RING


Accueil > Mots-clés > théorie

théorie

  • Mélanges

    Laurent Colantonio, Caroline Fayolle (dir.), Genre et utopie. Avec Michèle Riot-Sarcey

    Genre et utopie rassemble les contributions de collègues et d’anciens étudiants désireux de rendre hommage au travail de Michèle Riot-Sarcey, professeure émérite d’histoire contemporaine à l’Université Paris 8. Ce livre est né du sentiment que notre actualité politique nécessite plus que jamais d’être questionnée grâce aux outils de l’histoire et de la pensée critique. Il postule que l’exhumation des utopies oubliées du XIXe siècle nous permet de mieux comprendre les impasses de notre présent.


    lire la suite


  • Que fait le féminisme à la pensée critique ?

    Paris Arsenal

    Ce séminaire se propose d’interroger la manière dont la théorie féministe, dans sa multiplicité et sa conflictualité, enrichit et reconfigure la pensée critique. Notre objet ne sera ni les revendications propres aux femmes, ni l’articulation du féminisme aux mouvements censés être « généraux ».


    lire la suite


  • Séminaire de lecture

    Théories du genre et des sexualités. Féminismes et rapports sociaux de domination

    Ce séminaire mensuel de lecture a pour objectif de s’approprier collectivement des textes théoriques féministes traitant du genre et des sexualités à partir de la « deuxième vague » des années 1970. Le séminaire s’inscrit dans une perspective multidisciplinaire (anthropologie, sociologie, philosophie, histoire, arts, psychanalyse,...) et se veut ancré dans les pratiques sociales et les luttes politiques d’hier et d’aujourd’hui.


    lire la suite


  • Féminismes matérialistes et analyses critiques

    Paris Pouchet

    Centré sur les féminismes matérialistes, leurs développements et formes de renouvellement, ce séminaire voudrait contribuer à mettre au jour quelques-unes des avancées et tensions qui traversent actuellement la réflexion sur le genre et participent du questionnement sur l’émancipation.


    lire la suite


  • Séminaire GTM

    Croiser les disciplines, historiciser les concepts

    Paris Pouchet

    Les concepts en sciences sociales et humaines sont mobiles, ils ont une vie, une histoire. Nés en un lieu et un temps parfois difficiles à identifier, marqués par les rapports sociaux et les luttes idéologiques, ils peuvent apparaître presque simultanément dans des endroits et des contextes différents. Ils voyagent, et changent de contenu ou de sens, selon les auteur·e·s, les courants de pensée, les disciplines qui s’en emparent et en modifient les usages.


    lire la suite


  • Quarante ans après que reste-t-il des scripts sexuels ? Usages et perspectives de la théorie des scripts

    27 novembre - Paris INED

    Journée d’étude du RT 28 de l’AFS “Recherches en sciences sociales sur la sexualité”


    lire la suite


  • Journée d’études

    Comment penser-pratiquer une décolonisation de la pensée du genre ? II

    21 février - Paris 3

    Le concept d’écriture migrante a fait l’objet au Québec de recherches approfondies et d’analyses théoriques dans le domaine des lettres et des arts depuis les années 80, constituant un champ épistémologique à part entière. Le moment d’émergence de ces études est marqué par la publication de La Québécoite de Régine Robin en 1983, qui fut suivie d’une production fournie et diversifiée comprenant aussi bien des écrivains d’Europe que du Maghreb, de la Caraïbe, d’Asie et du Moyen-Orient.


    lire la suite


  • Joan W. Scott, De l’utilité du genre

    Qu’est-ce que le genre ? Comment les identités sexuelles et les rapports entre hommes et femmes sont-ils construits, et comment se transforment-ils ? Quel rôle jouent, dans ces processus, la politique et les mobilisations collectives, l’économique et le social, mais aussi le langage et l’inconscient ?


    lire la suite


  • Séminaire

    Artemisa Flores Espínola, "Genre et savoir scientifique : l’empirisme contextuel d’Helen Longino"

    21 juin - Paris Pouchet

    Dans le champ épistémologique, les principales critiques féministes soutiennent que le sexe du sujet connaissant est un facteur déterminant de la production scientifique et technique et partant, que l’épistémologie traditionnelle, pour qui cette question est toujours restée une préoccupation relativement lointaine, ne saurait se fonder sur une représentation qui privilégie un sujet inconditionné.


    lire la suite


  • Vanina Mozziconacci, "Du descriptif au normatif dans les théories féministes. Penser la sexualité et l’éducation sexuelle à partir de la relation"

    3 octobre - ENS Lyon

    La traduction d’une partie de la théorie féministe en mesures éducatives débouche sur un certain nombre d’impasses. En effet, le féminisme majoritaire, libéral, qui se fonde sur une ontologie individualiste, oppose une forme d’universalité aux stéréotypes, universalité qui en réalité souffre d’un biais masculin.


    lire la suite


0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 100

Fichiers de syndication :


Statistiques :


Le site contient 4383 articles

Info / contacts :


Navigation / Syndication :