RING


Accueil > Actualité du genre > Appels à contributions > Care, Genre et Environnement. Ethique du care et questions de genre pour de (...)

Care, Genre et Environnement. Ethique du care et questions de genre pour de nouveaux rapports à l’environnement

Avant le 30 mars - Lyon 3


Date de mise en ligne : [03-03-2015]



Mots-clés : care | environnement


Colloque CGE

Organisatrices :

Hélène Guétat-Bernard (ENFA Toulouse, UMR Dynamiques Rurales), Pauline Texier-Teixeira (Lyon 3, UMR 5600 EVS (Environnement, Ville, Société), Pascale Moity Maïzi (Supagro Montpellier, IRC, GRED), Catherine Larrère (Paris 1, EA PHICO).

Du 7 au 11 septembre 2015 Lyon (Université de Lyon 3 Jean Moulin)

Argumentaire :

Nos rapports à l’environnement interrogent aujourd’hui toutes les sociétés. Les modèles de développement eux-mêmes sont questionnés. Des initiatives émergent partout dans le monde pour envisager autrement les rapports à l’environnement (dans un contexte historique combinant crises économiques, multiplication des risques et changement climatique) et pour repenser à travers eux les rapports sociaux, en particulier entre femmes et hommes. Par opposition aux théories - philosophiques, économiques - de la modernité, qui imaginent les individus autonomes, libres et rationnels, le concept de care permet justement de mettre en avant l’interdépendance entre individus ou sociétés dans leurs interactions comme dans leurs rapports aux entités de leur environnement. L’éthique du care environnemental s’inscrit ainsi dans une perspective méthodologique qui privilégie des démarches contextualisées et systémiques pour comprendre et analyser nos rapports au monde vivant et non vivant. Cette approche philosophique s’attache à l’analyse des formes de gestion quotidienne, situées et localisées mais aussi à celle des rapports individuels aux choses pour mettre à jour les multiples liens d’interdépendance dans lesquels chacun de nous est engagé. Elle nous invite aussi à réinscrire dans la justification de l’action - qu’elle soit individuelle ou collective - le rapport au sensible, à l’émotion, au bien-être, pour souligner l’importance des liens de soins entre individus mais aussi entre humains et non humains.
L’approche en terme de care pour renouveler les analyses des rapports de genre et des relations à l’environnement dans les sociétés, est ainsi porteuse d’une nouvelle manière de rendre visible l’organisation des sociétés, de concevoir les relations femmes-hommes et à travers elles, d’aborder les inégalités normatives d’accès, de pouvoir ou de responsabilité dont se sont dotées toutes les sociétés. Mobilisée de manière privilégiée à l’occasion de ce colloque, une telle approche est potentiellement fondatrice de nouvelles propositions scientifiques et politiques qui, dans le champ de problématiques environnementales par exemple, renouvellent les hypothèses autour des questions d’inégalité d’accès ou de droits aux ressources d’une part, incitent à aborder ces dernières dans leurs dimensions à la fois historique, politique, sociale mais aussi éthique, d’autre part.
Ce colloque propose de contribuer à mettre en réseau des acteurs de différents horizons qui sont porteurs d’initiatives scientifiques ou de développement, articulant une approche en termes de care aux problématiques de genre et d’environnement. L’objectif est de participer à la réflexion scientifique internationale sur ces questions et d’aboutir à des propositions d’actions, co- construites entre le monde académique, celui des politiques et celui du développement.
Repenser les interdépendances suggère par ailleurs une attention renouvelée à leurs contenus et logiques. Les travaux de Karl Polanyi nous le permettent puisqu’ils nous aident à réfléchir aux modalités d’articulation de différents principes de production de la valeur socio-économique et donc d’appréhender les différentes logiques qui orientent les liens entre individus, entre groupes, entre sociétés et environnement : i) réciprocité (dans le cadre de l’économie sociale et solidaire : par exemple les ONG, les coopératives), ii) redistribution (par exemple par l’Etat et les collectivités territoriales), iii) partage (par exemple par les familles), iv) marché. L’objectif est alors de comprendre comment chacune des institutions peut s’engager dans des actions de care environnemental pour contribuer à envisager les entités de l’environnement ou les effets des interactions entre sociétés et environnement autrement que comme de simples biens substituables et marchands. Le colloque propose un renversement des systèmes de valeurs en pensant les activités de care (environnemental) comme ayant de la valeur sociale, culturelle, économique. C’est pourquoi nous considérons que ce colloque s’inscrit dans le cadre de la préparation de la COP21 et des plaidoyers pour y porter une voix/voie dans les négociations internationales sur le climat en décembre 2015 à Paris.

Ateliers et programme provisoire :

Le colloque privilégie des approches interdisciplinaires entre SHS et sciences de l’environnement. Les communications attendues doivent s’inscrire dans l’un des cinq ateliers suivant, pensés comme des lieux d’échanges d’expériences et de construction de propositions concrètes entre mondes académique et opérationnel : Atelier 1 : Systèmes agro-alimentaires : agriculture, pêche et élevage Atelier 2 : gestion des risques environnementaux et vulnérabilité Atelier 3 : Justice spatiale, mouvements sociaux et changements environnementaux Atelier 4 : Gestion de l’eau, assainissement et gestion des déchets Atelier 5 : Savoirs et gestion de la bio et de l’agrobiodiversité, Nature et bien-être en ville

Modalités :

Les propositions de communication peuvent se faire sous forme de présentation orale courte, de poster (10minutes de présentation et 20 minutes de discussion) ou de projection d’un film (30min maximum). Quelle que soit la forme choisie, un résumé de 2000 signes est attendu et doit nous parvenir avant le 30 mars 2015.
Ce colloque est enfin porteur d’une ambition collaborative : vous êtes donc cordialement invités à vous inscrire (pré-inscription avec possibilité de dépôt des résumés en ligne, sans paiement immédiat des droits) dès maintenant sur notre site internet pour participer aux forums de discussion
et d’échanges préparatoires. Vous y trouverez aussi toutes les informations nécessaires, notamment le texte d’appel complet, en suivant ce lien : www.cge-collectif.com

Haut de page

Fichiers de syndication :


Statistiques :


Le site contient 4383 articles

Mots-clés aléatoires :


Info / contacts :


Navigation / Syndication :