RING


Accueil > Mots-clés > anthropologie

anthropologie

  • Séminaire de Gianfranco Rebucini

    Introduction à l’anthropologie du genre

    EHESS Paris

    Ce séminaire pédagogique, à travers une introduction générale sur la question du genre, se propose d’analyser les différents débats qui ont animé et qui animent l’anthropologie et les sciences sociales dans leur ensemble.


    lire la suite


  • Ordres et désordres du sexuel. Psychanalyse et Anthropologie critique

    23 novembre - Paris FIAP

    La psychanalyse a fait du sexuel le chemin du psychisme et a mis en place des représentations retenant la distinction des sexes en tant que matrice fondamentale, réglant ce qui fait écart comme ce qui soude la logique de l’individu à celle du social. Si la stabilité de l’humanité repose sur les ordres du sexuel, a contrario, l’histoire de l’humanité ne cesse de témoigner des désordres auxquels elle est confrontée, par les transformations, les exigences des civilisations, leurs normes et modèles toujours à réinventer.


    lire la suite


  • Le consentement et l’involontaire

    L’abstraction du sujet juridique, construit comme un sujet capable de volonté, de connaissance et de maîtrise de ses actes est-il un avantage ou un inconvénient lorsqu’il s’agit de prendre en compte des pratiques sociales concernant la vie sexuelle ?


    lire la suite


  • Colloque

    Les nouvelles familles dans la société française, hier, aujourd’hui et demain. Une approche sociologique, historique et anthropologique

    12 janvier 2013 - Lyon

    Ce colloque sera introduit par un.e représentant.e politique local, ainsi que les deux associations organisatrices, l’APGL et le CNAFAL. Trois tables-rondes sont ensuite organisées sur des thématiques anthropologiques, historiques et sociologiques.


    lire la suite


  • Amandine Delord, "« Lorsque l’enfant paraît » : Rencontres, liens et ruptures. Une approche anthropologique des adoptions en Colombie"

    25 novembre 2013 - Paris 3

    L’adoption internationale en Colombie représente 14 % des adoptions françaises à l’étranger en 2011. Elle est un système de juxtaposition et d’imbrication d’acteurs et d’expériences de parenté. De par sa dimension transnationale, l’adoption lie des acteurs asymétriques avec pour extrémités les parents adoptants européens et la génitrice colombienne.


    lire la suite


  • Véronique Kleiner, "Pourquoi les femmes sont-elles plus petites que les hommes ?"


  • Espaces sexués : de la brousse au couvent

    EHESS

    Ce séminaire s’inscrit dans un programme de recherche consacré à la topologie sexuelle de l’espace social. Nous étudierons, à travers l’analyse comparative de la morphologie spatiale de sociétés voisines dans différentes régions du monde, le rôle que joue la différence des sexes dans l’organisation de l’espace domestique et public.


    lire la suite


  • Le genre tout terrain. Des sexualités au religieux : quelles approches anthropologiques du genre

    5-6 mai - Genève

    Comment rendre compte du genre lors d’une enquête de terrain anthropologique ? Comment construire des observations qui prennent en compte le genre ? Quelle visibilité donner aux rapports sociaux de sexe ? Comment interpréter les rapports de genre qui se déroulent sous le regard des chercheur.e.s ? Comment le genre structure-t-il la pratique de l’enquête de terrain ?


    lire la suite


  • Genre et alimentation

    Avant le 1er février 2014 - Journal des Anthropologues

    L’idée selon laquelle « les hommes » doivent manger plus que « les femmes », notamment de la viande (des protéines animales), est une idée défendue par le sens commun, particulièrement dans les sociétés occidentales, et actée par les institutions médicales. Elle a longtemps été un paradigme scientifique mais a été récemment remise en question par les sciences de la nutrition. Cette perspective critique ouvre un champ considérable au croisement des sciences sociales et de l’anthropologie biologique.


    lire la suite


  • Véronique Nahoum­ Grappe, "Corps sexué et lexique des haines. Une approche anthropologique de notre présent"

    20 mars - Pau

    Pour l’ethnologue de notre culture contemporaine, le statut de la misogynie dans le lexique des communications ordinaires est une question centrale : les injures, les paroles de haine, les énoncés blasphématoires, la rhétorique des cris de rage et de fureur, tout cela fait partie d’un vaste ensemble expressif où la haine collective emprunte son lexique aux gestes de la sexualité humaine.


    lire la suite


0 | 10 | 20

Fichiers de syndication :


Statistiques :


Le site contient 4383 articles

Info / contacts :


Navigation / Syndication :