RING


Accueil > Actualité du genre > Appels à contributions > Le sport et les Sixties. Femmes, genre et féminisme

Le sport et les Sixties. Femmes, genre et féminisme

Avant le 1er février - Villeurbanne


Date de mise en ligne : [16-01-2014]




Dans le cadre du colloque des 16èmes Carrefours d’histoire du sport, un atelier est consacré à "femmes, genre et féminisme"

Du 27 au 29 octobre 2014
à l’UFRSTAPS de l’Université Lyon 1
27-­29 bd du 11 novembre 1918, Villeurbanne

Argumentaire :

Si les « sixties », contrairement aux « seventies », ne constituent pas le point d’orgue des mouvements de libération des femmes, elles introduisent néanmoins sur plusieurs points les luttes de la deuxième vague du féminisme. Dans les pas de Simone de Beauvoir, les critiques de l’éternel féminin sont en route, tant sur le plan scientifique que sociétal avec les élans d’une jeunesse qui entend bien critiquer les modèles parentaux. Des effets sont palpables avec la réforme du régime matrimonial (1965) et celle de la libéralisation de la contraception (1967), et l’on connaît de mieux en mieux les mutations sur le plan de la professionnalisation (féminisation du tertiaire) ou de l’éducation (mise en place de la mixité dans les nouveaux établissements). Mais les évolutions sont lentes, marginales et les résistances nombreuses. Quelle place occupent l’activité physique et le sport dans ce mouvement d’émancipation ? Quels sont les modèles de masculinité et de féminité véhiculés par les institutions sportives ou les discours journalistiques ? Comment s’opèrent les arrangements ? Quels sont les espaces, les mots et les acteurs de la transgression, ainsi que leur réception ? Les questions sont multiples et devraient permettre d’interroger les discours mais aussi les pratiques, les positions institutionnelles comme les parcours individuels, les pratiquant-e-s mais aussi les dirigeant-e-s, l’ensemble des lieux de pratique physique et sportive, hors ou dans l’école... Il conviendra alors d’analyser dans quelle mesure les activités physiques et les sports contribuent à une redéfinition des identités et des rôles sexués (masculinité, féminité), ainsi qu’à une restructuration des rapports sociaux de sexe (égalité, inégalité), sans oublier ce qui reste peu investi aujourd’hui, à savoir les liens entre sport et sexualité. 

Contact :

carrefour2014@univ-lyon1.fr

Haut de page

Fichiers de syndication :


Statistiques :


Le site contient 4383 articles

Mots-clés aléatoires :


Info / contacts :


Navigation / Syndication :