RING


Accueil > Actualité du genre > Appels à contributions > "Genre en Méditerranée : les femmes face aux transformations

Appel à contributions

"Genre en Méditerranée : les femmes face aux transformations

Avant le 5 mars 2008


Date de mise en ligne : [26-12-2007]




Appel à contribution à une "école doctorale", Rabat (Maroc), 20-25 avril
2008

Comité d’organisation :

. Fadma Ait Mous, doctorante en sciences politiques, Université d’Ain Choq, Casablanca (Maroc).

. Marie-Pierre Anglade, doctorante en sociologie de l’urbain, laboratoire CITERES-EMAM (Équipe Monde Arabe et Méditerranée), Université de Tours ; membre associé laboratoire LAUA, École Nationale Supérieure d’Architecture de Nantes.

. Leila Bouasria, doctorante en sociologie, Faculté des lettres et des Sciences Humaines, Université Mohammed V, Rabat

. Mériam Cheikh, aspirante FNRS Université Libre de Bruxelles (GERME) et Université de Provence (IDEMEC).

. Fanny Debarre, doctorante en ethnologie au LESC, Laboratoire d’Ethnologie et de Sociologie Comparative, Université Paris X-Nanterre et boursière du MAE au Centre Jacques Berque de Rabat.

. Véronique Manry, sociologue, LAMES (MMSH, Aix-en-Provence) et Transverscité (Marseille).

. Catherine Therrien, doctorante en anthropologie à l’Université de Montréal, Québec, Canada et future postdoctorante en anthropologie au Centre Jacques Berque, Rabat.

Présentation :

Depuis une vingtaine d’années, les pays du bassin méditerranéen sont
l’objet de transformations sociales et économiques qui dépassent largement
les cadres nationaux et s’inscrivent plus globalement dans des processus
interactifs de nouvelles régulations économiques et productives,
d’intensification des échanges, des communications et des mobilités. Ces
processus décrits plus généralement comme un phénomène de
mondialisation contribuent à la reconfiguration des hiérarchies et des
relations sociales et travaillent également les cadres sociaux, spatiaux et
culturels des sociétés. Ces transformations profondes liées au contexte
de mutations post-fordistes mondiales se conjuguent aux contextes culturels,
politiques, économiques spécifiques à chaque société. Ces
bouleversements conduisent les acteurs sociaux à procéder à des
réajustements des normes et des statuts et provoquent des tensions fortes
dont la résolution s’exerce en permanence entre négociation et violence.
C’est à partir de ce cadre analytique des mutations des sociétés
méditerranéennes que nous souhaitons inscrire notre réflexion sur la
place des femmes dans la sphère publique et économique. L’objectif de cet
école doctorale est de contribuer à une meilleure compréhension des
violences et des conflits de pouvoir et de légitimité auxquels sont
confrontées les femmes dans les sociétés contemporaines à partir de
l’analyse des modalités de régulation et d’ajustements qu’entrainent leur
participation économique et leur présence dans l’espace politique et
public. Nous postulons ici que ces violences ne relèvent pas seulement d’un
ordre patriarcal traditionnel mais qu’elles sont aussi le signe d’une
réaction aux transformations socio-économiques et à une nouvelle
distribution des roles et des statuts. Il s’agit de renouveler l’approche
par le genre en appréhendant les nouvelles situations conflictuelles
auxquelles sont confrontées les femmes dans les pays méditerranéens (par
exemple, conséquences socio-économiques, mobilités sociales, spatiales,
etc.). Il nous importe de comprendre les mécanismes de régulation des
conflits sociaux en acte, mais surtout les nouvelles significations et
représentations des rapports de genre en marche dans les sociétés
méditerranéennes dans un contexte de mondialisation et de mutations
socio-économiques. Les interventions se pencheront donc sur le role des
femmes dans ces mutations, les formes de violence et de discrimination
auxquelles elles sont confrontées, ainsi que les modes de régulation et
les stratégies mis en œuvre pour désamorcer les conflits que génèrent
leurs nouveaux roles et statuts.

Vous pouvez lire la suite de cet article à l’adresse suivante :
http://www.liens-socio.org/article.php3?id_article=3229

Haut de page

Fichiers de syndication :


Statistiques :


Le site contient 4383 articles

Mots-clés aléatoires :


Info / contacts :


Navigation / Syndication :