RING


Accueil > Actualité du genre > Séminaires > Ethnographie des pratiques langagières : Genre, langage et sexualité - (...)

Ethnographie des pratiques langagières : Genre, langage et sexualité - théories, objets et controverses

Paris III


Date de mise en ligne : [04-12-2012]



Mots-clés : ethnographie | linguistique | théorie | sexualité


Séminaire animé par Luca Greco, MCF - HDR

Sociolinguistique – Paris III Sorbonne Nouvelle
Deuxième semestre : tous les lundis de 18h à 19h30
ILPGA, 19, rue des bernardins 75005 Paris
Salle Benveniste, 3ème étage

Présentation :

L’objectif principal de ce cours est celui de présenter un domaine de recherche (Gender and Language Studies) né dans le sillage de la sociolinguistique nord-américaine se proposant d’étudier l’articulation entre genre, sexualité et langage telle qu’elle émerge dans les pratiques et les faits linguistiques.
Dans un premier temps, nous présenterons et analyserons la diversité des approches féministes et post-féministes par rapport au rôle et à la place consacrés au langage dans la mise en place de leurs appareils théoriques. Ainsi, nous découvrirons que la spécificité de chaque cadre théorique se situe également dans une conception spécifique de la langue (référentialiste vs. pragmatique) qui va de pair avec une vision essentialiste et performative du genre (et du sexe).
Dans un deuxième temps, nous verrons comment les linguistes et les sociolinguistes se sont appropriéEs les théories féministes et post féministes pour formuler des approches diversifiées pour l’étude du genre dans les pratiques discursives des acteurs. Cette deuxième partie nous donnera également l’occasion de montrer comment la prise en compte de sexualité et du désir et l’articulation du genre à la race et aux classes sociales a changé considérablement la façon d’appréhender l’identité dans le discours par rapport aux approches dites de la « dominance » (Zimmerman & West 1975) et de la « différence » (Tannen 1990)
Dans un troisième temps, enfin, nous reviendrons sur un débat qui a vu s’opposer Schegloff (analyse conversationnelle) et Billig (analyse critique du discours) autour de la pertinence locale des catégories de genre dans l’étude des pratiques langagières. Ce point nous permettra à la fois de faire le point sur la façon dont l’analyse conversationnelle, l’analyse critique du discours et la psychologie discursive appréhendent l’articulation entre pratiques langagières d’une part, et genre et sexualité d’autre part et de revenir sur la vision matérialiste et postmoderne des catégories.

Une bibliographie détaillée sera distribuée lors de la première séance du cours

Programme :

1ère séance : Pourquoi le langage dans les études de genre I ?

2ème séance : Pourquoi le langage dans les études de genre II ?

3ème séance : Le paradigme de la domination : sexisme, pouvoir et langage

4ème séance : Le paradigme de la domination : vers une approche critique

5ème séance : Le paradigme de la différence : socialisation et sociolinguistique

6ème séance : Problématiser les catégories : le performative turn

7ème séance : Les catégories de genre sont-elles toujours pertinentes ? : retour sur une controverse (Schegloff vs. Billig)

8ème séance : Le paradigme de la performance en sociolinguistique : la linguistique queer

9ème séance : Le paradigme de la performance en sociolinguistique : quelle place pour le désir ?

10ème séance : Sexualité et langage : les premiers travaux

11ème séance : Sexualité et langage : repenser les communautés

12ème séance : Propositions pour une approche intersectionnelle

13ème séance : Bilan

Contact :

luca.greco@wanadoo.fr

http://www.univ-paris3.fr/1265211099092/0/fiche___laboratoire/

Haut de page

Fichiers de syndication :


Statistiques :


Le site contient 4383 articles

Mots-clés aléatoires :


Info / contacts :


Navigation / Syndication :