RING


Accueil > Actualité du genre > Appels à contributions > Rapporter et être rapporté(e) : une affaire de genre(s) ?

Appel à contributions

Rapporter et être rapporté(e) : une affaire de genre(s) ?

Avant le 30 novembre - Stockholm (Suède)


Date de mise en ligne : [01-09-2011]



Mots-clés : linguistique | langage


Ve Colloque de Ci-Dit

Département de français, d’italien et de langues classiques

Université de Stockholm, Suède

14-16 juin 2012.

Comité d’organisation : Françoise Sullet-Nylander, Malin Roitman, Mats Forsgren, Juan Manuel Lopez, Sophie Marnette, Laurence Rosier.

Présentation :

Du premier colloque à Bruxelles (novembre 2001) au dernier en date à Nice (juin 2009), les fondateurs/rices du groupe de recherche international Ci-dit et les organisateurs/rices ont privilégié le caractère interdisciplinaire des études portant sur la théorie et les pratiques du discours rapporté. Les organisateurs/rices du Ve colloque Ci-dit à l’Université de Stockholm aimeraient continuer dans la même voie, en croisant aussi bien les approches que les objets d’étude.

Le Vème colloque du groupe Ci-dit, qui aura lieu à l’Université de Stockholm du 14 au 16 juin 2012, renouera en partie avec le thème du colloque de Cadiz 2004 concernant les genres de discours et le discours rapporté (« Dans la jungle des discours : genres de discours et discours rapporté »). Pour cette cinquième édition, on élargira la problématique des genres textuels et discursifs, centrale en analyse du discours, à celle des genres sexués. Comme d’autres chercheur(e)s (Deborah Tannen, entre autres), on postulera que l’activité langagière est influencée par la relation entre les sexes.

Ainsi, si l’on admet d’abord de façon classique que la femme et l’homme expriment, dans leurs productions langagières, une subjectivité particulière, on peut se poser la question de savoir si cette subjectivité engendre également des façons de rapporter le discours de l’autre différentes. L’examen de différents types de textes oraux ou écrits (médiatiques, politiques, scientifiques, littéraires…) mènera ainsi aux questions suivantes : existe-t-il différentes façons de rapporter les discours en rapport avec le paramètre du sexe ? Ou bien encore, si l’on analyse tel ou tel « événement discursif » (Moirand 2007) dans différents genres médiatiques, est-il possible de relever des formes de discours rapporté différentes en fonction du sexe de celle/celui qui prend la parole ? Existe-t-il des genres et/ou des sous-genres privilégiant la citation féminine plutôt que la citation masculine ou vice versa ?

Au-delà de cette distinction traditionnelle, on pourra aussi penser le discours rapporté et la circulation des discours à la lumière de l’articulation « trouble » entre genre et culture dans la lignée des travaux de Judith Butler, des gender studies et de la théorie queer. Entre construction sexuée, culturelle et discursive, comment se négocie et se modalise en langue et en discours la parole de l’autre ?

On encouragera donc à la fois :

1) les communications liant intimement les problématiques des marqueurs linguistiques, de la polyphonie discursive et de l’intertextualité au paramètre masculin-féminin. Les études comparatives discours écrit/discours oral sous l’angle de ce paramètre seront également les bienvenues ;

2) les communications de type épistémologique et théorique sur la circulation des constructions langagières et sémiotiques de l’identité sexuelle.

Il s’agira ainsi de croiser différentes approches/disciplines : recherches en analyse des discours (oraux et écrits) médiatiques, politiques et littéraires, linguistique textuelle, sociolinguistique et recherches sur les genres sexués.

Conférencier(e)s plénier(e)s ayant accepté notre invitation :

. Yasmina Foehr-Janssens (Université de Genève, Suisse)

. Carin Franzén (Université de Linköping, Suède)

. Anne-Marie Houdebine (Université René Descartes - Paris V, France)

. Dominique Maingueneau (Université Paris-Est Créteil, France)

. Diane Vincent (Université Laval, Québec)

. Maria Walecka-Garbalinska (Université de Stockholm, Suède)

Les propositions de communication seront envoyées (avec la mention « Colloque Ci-dit Stockholm 2012 ») le 30 novembre 2011 au plus tard, à l’adresse suivante : "ci-dit2012@fraita.su.se" Les réponses aux auteur(e)s seront données au plus tard le 15 janvier 2012.

Haut de page

Fichiers de syndication :


Statistiques :


Le site contient 4383 articles

Mots-clés aléatoires :


Info / contacts :


Navigation / Syndication :