RING


Accueil > Actualité du genre > Appels à contributions > Genre et cultures dans un contexte colonial et post-colonial

Appel à contributions

Genre et cultures dans un contexte colonial et post-colonial

Avant le 30 juin - Versailles/Saint-Quentin


Date de mise en ligne : [18-05-2009]




à l’initiative
du séminaire Rapports sociaux de sexe dans le champ culturel
de l’University of London Institute in Paris (ULIP)
de l’Université de Versailles/Saint-Quentin (Centre d’Histoire Culturelle des Sociétés Contemporaines)

Responsable : Brigitte Rollet

Présentation de la problématique 2009-2010 :

Tardivement développées en France et encore peu intégrées dans les cursus universitaires français, les Post-colonial Studies sont rarement pensées dans l’hexagone en relation avec le genre, cela malgré le colloque « Situations post-coloniales et régimes de sexe » à Paris VIII ou encore le séminaire « Le genre en situation coloniale et post-coloniale » hébergée par NYU, deux événements extrêmement récents (en mai 2008 et depuis octobre 2008 respectivement). Tout se passe comme si l’histoire coloniale française, déjà source de débats et de tensions, ne pouvait intégrer une dimension genrée, à l’instar de l’historiographie non coloniale jusqu’aux travaux pionniers de Michelle Perrot, entre autres.

Dans le cadre du séminaire « Rapports sociaux de sexe dans le champ culturel », nous souhaitons élargir les problématiques qui sont les nôtres depuis les origines, sortir d’un cadre principalement franco-français et combiner les questions relatives aux processus de domination liés au genre, à d’autres rapports de pouvoir associés au passé colonial et au présent post-colonial. Afin de conserver l’approche historique du séminaire et d’éviter une trop forte concentration sur le contemporain, nous intégrerons le passé colonial au même titre que « l’héritage » qui en découle, en France comme dans ses anciennes colonies.

Dans le cadre de cette nouvelle problématique, il s’agira de (re)penser, dans une perspective coloniale et post-coloniale, les productions culturelles et tout ce qui y est associé, telles les questions de réception, de légitimité et des instances qui la consacrent, de reconnaissance et de postérité ainsi que l’intériorisation des normes, des discours et des schémas dominants.

Nous invitons toute proposition combinant les approches postcoloniales à celles liées au genre dans le cadre de productions culturelles, toutes disciplines confondues (littérature, cinéma, arts visuels, vivants et plastiques, spectacle, musique, danse, etc.).

Nous accueillerons aussi, toujours dans une perspective genrée, les contributions relatives à certains paradoxes et aux ambiguïtés de l’appellation francophone, au rôle de la « Francophonie » et de la France dans la production culturelle de ses anciennes colonies, ou encore à l’intériorisation des modèles coloniaux et postcoloniaux dans les créations et dans la réception.

Les propositions, sous forme d’un résumé d’une quinzaine de lignes, sont à envoyer à Brigitte Rollet (b.rollet@ulip.lon.ac.uk) avant le 30 juin 2009.

Haut de page

Fichiers de syndication :


Statistiques :


Le site contient 4383 articles

Mots-clés aléatoires :


Info / contacts :


Navigation / Syndication :