RING


Accueil > Actualité du genre > Séminaires > Orientation et formation : l’approche transversale du genre

Orientation et formation : l’approche transversale du genre

Avant novembre - revue Education et socialisation


Date de mise en ligne : [07-09-2015]



Mots-clés : éducation


Pour le numéro 42 de la revue Education et socialisation. Les cahiers du CERFEE.

Coordination :

Céline Avenel, Mouni Haoua Kouidri et Nassira Hedjerassi

Argumentaire :

Ce numéro fait suite au symposium « Jeunes Chercheur-e-s », réalisé dans le cadre du congrès AREF 2013 à Montpellier, qui avait pour thématique le genre dans les recherches sur les études supérieures et sur le milieu professionnel. Le genre, concept dynamique et transdisciplinaire, renvoie à la construction sociale et culturelle des systèmes différenciés de représentations du féminin et du masculin et ses conséquences en termes de conditions matérielles et de rapports de pouvoir entre les deux groupes de sexe. En tant que rapport social sexué imbriqué dans un ensemble de rapports sociaux et identitaires indissociables et constitutifs des processus d’éducation, d’orientation et de formation (Baudelot et Establet, 1992 ; Mosconi,1994 ; Zaidman,1996 ; Duru-Bellat, 2004 ; Marry, 2004 ; Vouillot, 2010 ; Vouillot, Mezza, Steinbruckner et Thiénot, 2011 ; Marro, 2012), le genre est un outil conceptuel pertinent à l’analyse des ajustements en termes de représentations scolaires, professionnelles et sexuées dans le champ des sciences de l’éducation.
Dans ce prochain numéro d’Éducation et Socialisation : les Cahiers du CERFEE, nous nous intéressons aux rôles du genre dans les vécus, les trajectoires, les pratiques et les parcours des étudiant-e-s et des adultes dans les champs de la formation et de l’orientation dans le supérieur.
L’objectif de ce numéro est de proposer diverses analyses, interprétations et mises en débat des évolutions et des formes de déplacement du genre dans les champs de l’orientation et de la formation. Pour Baudelot, « le genre occupe une position à part » : « Contrairement à d’autres fractures qui s’approfondissent ou persistent, immobiles, à des niveaux très élevés d’inégalité, les disparités entre hommes et femmes ne cessent d’évoluer : elles se réduisent, puis se creusent à nouveau, se déplacent, se transforment, se modifient, bref, loin de demeurer immuables, elles bougent » (Baudelot, 2004, 377). Les mouvements de féminisation et de masculinisation des cursus, les problématiques liées aux questions de mixité et de division sexuée, les représentations et les pratiques sexuées en orientation et en formation, les formes d’atypisme, la question du genre dans les rapports au savoir constituent une liste d’objets de recherche ouverts à ce numéro. Ce dossier s’ouvre aux travaux de diverses disciplines des sciences humaines et sociales comme les sciences de l’éducation, la sociologie, la psychologie, l’histoire ...qui développent une perspective incluant l’approche du genre dans les contextes des pratiques d’orientation et de formation.

Envoi des articles pour évaluation : novembre 2015 Réponse aux auteur-e-s : avril 2016 Envoi de la version définitive des articles : août 2016. Les articles devront être adressés à : celine.avenel517@orange.fr nassira.hedjerassi@univ-reims.fr

Haut de page

Fichiers de syndication :


Statistiques :


Le site contient 4383 articles

Mots-clés aléatoires :


Info / contacts :


Navigation / Syndication :