RING


Accueil > Actualité du genre > Colloques > Genre, mixité, travail, migration

Colloque hommage à Claude Zaidmann

Genre, mixité, travail, migration

vendredi 4 avril 2008, Paris 7


Date de mise en ligne : [04-04-2008]




organisé par le Centre d’ Enseignement de Documentation et de Recherches
pour les Etudes Féministes

vendredi 4 avril 2008

Université Paris Diderot-P7 pour leur soutien financier
Métro : Bibliothèque François Mitterand ou Bus 62, 64, 89
Prendre Avenue de France rue Françoise Dolto

entrée piétons : 16 rue Françoise Dolto ou 15 esplanade des Grands Moulins

Accès salle des thèses hall E zone F ascenseur 5ème étage

Présentation :

Maître de conférences en sociologie sur un poste études féministes puis
professeure, Claude Zaidman a animé le CEDREF depuis sa création en 1984. Ce
groupe de recherche pluridisciplinaire s’est inscrit dans une approche sociale et historique de la différence des sexes et a mis en avant la nécessité de travailler sur différents types de rapports sociaux sans les hiérarchiser a priori.

Le parcours intellectuel de Claude Zaidman témoigne de ce souci permanent de penser la complexité. Dans la présentation de la publication en français du texte d’Erving Goffman L’arrangement des sexes, elle revient sur l’importance d’une démarche sociologique ancrée tant dans l’observation du réel que dans la construction théorique de l’objet .

Claude Zaidman a contribué au renouvellement des théories sociologiques et participé à la construction d’une sociologie centrée sur les rapports sociaux de sexe – ce qu’elle a été l’une des premières à nommer sociologie du genre. Ses recherches s’appuient sur le concept de socialisation, qui renvoie, selon elle, à une vision globale de l’organisation sociale, en l’articulant avec une sociologie du genre.

Comme elle l’expose dans la conclusion de son mémoire d’habilitation, elle cherche à développer un mode de travail sociologique qui met au coeur de sa recherche une problématique de la production du féminin et du masculin comme système d’interrelations.
Depuis sa thèse sur le mouvement lycéen en mai 1968, jusqu’à son étude
sur les parcours scolaires des enfants de migrants, elle étudie les pratiques sociales des acteurs au sein des institutions. Si elle donne la priorité, à partir des années 1980, aux analyses des rapports de sexe, elle n’oublie jamais leur articulation avec les autres rapports sociaux.

Elle ouvre un nouveau champ d’investigation autour de genre et migrations et participe au développement d’un savoir critique à l’interface de plusieurs problématiques permettant d’analyser et de comprendre la construction des identités plurielles en les replaçant dans leurs contextes sociaux et politiques.

En donnant la parole aux chercheur(e)s qui ont prolongé et enrichi par leur propre travail les approches initiées par le CEDREF et Claude Zaidman, ce colloque a pour objet de faire le point des connaissances sur genre et socialisation en s’appuyant sur deux domaines particuliers, la mixité scolaire et sociale et les mouvements migratoires, et de mettre à l’épreuve le caractère dynamique des perspectives proposées.

Programme :

9h30 Accueil

9h45-10h Ouverture du colloque

Azadeh Kian-Thiébaut, Université Paris-Diderot-Paris7- CEDREF

10h-13h De la mixité scolaire à la mixité sociale

Présidente de séance : Sonia Dayan-Herzbrun, Université Paris-Diderot-
Paris7

> Pierrette Bouchard, Université Laval, Canada
Sociopolitique des rapports de sexe en éducation, au Québec

> Beate Collet, Université Paris-Sorbonne-Paris IV et Claudine Philippe,
INSERM, IRIS (CNRS-INSERM-EHESS-Université Paris XIII)
La mixité interrogée par Claude Zaidman, acquis et perspectives

Pause

> Nicole Mosconi, Université Paris 10- Nanterre
Mixité et socialisation scolaires

> Mireille Baurens, IUFM Grenoble
De la mixité en école primaire à la mixité difficile en cours de langues :
Claude Zaidman, encore et toujours

13h à 14h30 Déjeuner libre

14h30-18h Genre, travail et migrations

Présidente de séance : Catherine Quiminal, Université Paris-Diderot-Paris7

> Madeleine Hersent, association ADEL (Agence pour le Développement de
l’Economie Locale)
Genre, travail et migrations : une nécessaire mise en connexion

> Eleonore Kofman, Université Middlesex Grande Bretagne
Genre et Migration internationale de main d’oeuvre qualifiée

> Mirjana Morokvasic-Muller, CNRS Université Paris 10 -Nanterre
Genre et migration, une perspective internationale

Pause

Discussion générale

Clôture du colloque

> Dominique Fougeyrollas, CNRS, IRISES, Université Paris Dauphine
18h Pot de clôture

Pour toutes informations complémentaires CEDREF

www.cedref.univ-paris7.fr

secrétariat tél : 01 57 27 66 82 courriel :

cedref@univ-paris-diderot.fr

Haut de page

Fichiers de syndication :


Statistiques :


Le site contient 4383 articles

Mots-clés aléatoires :


Info / contacts :


Navigation / Syndication :