RING


Accueil > Actualité du genre > Séminaires > Atelier Genre(s) et Sexualité(s) : Automne 2014

Atelier Genre(s) et Sexualité(s) : Automne 2014

Bruxelles


Date de mise en ligne : [17-07-2014]



Mots-clés : sexualité


Salle Henri Janne (14e étage) de l’Institut de Sociologie de l’ULB. Avenue Jeanne, 44 – 1050 Bruxelles

Programme :

- Wednesday 17 September, 6-8 pm

"Trans* Citizenship : Contemporary Challenges in Europe"

Roundtable with :

Zowie Davy (University of Lincoln)
Sally Hines (University of Newcastle)
Jan Simon Hutta (Universität Bayreuth)
Surya Monro (University of Huddersfield)
Judit Takács (MTA TK Szociológiai Intézet, Budapest)
Janneke van der Ros (Lillehammer University College),
Chair : Joz Motmans (Universiteit Antwerpen)

Abstract :

This roundtable brings together established European scholars working in the trans* field to chart contemporary challenges to trans* citizenship across Europe today. It addresses citizenship and recognition, welfare regimes, and social movements.
This roundtable is held within the frame of the European Science Foundation exploratory workshop “Transgender and Political Science in Europe : a comparative workshop”, organized by Joz Motmans (Universiteit Antwerpen), Surya Monro (University of Huddersfield) and Janneke van der Ros (Lillehammer University College).

- Mardi 14 octobre, 18-20h

Agir sur la demande pour prévenir la traite des êtres humains : émergence d’une nouvelle injonction européenne ?

Sibylla Mayer (Université catholique de Louvain)

Abstract :

Renforcer la prévention est une priorité de la « Stratégie de l’Union européenne en vue de l’éradication de la traite des êtres humains ». Dans ce contexte, « cerner et réduire la demande » de biens et services fournis par des victimes de la traite apparaît comme un objectif majeur. Par ailleurs, la directive 2011/36/UE concernant la prévention de la traite des êtres humains et la lutte contre ce phénomène ainsi que la protection des victimes invite les Etats membres à ériger en infraction pénale le fait de recourir aux services qui font l’objet de l’exploitation. L’action sur la demande, notamment de services sexuels, tend ainsi à devenir une injonction en matière de prévention de la traite, mais également des politiques de la prostitution. Dans cette présentation, nous proposons d’interroger son émergence dans l’espace européen et de retracer les mobilisations qu’elle suscite.

- Mardi 18 novembre, 18-20h

L’appropriation du vulgaire. Genre et classe dans le travail pornographique

Mathieu Trachman (Institut national d’études démographiques, Paris)

Abstract :

Pourquoi s’investir dans la pornographie ? Si les profits économiques, ou la facilité d’avoir des rapports sexuel sont des explications souvent avancées, elles occultent les appartenances de celles et ceux qui font de la pornographie et les intérêts symboliques du métier. L’investissement dans une profession discréditée est un coup de force qui suppose à la fois des ressources pour s’approprier une catégorie illégitime et les raisons de s’investir dans une activité qui ne semble pas nécessairement désirable. La difficulté à faire fructifier les capitaux scolaires et professionnels, une carrière sexuelle spécifique sont des éléments importants. Mais c’est aussi l’appropriation du vulgaire, et les jeux avec les rapports de classe et de genre que cela permet, qui est au centre du métier.

- Jeudi 4 décembre, 18-20h

A l’école de l’hétérosexisme. La formation contre les discriminations

Caroline Dayer (Université de Genève)

Abstract :

De quelles manières les violences de la matrice hétérosexiste traversent-elles la cour comme la classe, la rue comme le foyer ? En quoi marquent-elles la construction identitaire et les processus de socialisation ?
Ces questions sont appréhendées à travers la problématisation de la triade sexe-genre-sexualité et à l’aune d’une grille d’analyse interdisciplinaire décryptant les mécanismes de rejet. Les concepts de norme, de stéréotype, de construction de l’autre, de stigmate et d’injure sont notamment développés et articulés.
Basée sur des entretiens de recherche semi-directifs, cette contribution met en évidence les besoins et les pistes des personnes qui sont les cibles de telles violences. Elle présente également la conception et la mise en œuvre de dispositifs de formation ainsi que de projets participatifs concernant autant le contexte scolaire que professionnel. 

Contact :

david.paternotte@ulb.ac.be

Haut de page

Fichiers de syndication :


Statistiques :


Le site contient 4383 articles

Mots-clés aléatoires :


Info / contacts :


Navigation / Syndication :