RING


Accueil > Doctorant-e-s > Soutenances > Laetitia Franquet, "Les Violences de genre. Analyse comparative des (...)

Laetitia Franquet, "Les Violences de genre. Analyse comparative des pratiques judiciaires et médiatiques en France et en Espagne"

15 novembre 2013 - Bordeaux


Date de mise en ligne : [20-11-2013]



Mots-clés : violence | justice | médias | Espagne | sociologie


Laetitia Franquet soutiendra sa thèse de sociologie intitulée "Les Violences de genre. Analyse comparative des pratiques judiciaires et médiatiques en France et en Espagne" sous la direction des professeurs Charles-Henry Cuin, Centre Émile Durkheim et Lluís Flaquer, IPHIGENIA, le 15 novembre 2013, à 13h30, Université Bordeaux Segalen, Site Victoire, Amphi Denucé.

Jury :

Inés Alberdi Alonso, professeure à l’universidad complutense de Madrid, Rapporteur
Marlène Coulomb-Gully, professeure à l’université de Toulouse - Le Mirail, Rapporteur
Charles-Henry Cuin, professeur à l’université Bordeaux Segalen, Co-directeur de thèse
Lluís Flaquer, professeur à l’universitat autónoma de Barcelona, Co-directeur de thèse
Gerardo Meil Landwerlin, professeur à l’universidad autónoma de Madrid, Examinateur
Yves Raibaud, maître de conférences, HDR à l’université de Bordeaux 3, Examinateur
Suppléantes :
Nathalie Przygodzki-Lionet, maîtresse de conférences à l’université de Lille III
Anna Escobado Caparros, lectrice à l’université de Barcelone

Résumé :

Pour étudier la prise en charge la violence conjugale, nous avons choisi d’adopter tout d’abord une démarche compréhensive et comparative franco-espagnole puis une évaluation régionale de l’efficacité des mesures adoptées. Ainsi, nous dressons un constat qualitatif et quantitatif du travail des associations et des institutions qui prennent en charge la violence conjugale, tout en analysant le contexte politique au sein duquel ils évoluent, leurs contraintes, leurs ressources et les logiques d’acteurs. C’est ainsi que nous tentons de comprendre les différences observées en Aquitaine et en Catalogne en matière de prise en charge de la violence conjugale. La construction de la violence conjugale comme un problème public et sa mise à l’agenda au niveau national, régional et local peut, selon nos hypothèses, s’expliquer en comparant et croisant l’impact du lobby féministe sur l’Etat, la prise en compte de la question genrée et la place de la famille dans les deux pays étudiés. Nous nous intéressons également au traitement médiatique des violences envers les femmes, révélateur selon nous de la mise sur « agenda » politique. Puis, c’est en confrontant la conception des dispositifs législatifs et la prise en charge effective que nous comparons l’impact des politiques de lutte contre les violences envers les femmes dans le couple en France et en Espagne. 

Contact :

franquet.laetitia@gmail.com

Haut de page

Fichiers de syndication :


Statistiques :


Le site contient 4383 articles

Mots-clés aléatoires :


Info / contacts :


Navigation / Syndication :