RING


Accueil > Actualité du genre > Séminaires > Genre, féminismes et mobilisations collectives

Genre, féminismes et mobilisations collectives


Date de mise en ligne : [03-10-2011]



Mots-clés : féminisme


séminaire du Master Pratiques de l’interdisciplinarité en sciences sociales (ex-ETT)-EHESS-ENS, EFiGiES

Coordination : Laure Bereni (CNRS, Centre Maurice Halbwachs), Marion Charpenel (Sciences-Po, CEE), Alban Jacquemart (EHESS, IRIS), Camille Masclet (Université de Lausanne, IEPI /Université Paris 8, CRESPPA), Bibia Pavard (Sciences Po, Centre d’histoire)

Lieu : ENS, Campus « Jourdan », 48 bd Jourdan, 75014 Paris (Métro Porte d’Orléans, RER Cité universitaire).

Présentation :

Dans le prolongement des réflexions menées depuis sa création en janvier 2004, le séminaire interrogera cette année les mobilisations professionnelles au prisme du genre. Il s’agira alors de saisir la manière dont le genre éclaire l’activité syndicale et les actions collectives professionnelles, mais aussi de questionner les effets des mobilisations professionnelles sur les rapports sociaux de sexe dans le monde du travail. De même, nous nous demanderons dans quelle mesure les mobilisations professionnelles participent à ou au contraire remettent en cause la dimension genrée d’une identité professionnelle. En outre, le séminaire s’efforcera de saisir la nature des interactions entre mouvements féministes et collectifs militants fondés sur une base professionnelle et de comprendre les effets réciproques des un-e-s sur les autres. Enfin, l’attention sera portée sur les conditions d’émergence d’une conscience de genre voire d’une conscience féministe au sein des associations professionnelles, particulièrement celles qui sont exclusivement composées de femmes.

Séance 1 – lundi 10 octobre, 18h45-21h15 – grande salle

"Genre, rapports sociaux d’ethnicité et luttes professionnelles"

Projection du film « D’égal à égales » (2010, 52 minutes)
de Corinne Mélis et Christophe Cordier

La projection sera suivie d’un débat en présence des deux réalisateur-rice-s

Elles s’appellent Nora, Dorothée, Keira et Anissa. Elles sont immigrées ou filles d’immigrés, et syndicalistes. Face à la dureté des conditions de travail et à la précarité des salariés dans les secteurs du nettoyage, des services aux particuliers et aux entreprises où l’on retrouve nombre de femmes issues de l’immigration, elles ont choisi de s’engager. Activistes en milieu masculin, elles sortent des rôles féminins attendus. Elles prennent la parole, s’organisent, bougent, librement inspirées par les ouvrières en lutte de LIP qu’elles redécouvrent à travers le film « À pas lentes » (1977, Collectif Cinélutte). Dans une société où sexisme et racisme restent d’actualité, tandis qu’augmente la violence des rapports de force dans le travail, elles nous racontent une démarche d’émancipation individuelle et collective. Dans l’espoir d’être traitées, enfin, « d’égal à égales »

Programme complet et infos :

http://www.master-ett.ens.fr/hoparticle.php?id_art=37

Haut de page

Fichiers de syndication :


Statistiques :


Le site contient 4383 articles

Mots-clés aléatoires :


Info / contacts :


Navigation / Syndication :