RING


Accueil > Doctorant-e-s > Soutenances > Amandine Malivin, "La nécrophilie au XIXe siècle : réalités et (...)

Soutenance de thèse

Amandine Malivin, "La nécrophilie au XIXe siècle : réalités et fantasmes"

16 juin 2012 - Paris Diderot


Date de mise en ligne : [04-06-2012]



Mots-clés : sexualité | histoire


Amandine Malivin soutiendra sa thèse d’histoire intitulée "La nécrophilie au XIXe siècle : réalités et fantasmes" sous la direction de Gabrille Houbre le 16 juin 2012 à l’université Paris Diderot.

Jury :

Gabrielle Houbre (directrice de thèse)
Myriam Boussahba-Bravard
Anne Carol
Jean-Claude Caron
Yannick Ripa

Résumé :

Cette thèse a pour objet l’étude de la nécrophilie au XIXe siècle, dans toutes ses nuances. Il y sera question de sensibilités, de désirs et de sexualités transgressives, parfois crûment assouvis, parfois dissimulés. La problématique du genre, si elle n’est pas la seule à nous occuper, tient ici une place essentielle, puisqu’il sera souvent question du rapport ambigu au corps mort ou mourant, passif, a ce cadavre souvent féminin, tantôt désirable, tantôt repoussant. De ces manifestations de désirs, de fantasmes, et des discours qui en sont faits, nous pourrons tirer des conclusions sur la place du masculin et du féminin dans l’imaginaire sexuel de la société française du XIXème siècle.

Situé au croisement de plusieurs disciplines, ce travail nécessite un recours à des sources variées, pour l’essentiel artistique, littéraires, médicales et juridiques. Leur exploitation impose un effort d’analyse et de croisement des données : la nécrophilie, sujet tabou, ne s’y dévoile parfois qu’en filigrane. Jusqu’ici, l’essentiel de la recherche s’est focalisé sur la définition d’un premier corpus littéraire, à exploiter par la suite, et sur l’exploitation d’un corpus de sources médicales et judiciaires imprimées. Ces deux points peuvent être considérés comme achevés, sans pour autant exclure certains apports ultérieurs. Les mois à venir seront consacrés à l’exploitation des archives qui, si elles ne représentent pas l’essentiel de notre corpus, nécessitent par leur hétérogénéité et leur dissémination d’y consacrer un temps important.

Contact :

houbre.gabrielle@univ-paris-diderot.fr

Haut de page

Fichiers de syndication :


Statistiques :


Le site contient 4383 articles

Mots-clés aléatoires :


Info / contacts :


Navigation / Syndication :