RING


Accueil > Mots-clés > sociologie

sociologie

  • Livre

    Véronique Le Goaziou, Le viol, aspects sociologiques d’un crime. Une étude de viols jugés en cour d’assises

    Souvent présenté comme le « crime absolu », aux conséquences physiques, psychologiques et symboliques odieuses, le viol fait aujourd’hui l’objet d’une réprobation sociale maximale. Pourtant, derrière les images forcément simplifiées et « dramatisées » de ce crime, se profile le portrait d’un acte aux manifestations diverses et hétérogènes, que l’analyse doit élucider.


    lire la suite


  • Socialisations masculines de l’enfance à l’âge adulte

    Avant le 16 mars 2015 - revue Terrains & Travaux

    Les discours défendant l’idée d’une crise du masculin semblent faire partie d’un fonds commun d’évidence, au point d’alimenter nombre de débats publics ou pages de magazines. Ces discours pointent, et souvent déplorent, la crise « identitaire » qui affecterait actuellement les hommes et les garçons en raison de la « victoire » supposée du féminisme. Ils s’inquiètent en particulier des difficultés à devenir un homme dans une société caractérisée par la mise en cause généralisée du masculin et de ses attributs traditionnels.


    lire la suite


  • Livre

    Nathalie Benelli, Nettoyeuse. Comment tenir le coup dans un sale boulot

    Alors que la propreté est une valeur absolue des sociétés riches, le travail de celles et ceux qui éliminent la saleté est socialement et économiquement dévalorisé. En Suisse, le nettoyage comme activité professionnelle est majoritairement accompli par des femmes et des personnes d’origine étrangère.


    lire la suite


  • Première année : Love, etc.

    Sociologie et affects

    EHESS

    Ce séminaire entend interroger le « tournant affectif » (affective turn) que les sciences sociales auraient opéré depuis le milieu des années 1990, et la place renouvelée qu’occupent les émotions et les sentiments dans la compréhension du social. Pour sa première année, le séminaire se concentrera principalement sur l’amour et articulera différentes approches : une lecture critique, inspirée des théories féministes et queer, visant à penser les rapports de pouvoir qui le traversent et le constituent


    lire la suite


  • Soutenance de thèse

    Alban Jacquemart, "Les hommes dans les mouvements féministes français (1870-2010). Sociologie d’un engagement improbable"

    29 juin 2011 - EHESS

    Cette thèse prend pour objet un militantisme statistiquement minoritaire et socialement improbable : l’engagement des hommes dans les mouvements féministes en France, depuis leur émergence politique à l’aube de la Troisième République jusqu’à la période contemporaine (1870-2010).


    lire la suite


  • SociologieS, "Ethnographie du genre"


  • Lilian Mathieu, La Fin du tapin. Sociologie de la croisade pour l’abolition de la prostitution

    Dans cette somme, le chercheur retrace l’histoire des militants abolitionnistes, venus de tous horizons, et dont la "croisade" s’avère tout aussi tumultueuse et riche en rebondissements que les combats des prostitué(e)s pour leur émancipation.


    lire la suite


  • Le Genre comme catégorie d’analyse. Sociologie, histoire, littérature

    Publication des Actes du colloque des 24 et 25 mai 2002

    La différence des sexes et les rapports hommes-femmes constituent des objets d’interrogation dans tous les champs du savoir et de la culture. Depuis une trentaine d’années, de nombreuses recherches ont renouvelé l’analyse de la place des femmes, des modèles et des rôles sociaux de sexes, en particulier à travers la notion de genre, qui désigne la construction historique, culturelle et sociale du sexe. Si cette notion fait désormais partie du vocabulaire politique et institutionnel de l’Europe, et paraît s’imposer comme incon­tournable dans ce champ de recherche, elle reste souvent ignorée ou rejetée en France, où persiste une méfiance à l’égard de ce qu’on appelle ailleurs women’s studies ou gender studies. Les difficultés de traduction généralement invoquées ne doivent pas masquer les problèmes politiques et conceptuels liés à son utilisation. Cet ouvrage est issu du premier colloque du RING, tenu à l’université Paris 7-Denis Diderot en mai 2002, où la notion de genre a été discutée et mise à l’épreuve de différentes disciplines dans le contexte universitaire français d’aujourd’hui. Il fait le point sur les usages de cette notion, sa pertinence et ses limites en sociologie, histoire et littérature.


    lire la suite


  • Marie-Laure Déroff, Thierry Fillaut (dir.), Boire : une affaire de sexe et d’âge

    Boire de l’alcool est un acte social avec ses normes, ses rites, ses codes, qui varient dans le temps et l’espace selon que l’on est un homme ou une femme, jeune ou vieux, ou que l’on appartient à telle ou telle catégorie sociale. Boire, surtout avec excès, est aussi l’objet de représentations qui induisent des politiques et des actions en direction des populations considérées à risque, en raison notamment de leur sexe ou de leur âge.


    lire la suite


  • Séduire. Discours, représentations et pratiques de la séduction du Moyen Age à nos jours

    Avant le 30 juin - Toulouse

    Penser, dire et représenter la séduction s’avère être beaucoup plus complexe qu’il ne paraît, car la séduction n’est pas un concept. Cette compagne ordinaire de notre quotidien aux mille visages, participe directement à la création du lien social. Les manifestations plurielles de la séduction font qu’il n’est pas toujours simple de discerner ce qui relève d’un phénomène auquel nous nous sommes habitués, de l’exceptionnel perçu comme une source d’intérêt nouvelle qui focalise notre attention, s’insinue dans nos esprits et fonde nos désirs. Si la séduction est difficile à définir, son rapport au désir l’est probablement davantage encore.


    lire la suite


0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80

Fichiers de syndication :


Statistiques :


Le site contient 4383 articles

Info / contacts :


Navigation / Syndication :