RING


Accueil > Actualité du genre > Publications > Catherine Monnot, Petites filles d’aujourd’hui

Livre

Catherine Monnot, Petites filles d’aujourd’hui


Date de mise en ligne : [16-01-2009]




Autrement, 176 p., 19 euros.

Plus de trente ans après Du côté des petites filles d’Elena Gianini Belotti (Éditions des Femmes,) comment se construisent les petites filles d’aujourd’hui ?

Si l’enfance en tant que groupe social est bien étudié, qu’en est-il du sous-groupe particulier des filles ? Vivent-elles une expérience de l’enfance spécifique ? Si oui, à quoi ressemble cette enfance conjuguée au féminin ? Que signifie être une « petite fille » au sein de nos sociétés occidentales contemporaines ?

Catherine Monnot esquisse le portrait kaléidoscopique de la ‘’petite’’ fille occidentale d’aujourd’hui, quelque part entre les extrêmes que constituent les imaginaires adultes de la Comtesse de Ségur d’un côté, de Nabokov de l’autre, à l’heure de la culture, de la communication et de la consommation de masse.

Comment apprend-on à devenir fille et quelle fille doit-on exactement être ? Catherine Monnot explicite bien sûr le rôle joué par le monde des adultes au travers des interactions avec les parents et le monde des industries culturelles notamment.

Cependant, l’ouvrage montre surtout comment se réalise l’appartenance de sexe par transmission « horizontale », c’est-à-dire entre pairs, que ce soit dans la cour de récréation ou dans les moments de loisirs. On verra notamment comment la passion des petites filles pour l’univers de la musique ou de l’image tient une place centrale dans leur quotidien.

Les filles d’aujourd’hui sont en effet tiraillées entre les stéréotypes d’hier et les grandes évolutions socio-économiques du XXe siècle, entre les rôles sociaux traditionnels dont elles sont imprégnées et le champ des possibles qui est désormais pour elles un droit, si ce n’est toujours une réalité concrète. Alors, qu’est-ce qui ‘’fait grandir’’ les filles, à une époque et dans un type de société où les rites de passage semblent avoir
disparu ?

Réfutant souvent l’appellation de ‘’petites filles’’, à l’étroit sous une étiquette qu’elles considèrent obsolète, féminisées de plus en plus tôt, les filles dont nous parlons sont souvent désignées sous le terme de ‘’pré-adolescentes’’. Agées entre 9 et 11 ans, cet ouvrage les saisit juste avant leur entrée au collège.

http://www.autrement.com/ouvrages.php?ouv=2746712294&PHPSESSID=5e09645b9f1eeb9eac9055a6e5bfb1bc

Comte rendu :

http://lectures.revues.org/12253

Haut de page

Fichiers de syndication :


Statistiques :


Le site contient 4383 articles

Mots-clés aléatoires :


Info / contacts :


Navigation / Syndication :