RING


Accueil > Actualité du genre > Appels à contributions > La justice au prisme du genre : approches comparées

Appel à contributions

La justice au prisme du genre : approches comparées

Avant le 15 octobre - AFSP Strasbourg


Date de mise en ligne : [05-10-2010]



Mots-clés : justice


Congrès de l’Association Française de Science Politique qui aura lieu à Strasbourg du 31 août au 2 septembre 2011.

Section thématique 52

Responsables scientifiques Emilie Biland (Université Laval / Centre Maurice Halbwachs) Wilfried Lignier (ENS Paris / Centre Maurice Halbwachs)

Présentation :

Cette section thématique réunira des chercheuses et chercheurs intéressé-e-s par l’analyse des rapports sociaux de sexe, en tant qu’ils sont structurés par les politiques de la justice et par les pratiques judiciaires elles-mêmes. Elle appelle des communications soucieuses d’identifier, à l’aune de cet objet, les apports et les limites des concepts désormais consolidés des gender studies. Dans cette perspective, les réflexions sur les intersections entre les formes sociales, sexuelles et raciales de domination à l’oeuvre dans les politiques de la justice et au cours des procès seront particulièrement bienvenues.

A cette discussion sur les concepts s’ajoutera une réflexion sur les méthodes de la sociologie du genre en terrain judiciaire : qu’elles s’appuient sur des archives, des entretiens, des observations ou des statistiques, chacune des enquêtes s’attachera à rendre compte de la portée heuristique (tout autant que des difficultés pratiques) des techniques retenues. Les organisateur-rice-s sont particulièrement intéressé-e-s par des recherches mobilisant plusieurs méthodes d’enquête (par exemple observations de procès et exploitation quantitative de sources judiciaires) et comparant leur contribution.

Au choix des communicant-e-s, les présentations pourront porter sur un terrain localisé ou adopter une perspective comparative. Mais chaque présentation s’efforcera de rappeler le cadre national dans lequel elle s’inscrit, afin de rendre la discussion possible par des chercheur-se-s issu-e-s de pays divers. Dans le même ordre d’idées, il pourra être demandé aux intervenant-e-s d’écrire leur communication en anglais.

Les propositions de communication devront présenter, en 4000 signes environ, ces éléments de cadrage (terrain, méthode, références théoriques) ainsi qu’indiquer la séance dans laquelle elles pourraient s’inscrire. La première séance accueillera des communications centrées sur l’articulation mobilisation / action publique, abordée à partir des politiques publiques de la justice. Dans ce cadre, les rapports entre mouvements féministes et droit auront bien sûr toute leur place, sans que soient négligées les autres causes genrées (fathers rights movements etc.). Sont aussi bienvenues les communications qui analysent les incidences des politiques judiciaires sur les rapports sociaux de sexe, tant en ce qui concerne la régulation des groupes professionnels que le traitement des justiciables.

La deuxième séance sera centrée sur la production de la décision judiciaire, à toutes les étapes de la procédure civile ou pénale. Les interactions entre personnels des tribunaux, parties et experts au cours des audiences, mais aussi les modes d’écriture et les « pièces » faisant preuve, seront examinés pour appréhender d’éventuelles manières genrées de rendre la justice.

Date limite d’envoi des propositions : 15 octobre 2010

Les propositions doivent être adressées à : emilie.biland@ens.fr, wilfried.lignier@ens.fr

Haut de page

Fichiers de syndication :


Statistiques :


Le site contient 4383 articles

Mots-clés aléatoires :


Info / contacts :


Navigation / Syndication :