RING


Accueil > Actualité du genre > Colloques > "Bonnes d’hier et d’aujourd’hui. Regards croisés sur les mutations du service (...)

Journée d’étude

"Bonnes d’hier et d’aujourd’hui. Regards croisés sur les mutations du service domestique : Europe, Afrique, Amérique Latine"

Lundi 17 décembre 2007 - Université Toulouse Le Mirail


Date de mise en ligne : [03-12-2007]




Maison de la Recherche, Salle D30

Nées dans le sillage des Women’s Studies à la fin des années 70, les recherches en sciences humaines sur l’emploi domestique sont fortement redevables des réflexions féministes sur la valeur économique de l’activité des femmes dans le foyer. La remise en question d’une certaine improductivité féminine fait très vite place à un nécessaire examen de la condition de « bonne à tout faire ». Les historiens, anglosaxons puis français, seront les premiers à se pencher sur le sujet. Des travaux en sociologie et anthropologie suivent de peu ce mouvement, démontrant alors la pertinence d’une approche pluridisciplinaire de la question ancillaire. Au tournant des années 2000, les études se multiplient et sur tous les continents (Amérique du Nord et Asie, principalement ; mais aussi Amérique Latine, Afrique, Europe). Souvent ces recherches rendent compte de l’intensification des migrations internationales des pays du Sud vers les pays du Nord, ainsi que du rôle de l’emploi domestique dans ces migrations. Localement, le service domestique prend également des formes nouvelles, liées aux évolutions législatives et économiques (accès aux droits, salariat du travail des enfants). Face aux mutations accélérées de ce début de siècle, les explicitations théoriques, censées sonner le glas de l’activité ancillaire dans une ère pleinement moderne (thèse de l’industrialisation), semblent singulièrement obsolètes. Comment dès lors penser les transformations actuelles de ce type d’emploi ? Le regard comparatif peut-il nous aider dans cette démarche ? Cette journée d’étude, loin de prétendre apporter une réponse à des questions aussi complexes, propose de croiser les regards, entre plusieurs disciplines et aires culturelles, pour entrevoir la diversité des dynamiques à l’oeuvre.

Organisatrices :

Carmen Sandoval Figueroa (Doctorante UTM, Laboratoire LISSTCERS)

Félicie Drouilleau (Doctorante EHESS, Laboratoire LISSTCAS)

Avec le soutien de :

Agnès Fine (Directrice d’études à l’EHESS)

Angelina Peralva (Professeur à l’UTM)

Valérie Robin (Maître de conférence à l’UTM)

Soutiens financiers :

Maison des Sciences de l’Homme de Toulouse (MSHT)

Plan Pluri Formation « Genre » de l’EHESS

Plan Pluri Formation « ARPEGE - Approches pluridisciplinaires du genre
 », Toulouse

Equipe de recherche LISSTCERS

Equipe de recherche LISSTCAS

Programme :

Matin.

9 h Accueil participants.

9 h 15 Présentation de la journée.

9 h 45 Valérie Piette.Historienne, Université Libre de Bruxelles.
Auteur de : Domestiques et servantes. Des vies sous condition. Essai sur
le travail domestique en Belgique au 19e siècle, Académie Royale de Belgique, Bruxelles.

11 h 15 Mélanie Jacquemin. Sociologue, EHESS Centre d’Etudes Africaines. Auteur de : Sociologie du service domestique juvénile. « Petites nièces » et « petites bonnes » à Abidjan, Thèse de doctorat, EHESS, Paris, mai 2007.

Après-Midi

14 h Dominique Vidal. Sociologue, Université Lille 3. Auteur de : Les bonnes de Rio. Emploi domestique et société démocratique au Brésil, Presses Universitaires du Septentrion, Villeneuve d’Ascq, 2007.

15 h 30 Laura Oso Casas. Sociologue, Universida de Coruña (Espagne).
Auteur de : Domestiques, concierges et prostituées. Migrations et mobilité sociale des femmes immigrées espagnoles à Paris, colombiennes et équatoriennes en Espagne, Thèse de doctorat, Université Panthéon Sorbonne, 2001.

17 h – 17 h 30 Clôture de la journée

Haut de page

Fichiers de syndication :


Statistiques :


Le site contient 4383 articles

Mots-clés aléatoires :


Info / contacts :


Navigation / Syndication :