Licence d’histoire

Présentation générale de la licence d’histoire

L’objectif central de la Licence d’histoire est l’acquisition des outils fondamentaux de l’historien : analyse historique, capacité de synthèse et de présentation historique. La formation inclut en outre un socle minimal de connaissances dans chacune des périodes du passé.

Par ailleurs, deux objectifs sont affirmés:

a) l’aide à la réussite, grâce à l’apprentissage d’une série de méthodes et de contenus propres à aider à la maîtrise du parcours universitaire, et un tutorat d’encadrement individuel par les enseignants.
b) l’aide à la construction du projet professionnel, avec la construction, pour chaque étudiant et avec l’aide de l’encadrement enseignant, d’un projet personnel.



Contenu de l’enseignement


Pour la réussite des étudiants et un suivi personnalisé, il n’y a pas de cours magistraux en licence d’histoire à Paris 8 mais uniquement des cours en effectifs réduits (maximum de 40 étudiants, le plus souvent entre 20 et 30 par classe).

L’originalité de la licence d’histoire de Paris 8 est de combiner deux disciplines : une majeure en histoire (2/3 du temps des trois années) et une mineure choisie dans une très large gamme de disciplines.
étudiant et avec l’aide de l’encadrement enseignant, d’un projet personnel.

L’enseignement de majeure inclut :
- en première année, des enseignements de méthodologie initiant aux techniques de rédaction, mais aussi des cours de culture générale (propédeutique) permettant une ouverture à l’ensemble des sciences humaines.
- en deuxième année, un approfondissement de toutes les périodes historiques, ouvrant sur une spécialisation professionnelle (documentation, archivistique, patrimoine…)
- en troisième année, des enseignements de professionnalisation avec des stages intégrés dans le cursus.

L’enseignement de mineure inclut:

- Un minimum de 3h de langue étrangère par semaine pendant les trois années
- 6h d’une « mineure », parmi un très vaste choix de discipline: son ainsi proposés : sciences politiques, géographie, sociologie, enseignement, droit, lettres par exemple. Il existe en outre un parcours professionnalisant, vers les « métiers du patrimoine et des archives » avec un stage long (8 semaines) destiné à découvrir les métiers.



Exemple d’un parcours Histoire-Sciences politiques

1ère année, par semaine:
- 6h d’histoire
- 3h de cours de culture générale
- 3h de méthodologie
- 3h de découverte d’une autre discipline (par exemple : sociologie, géographie, science politique, sciences de l’éducation, lettres…)
- 3h de langue vivante
- 1,5h d’informatique

2e année, par semaine:

- 6h d’histoire générale
- 3h d’histoire spécialisée
- 3h de formation professionnelle (préparation aux concours administratifs, stage, journalisme…)
- 6h de sciences politiques
- 3h de langue vivante

3ème année, par semaine:

- 6h d’histoire générale (dont 1,5h d’histoire extra-européenne)
- 1,5h d’historiographie
- 1,5 h de sciences auxiliaires de l’histoire (archéologie, paléographie…)
- 6h de sciences politiques
- 3h de langue vivante
- un stage
- un mini-mémoire



Pour plus de détails

Les cours 2015-2016

Information sur les stages

Exemples de débouchés

Contacts

Tutorat

Inscriptions