RING


Accueil > Actualité du genre > Colloques > Femmes de parole. La construction de voix fémnines dans l’Antiquité

Journée d’études

Femmes de parole. La construction de voix fémnines dans l’Antiquité

5 mai - Paris Diderot


Date de mise en ligne : [18-04-2010]




Journée d’étude organisée par le groupe de recherches « Antiquité au présent » (équipe « Théories de la littérature et sciences humaines », CERILAC) et l’atelier « Efigies-Antiquité »

mercredi 5 mai 2010, 9h – 17h30

Université Paris VII Denis-Diderot (rue Thomas Mann 75013 Paris), Grands Moulins, Bâtiment C, salle 678C (6ème étage)

Présentation :

Épouse et mère, la femme adulte jouit, dans différentes formes de discours, de positions très singulières. Ces représentations d’ordre discursif ont trop facilement été confondues avec les statuts réels qui insèrent la femme dans un réseau de rapports sociaux de sexe, pour parler en termes de « gender ». Il s’agit donc de représentations (discursives) qui orientent les prises de parole de la femme intervenant dans différentes formes de discours.

Ainsi, envisagée en interaction avec les statuts limitrophes de la jeune fille ou de la vieille femme, la figure de la femme- épouse intervient non seulement au niveau de l’énoncé avec sa pragmatique, mais encore sur le plan de l’énonciation, en particulier par la mise en scène de voix féminines dans des discours en général conçus et proférés par des hommes. On se concentrera donc sur les énonciations féminines et sur leur pragmatique par le biais des représentations souvent symboliques dont la femme est l’objet : de l’épopée à la tragédie ou à la comédie en passant par les différentes formes de l’histoire et de la rhétorique dans la culture gréco-romaine, en comparaison avec des formes de poésie narrative ou de discours (poétiques) « performatifs » dans d’autres cultures de tradition essentiellement orale.

Programme :

Matinée

9h : accueil et introduction par Claude CALAME

9h15-10h : Marion FAURE-RIBREAU, « Ce que les femmes se disent entre elles : les duos féminins dans la comédie romaine ». Discutant : Kevin KEISS

10h-10h45 : Sandra BOEHRINGER, « Un commerce subtil. La polyphonie des voix dans les Dialogues des courtisanes de Lucien ». Discutantes : Anne-Gabrielle WERSINGER et Violaine SEBILLOTTE

– Pause –

11h-11h45 : Sandra BORNAND, « "Voilà ce qu’elles se disent au fond d’elles" : voix énonciatives de femmes mariées dans les chants de mariage polygame songhay-zarma (Niger) » Discutante : Maria MANCA

11h45-12h30 : Anne SINHA, « Une mère amazone parle à son fils dans la Thébaïde » Discutantes : Emmanuelle VALETTE et Catherine BAROIN

Après-midi

14h-14h45 : Mickaël RIBREAU, « Quand une chrétienne prend la parole : Monique dans le De ordine et le De beata uita d’Augustin » Discutant : Jean-François COTTIER

14h45-15h30 : Silvia D’INTINO, « Épris d’une immortelle. La parole de l’épouse dans les hymnes du Rgveda »

Discutante : Anne SINHA

– Pause –

15h45-16h30 : Charles DELATTRE, « Voix de Lacédémoniennes : injonction féminine et identité masculine dans les paroles de femmes spartiates » Discutant(e)s : Emmanuelle VALETTE et Michel BRIAND

16h30-17h15 : Florence DUPONT, « Comment une femme en deuil se met à parler (Médée chez Euripide et chez Sénèque) » Discutant : Claude CALAME

Haut de page

Fichiers de syndication :


Statistiques :


Le site contient 4383 articles

Mots-clés aléatoires :


Info / contacts :


Navigation / Syndication :