RING


Accueil > Mots-clés > pouvoir

pouvoir

  • Avant le 15 janvier 2013

    Approche clinique des dominations

    Nantes

    L’approche clinique dans les sciences sociales porte un souci particulier pour l’étude des déplacements subjectifs par lesquels les individus s’efforcent de se dégager des processus de domination qui les assujettissent.


    lire la suite


  • Usages des théories queer. Normes, sexualités, pouvoir

    EHESS

    Des concepts et approches issus des théories queer - des ouvrages fondateurs, pour beaucoup d’entre eux écrits dans le contexte académique états-unien, aux ramifications plus récentes des performance studies, postcolonial queer studies, trans studies et autres, y compris en Europe - ont inspiré nombre de recherches empiriques autour de la déconstruction des normes de genre et de sexualité.


    lire la suite


  • Laurence Machet, Stéphanie Ravez et Pascale Sardin, Les Mères et l’autorité. Mythes et réalités

    En devenant maîtresses de leur contraception, les femmes occidentales ont développé un nouveau rapport à la maternité, désormais envisagée comme voie d’accès privilégiée à la réalisation de soi. Certains s’émeuvent de ce qu’ils considèrent comme une survalorisation néfaste à l’ordre familial et social. Pourtant le maternalisme n’est-il pas un mythe ? L’autorité des mères, tant dans la sphère publique que dans la sphère privée, est-elle vraiment à craindre ?


    lire la suite


  • Appel à contributions

    Question d’autorité

    Avant le 30 juin - Paris

    Stratège, orateur, prêtre et prêtresse, mais aussi médecin, oracle, messager ou poète : comment une personne à qui l’on fait crédit d’un savoir ou d’une compétence, qui est investie d’une charge, d’une fonction ou d’une mission, fait-elle autorité ? Quels critères entrent en considération, en Grèce ou à Rome, pour déterminer et évaluer cette autorité, son champ d’action et ses effets ?


    lire la suite


  • Séminaire EHESS - Campus Condorcet

    Usages des théories queer. Normes, sexualités, pouvoir

    Paris

    Des concepts et approches issus des théories queer - des ouvrages fondateurs, pour beaucoup d’entre eux écrits dans le contexte académique états-unien, aux ramifications plus récentes des performance studies, postcolonial queer studies, trans studies et autres, y compris en Europe - ont inspiré nombre de recherches empiriques autour de la déconstruction des normes de genre et de sexualité.


    lire la suite


  • L’autorité politique, le pouvoir et la masculinité : De l’antiquité à nos jours

    5-6 septembre - Paris

    Cette rencontre vise à explorer les relations entre l’autorité
    politique et la masculinité, de l’empire romain à nos jours, en
    passant par les eunuques de l’Empire byzantin, les villes espagnols
    médiévales, les ducs de Bourgogne, les hommes politiques anglais du
    XVIIe et XIXe siècle, et la Jeunesse Hitlérienne.


    lire la suite


  • Raewyn Connell, Masculinités. Enjeux sociaux de l’hégémonie

    Articulant théorie et récits de vie, Raewyn Connell dessine une cartographie complexe et nuancée des masculinités. Elle met au jour l’existence, au sein de l’ordre de genre, d’une masculinité hégémonique qui vise à assurer la perpétuation de la domination des hommes sur les femmes. Contre tout masculinisme, Connell nous montre que la masculinité hégémonique, sans cesse ébranlée et mise à l’épreuve dans le vécu des hommes, n’est ni définitive ni le seul schéma de masculinité disponible.


    lire la suite


  • Gender, sexuality and power. Queering Normativity

    Avant le 10 novembre - Kharkov (Ukraine)

    The aim of the conference is to create a space for scholarly discussion of studies informed by queer theory, which analyze the normative order of gender and sexuality as well as problematize traditional theories of sexuality. However, we understand queer theory not as LGBT studies, but as critical analysis of the implications of power, knowledge, and politics through which “Others” are constructed and naturalized.


    lire la suite


  • Natacha Chetcuti et Luca Greco (éds.), La face cachée du genre - Langage et pouvoir des normes

    La « face cachée du genre » renvoie à la façon dont le langage continue à être dans les études de genre un objet presque invisible. Alors que les travaux des historien-ne-s, des littéraires, des philosophes, des sociologues, des anthropologues et des politistes sont largement intégrés dans le domaine des études de genre, on constate la quasi-absence des recherches linguistiques dans ce champ qui connaît depuis quelques années un véritable essor au sein des sciences sociales.


    lire la suite


  • Parler pour dominer ? Paroles, discours et rapports de pouvoir

    Avant le 30 juin - revue Autrepart

    L’analyse des pratiques langagières en situation constitue un révélateur des relations sociales, tout particulièrement de l’instauration de rapports de force ou de hiérarchie. Le pouvoir porté par les mots est connu, notamment des médias et des politiques. Mais ces mots ne prennent généralement sens que dans le contexte dans lequel ils ont été énoncés, et leur pouvoir n’est effectif que lorsqu’ils sont articulés au sein d’un discours lié à une situation de communication particulière.


    lire la suite


0 | 10 | 20 | 30

Fichiers de syndication :


Statistiques :


Le site contient 4383 articles

Info / contacts :


Navigation / Syndication :