Recherche | Mardi 10 mai 2016

Giovanni Alberto CECCONI professeur invité

Giovanni Alberto CECCONI (Professeur à l’université de Florence) sera Professeur invité à Paris 8 en cette fin d’année. Il fera les conférences suivantes:

1) Jeudi 26 mai 2016, EPHE, en Sorbonne, escalier E, salle d’histoire (salle 52), de 14h à 16h (séminaire de Catherine Saliou)

Elements de conflit religieux dans les écoles publiques de l’empire tardif [lecture de sources connues et moins connues]

2) Lundi 6 juin 2016, Paris 8, 10-12h, salle de Recherche de la bibliothèque:

« Le paganisme après le paganisme: l’impact des migrations germaniques et de l’installation des nouveaux royaumes sur la christianisation dans l’Occident tardo-antique: réflexions

3) Lundi 13 juin 2016, Paris 10, MAE, salle du Conseil, 14h30-16h30:

Les formules dans les Variae de Cassiodore

Contact: claudia.moatti@gmail.com

Actu enseignants | Lundi 9 mai 2016

Séminaire genre et Europe du 10 mai

Le séminaire Genre et Europe du 10 mai se tiendra de 13H à 15 H Salle 1 RDC bat La France 190-198 avenue de France 75013 Paris

Sara Bernasconi interviendra sur le thème Sages-femmes dans la Bosnie-Herzégovine post ottomane. Histoire croisée des corps, d’objets et des savoirs.

Discutant : Nathalie Sage-Pranchère.

Actu enseignants | Mercredi 9 mars 2016

Semaine contre le racisme et l’antisémitisme (21-26 mars)

L’université Paris 8 (Equipe de recherche EA1571) et le CERA (Centre de recherche et de formation contre le racisme et l’antisémitisme) organisent, les 21-26 mars prochains, une Semaine contre le racisme et l’antisémitisme.

Au programme, conférences, représentations, projections de films et débats.
Vous pouvez télécharger le programme complet ici

Attention: inscription gratuite et obligatoire (cf. sur le programme)

Actu étudiants | Mercredi 2 décembre 2015

Formation à la gestion de références bibliographiques à l’attention des étudiants (logiciel zotero)

Le service formation de la bibliothèque propose cette année des formations au logiciel Zotero à l’attention des étudiants (sur inscription libre, sans distinction de niveau ni de discipline)
Cette formation peut être utile dès le début du M1, voire dès la licence pour les étudiants les plus motivés.
3 séances sont prévues en décembre

mercredi 09/12, de 17h à 19h
vendredi 11/12, de 9h à 11h
lundi 14/12, de 13h à 15h

Les modalités d’inscription sont détaillées sur le site de la bibliothèque :
http://www.bu.univ-paris8.fr/formations-visites
http://www.bu.univ-paris8.fr/actualites/formation-a-la-gestion-de-references-bibliographiques

Par ailleurs, les étudiants peuvent demander une formation en groupe via le formulaire de réservation en ligne.
http://www.bu.univ-paris8.fr/formulaire-de-reservation-visite-formation
ou tout simplement en écrivant à l’adresse suivante :
visites-formations.bu@univ-paris8.fr

Actu étudiants | Lundi 26 octobre 2015

Séminaire histoire médiévale et moderne : Le pouvoir de l’image

Séminaire de Master / Doctorat, Médiévale-Moderne 2015 – 2016
UNIVERSITE PARIS 8 – Département d’Histoire
UFR « Textes et Sociétés »


Le Pouvoir de l’Image
de la fin de l’Antiquité au XIXe siècle

Joël Cornette, Jean-Pierre Duteil, Anne-Marie Helvetius

Séminaire annuel – lundi, 15 h. – 18 h.

Séances : 19 octobre (A 319) ; 16 novembre (B 137) ; 14 décembre (B 137) ; 18 janvier (B 137) ; 22 février (B 137) ; 21 mars (B 137) ; 2 mai (B 137)

Le thème de cette année, « le Pouvoir de l’Image », touche de nombreux aspects de l’histoire et ce faisant la plupart des sujets de master ou de thèse. En premier lieu il se trouve directement en rapport avec l’Histoire de l’Art et avec l’archéologie. Mais le Pouvoir de l’image présente aussi un évident aspect politique, très présent dans les recherches récentes qui concernent l’histoire des représentations. L’histoire des mentalités, l’histoire des comportements religieux, les différents aspects de la vie quotidienne sont largement conditionnés par l’image et surtout l’usage qui en est fait. Un roi peut être représenté de bien des manières, et parfois sans aucun rapport avec la réalité. Il peut même ne pas être représenté du tout, et tout cela entraîne des conceptions différentes de ce qu’est sa personnalité, son règne ou ce qu’ils ont été. On peut aussi se disputer à propos de l’intérêt que présentent (ou ne présentent pas) les image, représenter divers événements ou diverses catégories de personnes, embellir ou enlaidir la réalité. L’image peut aussi présenter ce qui n’existe pas, des chimères, des licornes ou des dragons qui en fin de compte existent dans l’imaginaire.

Chaque séance se divise en deux moitiés : dans un premier temps, les étudiants présentent l’état d’avancement de leurs recherches et la discussion qui s’engage ensuite leur permet de faire le point sur leur travail tout en bénéficiant des conseils de l’équipe des chercheurs d’histoire médiévale et moderne. Dans un second temps, un chercheur confirmé expose ses travaux et sa démarche méthodologique afin de faire la synthèse d’une question historique peu connue.

Programme du Séminaire :

lundi 19 octobre A 319 accueil des étudiants.
Intervenant : Jean-Pierre Duteil, Portraits inattendus des empereurs Ming.

