RING


Accueil > Mots-clés > care

care

  • Aide aux personnes âgées : un univers féminin ?

    Avant le 10 septembre - Paris

    La prise en compte du genre paraît incontournable pour comprendre le vieillissement (Arber, Ginn, 1995). La vieillesse dépendante serait un domaine essentiellement féminin. Ceci est le constat quasi omniprésent des recherches consacrées à cette question. Effectivement, les études dans différents pays révèlent une majorité féminine parmi le groupe d’âge avancé et une prépondérance des femmes parmi les aidants. Mais définir le domaine du vieillissement comme un univers exclusivement féminin serait une simplification injustifiée.


    lire la suite


  • Journée d’étude

    Parcours de vie et intervention sociale : l’impensé du genre

    9 novembre - Paris

    Comment une approche du travail social en termes de genre permet-elle d’interroger le potentiel d’émancipation et les modalités de l’intervention sociale aux différents âges de
    la vie, de la jeunesse à la vieillesse ? Comment la place des hommes et des femmes dans la société et les rapports sociaux de sexe sont-ils pris en compte par les politiques
    sociales et les professionnels du travail social ?


    lire la suite


  • Marie Garrau, Alice Le Goff (dir.), Politiser le care ?

    Le concept de « care », qui désigne tout à la fois une attitude morale – l’attention à l’autre, la sollicitude à son égard – et un ensemble de pratiques destinées à prendre soin des autres, a fait une entrée remarquée dans le débat public au printemps 2010.


    lire la suite


  • Programme 2012-2013

    Les Économies Politiques des Sentiments

    EHESS

    Centrale dans une tradition sociologique qui interroge l’expression obligatoire des sentiments, le soubassement affectif des rapports de pouvoir ou les goûts propres à telle classe sociale, la question des affects a cependant souvent été traitée de manière parcellaire et éclatée.


    lire la suite


  • Genre, care, environnement

    7-10 septembre - Lyon 3

    L’environnement et la manière dont collectivement nous entretenons des relations à la nature interrogent nos sociétés. Les modèles de développement sont questionnés. Des initiatives existent partout dans le monde pour penser autrement le rapport à la nature et à l’environnement et l’adaptation aux changements climatiques.


    lire la suite


  • S. Bourgault, J. Perreault (dir.), Le care. Éthique féministe actuelle

    Cet ouvrage présente une réflexion pluridisciplinaire sur l’éthique féministe ducare. Élaborée par Carol Gilligan dans In a Different Voice en 1982, cette « éthique de la sollicitude » a été très prisée dans les années 1980. Plus récemment, nous assistons à l’émergence d’une enthousiaste seconde génération de théoricien.ne.s du care qui y voient un terreau fertile pour réfléchir aux oppressions liées à la division genrée du travail.


    lire la suite


  • Ela Callorda Fossati, "Le travail domestique revisité à travers les enquêtes emploi du temps et les transformations du salariat. Diversité internationale des institutions du travail et étude du cas de l’Uruguay"

    7 novembre 2014 - Bordeaux


  • Damien Tissot, "Féminisme et universalisme : vers une définition commune de la justice"

    28 septembre - Paris 8

    Ce travail explore la façon dont les féministes mobilisent la notion d’universel dans leurs revendications de justice. Depuis les annés 1950, l’universalisme latent ou assumé de certains discours féministes a été beaucoup critiqué. On a reproché à ces discours de se déployer dans des
    cadres philosophiques à la fois ethnocentriques, impérialistes et patriarcaux hérités des Lumières.


    lire la suite


  • Séminaire

    Genre et temporalités de la question sociale

    IRIS/EHESS

    Cette année, nous poursuivrons l’étude des enjeux politiques du care, en insistant sur les dimensions temporelles et sexuées. On s’attardera ainsi sur la temporalisation et la sexuation des interventions pour autrui, qui constituent l’objet d’une sociologie de la présence sociale.


    lire la suite


  • Genre, écoféminisme et care environnemental

    14 mars - Toulouse

    Alors que les approches scientifiques (réductionniste, économiciste), et politique (privatisation) du vivant deviennent dominantes, y compris dans les effets qu’elles imposent par leurs logiques aux filières de productions, notamment en agriculture, les actions pratiques, les philosophies du geste et de l’acte continuent d’être marquées, encore plus dans les formes productives alternatives, par d’autres revendications ou attitudes dans la relation au vivant et à la nature.


    lire la suite


0 | 10 | 20 | 30

Fichiers de syndication :


Statistiques :


Le site contient 4383 articles

Info / contacts :


Navigation / Syndication :