RING


Accueil > Actualité du genre > Séminaires > Artemisa Flores Espínola, "Genre et savoir scientifique : l’empirisme (...)

Séminaire

Artemisa Flores Espínola, "Genre et savoir scientifique : l’empirisme contextuel d’Helen Longino"

21 juin - Paris Pouchet


Date de mise en ligne : [18-06-2012]



Mots-clés : théorie


La prochaine séance du séminaire du RT 24 de l’AFS

« Genre, Classe, Race. Rapports sociaux et construction de l’altérité »

aura lieu le

jeudi 21 juin,

de 14h à 16h30

Salle de conférences de l’UPS Pouchet
59-61 rue Pouchet 75017
(métro Brochant ou Guy Môquet)

Elle sera consacrée à :

"Genre et savoir scientifique : l’empirisme contextuel d’Helen Longino"

Intervenante : Artemisa Flores Espínola (CRESPPA-CSU)

Résumé :

Dans le champ épistémologique, les principales critiques féministes soutiennent que le sexe du sujet connaissant est un facteur déterminant de la production scientifique et technique et partant, que l’épistémologie traditionnelle, pour qui cette question est toujours restée une préoccupation relativement lointaine, ne saurait se fonder sur une représentation qui privilégie un sujet inconditionné. A cette fin, elles mettent en évidence le caractère situé de la connaissance et s’opposent à la théorie d’une objectivité basée sur une vision venue de nulle part. Enfin, elles portent une critique radicale à la prétendue neutralité du savoir scientifique en s’attachant à démontrer les liens qui existent entre connaissance et pouvoir. Après avoir présenté succinctement les diverses stratégies féministes qui sont à l’œuvre pour faire émerger une théorie de la connaissance qui prenne en compte ces trois propositions, je présenterai plus particulièrement, en raison de son influence, celle de l’empirisme contextuel de la philosophe des sciences Helen Longino.

Séminaire ouvert à tous et à toutes.

Haut de page

Fichiers de syndication :


Statistiques :


Le site contient 4383 articles

Mots-clés aléatoires :


Info / contacts :


Navigation / Syndication :