Lundi 16 novembre B 137
Intervenante : Agnès Graceffa, Représenter la royauté mérovingienne au XIXe siècle, un enjeu politique et mémoriel.

Lundi 14 décembre B 137
Intervenante : Marie-France Auzépy, L’iconoclasme à Byzance.

Lundi 18 janvier B 137
Intervenant : André Camelot, La mise en place de la Compagnie des Indes et l’image de ses principaux financiers.

Lundi 22 février B 137
Intervenant : Stefan Helin, L’image des financiers dans la France du XVIe siècle.

Lundi 21 mars B 137
Intervenante : Esther Dehoux, Une affaire de dragons. Rois, guerriers et hommes d’Église dans le royaume franc (IXe-XIIe siècle).

Lundi 2 mai B 137
Intervenant : à déterminer

Recherche | Mardi 23 juin 2015

Soutenance de thèse d’Audrey Millet (30 juin 2015)

Audrey Millet soutiendra sa thèse d’histoire intitulée

« Les dessinateurs de fabrique en France, XVIIIe-XIXe siècles »

le mardi 30 juin 2015, à l’université Paris 8 :

Composition du jury :
Philippe Minard (directeur de la thèse), Université Paris 8
Olivier Christin (directeur de la thèse), Université de Neuchâtel

Liliane Hilaire-Pérez, Université Paris 7
Olivier Raveux, UMR TELEMME 7303
Giorgio Riello, Warwick University
Laurent Tissot, Université de Neuchâtel


La soutenance débutera à 9 h.15 précises à l’Université Paris 8,

2 rue de la liberté, Saint-Denis,
Métro Saint-Denis université (ligne 13, terminus; attention à l’embranchement à la station La Fourche)
bâtiment D, salle 143 (1er étage)

Une réception suivra, vers 13h30 environ.
RSVP : audreypatrizia@yahoo.fr

Résumé :

Les dessinateurs de fabrique en France (XVIIIe-XIXe siècles)
La première industrialisation, au tournant des XVIIIe et XIXe siècles, s’est appuyée sur ce que l’historiographie récente appelle « la révolution des consommateurs » : une consommation et une circulation accrue de tous les objets du quotidien, ces « choses banales » que sont tissus, dentelles, tapisseries, faïences, papiers peints, vaisselle… Le désir d’acheter et de posséder des biens autres que ceux qui permettent la simple survie conduit ainsi à une affirmation des phénomènes de mode, impliquant pour les producteurs la nécessité de prendre en compte le goût changeant des consommateurs et la diversification de leurs consommations. La course à la novation pour séduire la clientèle devient un enjeu majeur pour les manufacturiers. Le dessinateur occupe une place essentielle dans cette compétition, puisque la première phase du processus de production, avant celle de la fabrication et de la commercialisation, est celle de la création, du design du produit. Ce travail vise donc à interroger le statut de cette main-d’œuvre très qualifiée, détentrice d’un savoir-faire encore peu formalisé dans la seconde moitié du XVIIIe siècle, mais qui tend à une lente institutionnalisation, dont nous examinerons les rythmes jusqu’à l’émergence et la codification de la profession. Une première partie est consacrée au dessin de fabrique qui définit en partie le métier de dessinateur. La seconde partie examine un corpus d’environ 4 000 dessinateurs afin de comprendre leurs mobilités, leur formation, leur condition salariale et leur niveau de vie. Enfin, la troisième partie analyse les débats liés à la copie et à l’innovation, et la protection des dessins de fabrique. Il convient de faire le deuil des taxinomies sociales ordinaires et en particulier des oppositions binaires figées : art/industrie, artiste/artisan, art libéral/art mécanique, mais aussi dessin de figure/dessin linéaire.

Actu enseignants | Lundi 1 juin 2015

[Journées d'étude] 17-18 juin : Circulations intellectuelles en temps de guerre


Circulations intellectuelles en temps de guerre. Espace européen et Union soviétique (1939-1945)


Les mercredi 17 et jeudi 18 juin 2015
Journées d’étude organisées avec le soutien de l’Institut d’Histoire du Temps Présent (CNRS) et du Centre de recherches historiques : histoire des Pouvoirs, Savoirs et Sociétés (Université Paris 8-Vincennes-Saint-Denis)





Présentation:

Que devient l’espace intellectuel européen durant la Seconde Guerre mondiale ? C’est cette question, souvent négligée dans l’histoire transnationale des intellectuels au XXe siècle, qui sera au centre de ces Journées d’étude. Ces années, en effet, furent certes marquées par les contraintes de la guerre et de violentes rivalités entre États ; mais elles furent aussi travaillées par d’intenses mobilités intellectuelles : mobilités des hommes d’abord, dans des contextes souvent dramatiques ; mobilités aussi des patrimoines culturels, des oeuvres, des écrits, qui, circulèrent à travers les frontières nationales sous des formes diverses (« littérature de contrebande », spoliations, etc.). Ce sont donc les conditions et les modalités spécifiques des circulations culturelles en temps de guerre qu’il s’agira ici d’interroger.

Programme:

Télécharger le programme complet de la journée

Actu enseignants | Dimanche 17 mai 2015

[Recrutement] Auditions pour le poste PR0175

Pposte de PR 0175 Histoire des mondes coloniaux et post-coloniaux, à l’université Paris 8.

L’audition se déroulera le LUNDI 18 MAI 2015, à l’université Paris 8,
2 rue de la liberté à Saint-Denis
en salle D 143 (bâtiment D, 1er étage)

Ordre de passage :
10h15 Corinne PERNET
11h05 Hélène BLAIS
12h45 Armelle ENDERS
13h35 Emmanuelle SIBEUD