment historiques, ont interrogé les définitions médicales et sociales du sexe biologique (T. Laqueur, N. Oudshoorn, D. Haraway...). Les recherches dans le monde francophone ont néanmoins été rares.


    lire la suite


  • E. Peyre, J. Wiels, Mon corps a-t-il un sexe ? Sur le genre, dialogues entre biologies et sciences sociales

    « Sexe » est l’un des mots de la langue française que les gens sans distinction de classe, de religion, d’apparence ou de profession, utilisent avec grand intérêt, qu’ils soient accoudés au zinc d’un bistrot ou à la paillasse d’un laboratoire de biologie moléculaire.


    lire la suite


  • Le genre : quel défi pour la psychiatrie ? Biologie et société dans les classifications et la clinique

    Avant le 15 juillet - Paris

    Les derniers débats sur le genre, à l’occasion de la nouvelle sortie de la cinquième édition du DSM, relancent des anciens débats sur l’interprétation de la maladie mentale et ses implications sur la vie des femmes et des hommes. Au carrefour de la séparation des disciplines, entre biologie et société, la psychiatrie doit faire face aux enjeux de la santé mentale, de l’éthique médicale et des politiques sanitaires. Dans ces contraintes peut-elle repenser les cadres nosologiques et la clinique à la lumière de la pensée du genre ?


    lire la suite


  • Colloque organisé

    Identité, biologie, droit

    6-7 février - Caen

    Ce colloque vise d’abord à comprendre la façon dont les avan- cées biologiques modifient notre compréhension de l’identité humaine. Comment la notion d’identité est-elle définie et utilisée dans la biologie aujourd’hui ? La théorie classique du soi et du non-soi est-elle remise en cause en immunologie ? Est-elle modifiée par l’importance croissante donnée à l’expression des gènes au dé- triment d’une identification stricte entre l’individu et son code génétique ?


    lire la suite


  • Olivier Postel-Vinay, "L’homosexualité est-elle biologique ?"


  • La biologisation de quoi ?

    Avant le 31 janvier - revue Genre, sexualité & société

    Depuis les années 1990, les études sur le genre et la sexualité ont renouvelé leurs objets et se sont aventurées dans le domaine des « sciences naturelles », cherchant d’une part à prendre au sérieux les questionnements de la biologie et d’autre part à en critiquer certains résultats. La question du « sexe biologique » peut à cet égard être considérée comme le paradigme de cette critique, permettant à la fois de revendiquer une série d’objets auparavant « réservés » aux sciences de la nature, et de questionner à nouveaux frais les cadres conceptuels sur lesquels les études sur le genre avaient construit leurs premières épistémologies (sexe naturel vs. genre social).


    lire la suite


0 | 10

Fichiers de syndication :


Statistiques :


Le site contient 4383 articles

Info / contacts :


Navigation / Syndication :