RING


Accueil > Actualité du genre > Séminaires > Femmes, genre et mobilisations collectives en Afrique

Femmes, genre et mobilisations collectives en Afrique

Paris Sorbonne


Date de mise en ligne : [02-10-2012]



Mots-clés : Afrique


Séminaire organisé par Emmanuelle Bouilly, Marie Brossier et Ophélie Rillon

Organisé à l’Université Paris I Panthéon-Sorbonne
Les séances mensuelles se tiennent au
CRPS (14 rue Cujas, 75005 Paris, Salle CRPS, escalier N, 3e étage)
et CEMAf (9 rue Malher, 75004 Paris, Salle Person)

Présentation :

Depuis les années 1970, les recherches portant sur la place des femmes dans les mouvements sociaux puis sur les mouvements sociaux sexués se sont multipliées .S’agissant de l’Afrique, ces problématiques restent encore trop peu étudiées et les travaux existant demeurent confidentiels.
Le séminaire « Femmes, genre et mobilisations collectives en Afrique » poursuit dès lors trois objectifs : documenter les multiples mobilisations de femmes africaines et les mouvements sociaux sexués afin d’enrichir les travaux actuels ; mener un travail épistémologique et historiographique sur l’usage du genre comme « catégorie d’analyse » dans l’étude des mobilisations collectives ; souligner la dimension heuristique d’une approche comparée qui confronte les travaux en histoire, en sociologie et en science politique.
Ce séminaire entend ainsi étudier les mobilisations de femmes et saisir les dimensions genrées des mouvements mixtes – sans d’ailleurs que soit occultée l’articulation avec d’autres rapports de pouvoir (race, classe, âge etc.) et la singularité des expériences féminines contrairement à une vision parfois essentialisante de la femme africaine.
Les interventions s’attacheront à analyser les conditions de possibilité et d’émergence de luttes - féministes ou non, mixtes ou non- , les disponibilités biographiques et les conditions de participation des femmes, la division du travail militant, les conséquences biographiques de l’engagement et du militantisme, les modes de militantisme et de protestation.

Programme :

. 18 octobre 2012 – 15h-17h - Femmes et luttes indépendantistes – CEMAf
> Mamaye IDRISS (doctorante en histoire, Paris 7, SEDET) : La chatouille comme arme politique. Réalité ou illusion ? Le mouvement des chatouilleuses et le combat pour Mayotte française (1958-1976)
Discutante : Elena VEZZADINI (post-doctorante en histoire, Université de Bergen, EHESS, CEAF)

. 8 novembre 2012 -15h-17h - Luttes contre l’esclavage - CEMAf
> Marie RODET (MCF en histoire, University of London, SOAS) : Genre et fin de l’esclavage dans la région de Kayes, Soudan français. L’affaire judicaire Sam (1925-1926)
Discutant : Jean SCHMITZ (Directeur de recherche à l’IRD, Anthropologue, EHESS, CEAF)

. 20 décembre 2012 – 15h-17h - Réformer le Code de la Famille - CRPS
> Feriel LALAMI (docteure en sociologie, Université de Poitiers, GRESCO) : Actions collectives contre le code de la famille et construction du mouvement des femmes en Algérie.
Discutant : Aïssa KADRI (Professeur de sociologie, Université Paris 8, ERASME)

. 10 janvier 2013- 15h-17h - Femmes et genre dans les conflits armés - CEMAf
> Rose NDENGUE (doctorante en histoire, Université Paris 7, SEDET) : Mouvement nationaliste et rapports de genre : les mobilisations des femmes dans le mouvement nationaliste camerounais (1955-1971).
> Arthur QUESNAY (doctorant en science politique, Université Paris 1, CESSP) : Le rôles des femmes dans l’insurrection libyenne : une reconfigurations des rapports de genre ?
Discutante : Raphaëlle BRANCHE (MCF en histoire, Université Paris 1, CHS)

. 7 février 2013 - 15h-17h - Mobilisations féminines en période de post-conflit - CRPS
> Andrea KAUFMANN (doctorante en anthropologie, Université de Bâle, Institute of Social Anthropology) : Liberian women’s movements after civil war
> Antje DANIEL (doctorante en sociologie, Université de Bayreuth, Graduate School of African Studies) : Women’s movements after post-elections violence in Kenya : recovering social and political spaces
Discutante : Jules FALQUET (MCF en sociologie, Université Paris 7, CSPRP, CEDREF)

. 7 mars 2013 - 15h-17h - Espace de la cause des femmes et frontières du militantisme - CRPS
> Sophie GRENADE (doctorante en sociologie, Université de Liège, Institut des Sciences Humaines et Sociales) : Dépasser les mobilisations pour comprendre l’action collective : l’espace de la cause des femmes à Lubumbashi (RDC)
> Beniamina LICO (docteure en anthropologie, post-doctorante à l’Université de Bologne) : "Femmes du développement" à Ziguinchor : quelques représentations de l’engagement politique des professionnelles du développement dès années 80 à aujourd’hui
Discutante : Sophie RETIF (Post-doctorante en science politique, ENS Cachan, IDHE)

. 4 avril 2013 - 15h-17h - Résistances par le bas - CRPS
> Meriem RODARY (Docteure en sciences sociales, Université Paris 8, ERASME) : Des femmes marocaines populaires : de la socialisation à la mobilisation ?
Discutant : à confirmer

. 30 mai 2013 - 15h-17h - Conférence de Barbara COOPER – Amphithéâtre CEMAf
> Barbara COOPER (Professeure d’histoire, Rutgers University) : Les vagues font des ondes : repenser l’action des femmes aux Niger des années 1970 jusqu’à aujourd’hui

Contact :

emmanuelle.bouilly@yahoo.fr

Haut de page

Fichiers de syndication :


Statistiques :


Le site contient 4383 articles

Mots-clés aléatoires :


Info / contacts :


Navigation / Syndication :