RING


Accueil > Actualité du genre > Colloques > Travailler le genre en éducation. Regards croisés

Travailler le genre en éducation. Regards croisés

23-25 juin - Toulouse Jaurès


Date de mise en ligne : [16-06-2015]



Mots-clés : éducation


Journées d’études organisées par le Réseau Interdisciplinaire Genre/Éducation et Formation à l’Égalité entre les seXes (RIGEFEX)

23, 24 et 25 juin 2015

Nouvelle Maison de la Recherche, Université Toulouse Jean Jaurès 

Présentation :

Le code de l’éducation affirme qu’ « une information consacrée à l’égalité entre les hommes et les femmes, à la lutte contre les préjugés sexistes et à la lutte contre les violences faites aux femmes et les violences au sein du couple doit être dispensée à tous les stades de la scolarité.1 ». Les conventions interministérielles2 promeuvent depuis 2000, l’acquisition d’une culture de l’égalité entre les sexes, le renforcement d’une éducation au respect mutuel et à l’égalité entre les filles et les garçons, les femmes et les hommes l’engagement pour une plus grande mixité des filières de formation et à tous les niveaux d’étude.
Pourtant, le constat de l’Inspection Générale3 est sévère (mai 2014), il souligne que les intentions affichées aujourd’hui ne sont pas très différentes de celles portées depuis les années quatre-vingt sur le sujet. Et les résultats ne sont pas aux rendez-vous « en témoignent les divergences de résultats scolaires entre les filles et les garçons, la persistance d’orientations différenciées, la fréquence de comportements voire de violences sexistes ». Le rapport rappelle les recherches connues sur le sujet et montre comment les inégalités entre les filles et les garçons s’installent dans les classes « qu’elles tiennent aux pratiques pédagogiques, aux modes d’encouragement ou non des uns et des autres, aux possibles que l’école laisse espérer ou non notamment en terme d’orientation ». Au bout du compte, depuis 30 ans le même : les filles réussissent mieux, mais ne rentabilisent pas cette réussite et les garçons « payent un lourd tribut à l’échec et au décrochage scolaire ». L’Inspection Générale s’étonne à juste titre, qu’ « en dépit des volontés affichées, l’école ne s’est pas donné les moyens d’une application continue et systématique à tous les niveaux du système éducation d’une politique par ailleurs clairement définie et disposant de nombreux outils ». Quel est le rôle de l’institution scolaire dans la transmission de l’égalité et dans la transformation de nos sociétés ? Comment repérer et déconstruire les stéréotypes de sexe ? Comment penser la collaboration entre chercheur·e·s, enseignant.e. sur ces questions ?
Autant de questions abordées dans cette journée d’études qui s’inscrivent dans le travail de recherche et de formation de l’équipe Genre &Education de l’Espé de Midi Pyrénées
Comment montrer aux enseignant.e.s stagiaires la nécessité de travailler cette thématique ? Quels outils pédagogiques mettre en œuvre de la maternelle au lycée général et professionnel ?
Enfin comment les jeunes enseignant.e.s traitent-ils de l’égalité dans leur classe aujourd’hui ?

Programme et infos :

http://www.univ-tlse2.fr/accueil/agenda/egalicreche-regards-croises-des-chercheur-e-s-et-des-professionnel-le-s-de-la-petite-enfance-371788.kjsp?RH=04Recherche

Haut de page

Fichiers de syndication :


Statistiques :


Le site contient 4383 articles

Mots-clés aléatoires :


Info / contacts :


Navigation / Syndication :