MOATTI Claudia


Professeur d’histoire romaine
contacter

Responsable des relations internationales
Agrégée de lettres classiques (1977), docteur en Histoire (1987), habilitée à diriger des recherches (1996).

Equipes de recherche
-principal : équipe d’accueil 1571 de Paris 8 « Pouvoirs, savoirs et sociétés »
-secondaire : ANHIMA (Centre Gernet-Glotz) « Anthropologie et Histoire des Mondes Anciens » (UMR 8210)

Domaines de recherche
Histoire politique
Histoire intellectuelle
Histoire des migrations
Histoire du droit romain

Projet de recherche actuel
Les politiques migratoires dans le monde romain
Le concept de res publica
Approches critiques des études méditerranéennes

Publications récentes

- En collaboration avec W. Kaiser, Chr. Pébarthe edds, Le monde de l’itinérance en Méditerranée, de l’Antiquité à l’époque moderne. Procédures de contrôle et d’identification, Actes de deux colloques tenus à Madrid (décembre 2004) et Istanbul (mai 2005), Ausonius, Bordeaux, 2009

-En collaboration avec M.Riot Sarcey ed., La République dans tous ses états, Paris,Payot-Rivages, 2009

-« Le traitement de l’absence dans le monde romain», dans C. Moatti, W. Kaiser, Chr. Pébarthe edds, Le monde de l’itinérance en Méditerranée, de l’Antiquité à l’époque moderne. Procédures de contrôle et d’identification, Actes de deux colloques tenus à Madrid (décembre 2004) et Istanbul (mai 2005), Ausonius, Bordeaux, 2009 p. 321-353.

- avec W.Kaiser : “Mobilità umana e circolazione culturale nel Méditerraneo dall’età classica all’età moderna”, Introduction à Migrazioni, a cura di P.Corti et M.Sanfilippo, Einaudi, Torino, 2009, p. 5-20.

–« De la chose publique à la chose du peuple», dans C.Moatti and M. Riot Sarcey, La République dans tous ses états, Editions Payot-rivages, Paris, 2009, p.251-282

-« La frontière : quelques réflexions », Medium, revue française, Paris, 2010

-« Le germe et le kratos », Préface à C. Castoriadis, Thucydide. La force et le droit. Seminaire 1983-84, Seuil, 2011

-« La mobilité négociée : le cas des marchands étrangers à la fin de l’Antiquité », in Le relazioni internazionali nell’alto mediovevo. Settimana di Spoleto LVIII, 2011, 159-188

-« Occidere pro patria. Réflexions sur le paradoxe du patriotisme », Anabases. Traditions et réceptions de l’Antiquité, n-2 ( Mélanges en l’honneur de Leandro Polverini) Toulouse-le Mirrail, 2011, p.137-147

- « Historicité et altéronomie : un autre regard sur l’histoire, in Politica antica, 1, 2011

-« Conservare rem publicam. Sur la continuité et la discontinuité des Etats », dans Revue de Philosophie ancienne, 2011