RING


Accueil > Actualité du genre > Colloques > Travail en famille, travail non rémunéré. Economies familiales, normes et (...)

Journée d’études internationale

Travail en famille, travail non rémunéré. Economies familiales, normes et pratiques du travail productif non rémunéré en Europe du XVIe siècle à nos jours

16 septembre - Paris Diderot


Date de mise en ligne : [16-09-2011]



Mots-clés : histoire | famille | travail


Journée d’études internationale organisée par le laboratoire ICT, Université Paris Diderot Paris 7 et le GRHIS -IRIHS, Université de Rouen

Responsables scientifiques : Manuela Martini, Université Paris Diderot-Paris 7 et Anna Bellavitis, Université de Rouen

16 septembre 2011

Université Paris Diderot, Laboratoire ICT
Dalle Les Olympiades, 105 rue de Tolbiac,
75013 Paris, Tour Montréal, salle 33

Présentation :

Le débat récent sur le travail domestique non rémunéré a mis en lumière la grande variété de ses déclinaisons, comprenant les tâches de soin, d’éducation ou d’assistance intergénérationnelle. Aussi, dans ce contexte de prise de conscience collective de l’ensemble des contributions, économiques et non économiques, nécessaires au fonctionnement de la cellule familiale, l’apport des conjoints ou d’aides familiaux aux activités économiques et commerciales à base familiale a reçu une reconnaissance inédite. Cet atelier vise à cerner ce phénomène dans une perspective européenne de longue période et porte sur les formes de production dans lesquelles le travail non rémunéré des membres de la famille, ou de proches assimilés à ces derniers, joue un rôle important dans la mise en place et le déroulement de l’activité économique. Une attention particulière sera consacrée aux différentes formes d’apprentissage et au lien de type familial qui se crée entre la famille du maître et le jeune garçon ou la jeune fille qui s’installent dans la maison, ainsi qu’aux relations de genre et entre les générations.
La discussion collective sur ce thème, très peu développée dans les sciences sociales françaises jusqu’à présent, sera organisée autour d’une réflexion sur les aspects juridiques (législation et jurisprudence, typologie des contrats de travail) ; économiques et anthropologiques (dans quels contextes économiques ce type de relations de travail se développe ; quelle est la nature des échanges et des relations entre membres de la maisonnée) et, pour la période contemporaine, politiques (lobbies et mouvements de défense des droits de ces travailleurs).

Programme :

. 9h30 Introduction Manuela Martini, Université Paris-Diderot et Anna Bellavitis, Université de Rouen
Matin Autour du travail “non rémunéré” pour le marché. Définitions et aspects méthodologiques
Modératrice : Liliane Pérez, Université Paris Diderot-ICT

. 9h40 Elise van Nederveen Meerkerk (IISG, Amsterdam), The first “male breadwinner economy” ? Dutch married women’s and children’s paid and unpaid work in Western Europe perspective, c. 1600-1900

. 10h Beatrice Zucca Micheletto (Université de Rouen-GRHIS), Formes de travail non rémunéré et relations intergénérationnelles dans l’Italie moderne (Turin, XVIIIème siècle)

. 10h20 Pause café

. 10h40 Raffaella Sarti (Université d’Urbino), Housewives in Italian population censuses, 19th-20th centuries

. 11h Sibylle Gollac (ENS, centre M. Halbwachs, Paris), La reconnaissance économique du travail féminin (domestique et professionnel) au moment des successions dans les familles d’indépendants
Discutant : Mathieu Arnoux, Université Paris Diderot-ICT

. 13h00 Déjeuner

Après-midi Statuts, contrats, conflits

Modératrice : Corine Maitte, Université de Paris Est Marne-la-Vallée

. 14h20 Manuela Martini (Université Paris Diderot-ICT), Les transformations des statuts du conjoint assistant et des aides familiaux des artisans en France au XXe siècle

. 14h40 Claire Lemercier (CNRS-CSO Sciences Po, Paris), Qu’advient-il de l’apprentissage pendant la Révolution industrielle ? Contrats et rémunérations à Paris au XIXe siècle

. 15h00 Anna Bellavitis (Université de Rouen-GRHIS), Les “salaires” des apprentis (Venise, XVIe-XVIIe siècle)

. 15h20 Pause café

. 15h30 Heide Wunder (Universität Kassel), Some reflections on unpaid work and wage-labour in early modern German family economies
Discutante : Carmen Sarasúa, Universidad Autónoma de Barcelona

. 17h30 Clôture de la journée

Contact :

Manuelle Sarda (labo.ict@univ-paris-diderot.fr)

Haut de page

Fichiers de syndication :


Statistiques :


Le site contient 4383 articles

Mots-clés aléatoires :


Info / contacts :


Navigation / Syndication :