RING


Accueil > Mots-clés > littérature

littérature

  • Marie NDiaye’s Tales of Power : Being at the End of One’s Rope

    Avant le 15 février - Paris

    Marie NDiaye (1967-) est un des auteurs contemporains les plus connus en France, et a récemment reçu le Prix Goncourt (2009). Ses œuvres littéraires variées – romans, pièces de théâtre, scénarios de films ou romans pour la jeunesse – paraissent inattendues à la tête des listes des meilleures ventes de livres mais ses œuvres sont bien extrêmement populaires. Ses textes submergent ses lecteurs à la fois thématiquement et stylistiquement ; ceux-ci endurent des narrations d’un contenu sombre et d’une forme également dense, complexe et tortueuse.


    lire la suite


  • Audrey Lasserre, "Histoire d’une littérature en mouvement : textes, écrivaines et collectifs éditoriaux du Mouvement de libération des femmes en France (1970-1981)"

    3 décembre - Paris 3


  • Frédéric Chauvaud, François Dubasque, Pierre Rossignol et Louis Vibrac (dir.)

    Les vies d’André Léo. Romancière, féministe et communarde

    André Léo, de son vrai nom Léodile Béra, est tour à tour romancière, journaliste, essayiste, auteur dramatique mais aussi républicaine et militante féministe. Longtemps ignorée ou méconnue, elle a pourtant un rôle aussi important que celui de Louise Michel. Cet ouvrage offre l’inventaire le plus complet sur son œuvre (plus de trente romans, contes et essais, des dizaines d’articles et des textes politiques) et restitue, dans leur complexité, ses vies multiples.


    lire la suite


  • La circulation internationale du féminisme : éditeurs/trices ; traducteurs/trices

    Avant le 20 mars - Toulouse

    La communication des textes et des idées par-delà les frontières relève d’un processus où les facteurs idéologiques et/ou politiques investissent aussi bien les choix linguistiques qu’éditoriaux : c’est précisément ce qui donne tout leur sens et leur intérêt aux recherches menées sur le sujet (Sapiro, 2008). D’abord, avec Cynthia Kraus (2005), la crise de la représentation féministe en France (au sens de visibilité et de délégation) se répercute dans la distinction féminisme/genre.


    lire la suite


  • Livre

    Monique Wittig, Le chantier littéraire

    C’est en 1986, à gualala, en Californie, que Monique Wittig termine Le Chantier littéraire, thèse qu’elle rédigea en vue d’obtenir le diplôme de l’École des hautes Études en sciences sociales de Paris. Gérard Genette en était le directeur, Louis Marin et Christian Metz, les lecteurs.


    lire la suite


  • Marguerite de Coüasnon, Ecrire de soi. Mme de Genlis et Isabelle de Charrière, l’autorité féminine en fictions (1793-1804)

    Au cœur de la Révolution française, deux écrivains, Isabelle de Charrière et Mme de Genlis, proposent à leurs lecteurs émigrés une voie médiane, entre les valeurs d’une noblesse sur le déclin et celles d’une société en mutation rapide. Cette voie médiane se construit en référence à la figure de Jean-Jacques Rousseau, dont l’aura est sans pareille.


    lire la suite


  • Identités genrées en poésie

    Avant le 31 octobre - revue Le Pan poétique des muses

    Qu’est-ce que c’est ’’être une femme’’, qu’est-ce que c’est ’’être un homme’’ en poésie et comment aborde-t-on la poésie des minorités sexuelles ?
    Des éditeurs, éditrices, libraires, universitaires, poètes et poétesses luttent depuis plusieurs décennies pour parler librement de cette poésie. Des figures, modèles et représentations peuplent les recueils et les études mais un silence pesant continue à occulter ce domaine pluridisciplinaire.


    lire la suite


  • Le Genre comme catégorie d’analyse. Sociologie, histoire, littérature

    Publication des Actes du colloque des 24 et 25 mai 2002

    La différence des sexes et les rapports hommes-femmes constituent des objets d’interrogation dans tous les champs du savoir et de la culture. Depuis une trentaine d’années, de nombreuses recherches ont renouvelé l’analyse de la place des femmes, des modèles et des rôles sociaux de sexes, en particulier à travers la notion de genre, qui désigne la construction historique, culturelle et sociale du sexe. Si cette notion fait désormais partie du vocabulaire politique et institutionnel de l’Europe, et paraît s’imposer comme incon­tournable dans ce champ de recherche, elle reste souvent ignorée ou rejetée en France, où persiste une méfiance à l’égard de ce qu’on appelle ailleurs women’s studies ou gender studies. Les difficultés de traduction généralement invoquées ne doivent pas masquer les problèmes politiques et conceptuels liés à son utilisation. Cet ouvrage est issu du premier colloque du RING, tenu à l’université Paris 7-Denis Diderot en mai 2002, où la notion de genre a été discutée et mise à l’épreuve de différentes disciplines dans le contexte universitaire français d’aujourd’hui. Il fait le point sur les usages de cette notion, sa pertinence et ses limites en sociologie, histoire et littérature.


    lire la suite


  • Appel à contributions

    Phénomènes, échecs et contradictions

    Avant le 15 mai - Champ des Lettres

    Aberrations, phénomènes, caprices de la nature... de Mary Shelley à Katherine Dunn, en passant par des sorcières néo-païennes des sous-cultures urbaines, et par la chirurgie esthétique parfois fantaisiste qui marque le conformisme ou le non-conformisme, le body-art, les cicatrices rituelles...


    lire la suite


  • Appel à contributions

    Fiction(s) du masculin. Discours et représentations des masculinités dans les littératures occidentales

    Avant le 1er octobre - Paris

    Interrogée récemment à l’occasion du 25e anniversaire de la mort de Simone de Beauvoir, Geneviève Fraisse, à la question « Pourquoi l’homme est-il dispensé d’écrire sur son sexe ? », répond :


    lire la suite


0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 130

Fichiers de syndication :


Statistiques :


Le site contient 4383 articles

Info / contacts :


Navigation / Syndication :