RING


Accueil > Actualité du genre > Colloques > Faire une thèse... en se souciant, en utilisant ou en faisant du (...)

Atelier de doctorants

Faire une thèse... en se souciant, en utilisant ou en faisant du genre

11 juin - Paris Sorbonne


Date de mise en ligne : [18-04-2010]




Vendredi 11 juin 2010, Paris Sorbonne, 17, Rue de la Sorbonne, salle Perroy, de 9 h 30 à 17 h

Présentation :

Atelier des Doctorants, organisé par Didier Lett, professeur d’Histoire médiévale à l’université Paris-Diderot (Paris 7), dans le cadre du programme « Genre et comportement » du LAMOP dont il est responsable.

Lors de cette journée, des doctorant-e-s présenteront un thème de leur recherche en cours pour lequel l’utilisation du genre a semblé pertinente ou est intervenu un questionnement sur masculin/féminin. L’objectif de cet atelier est de montrer comment aujourd’hui des doctorants médiévistes, même s’ils ne sont pas « spécialisés » dans les études de genre, intègrent ces nouvelles problématiques pour construire leur thèse.

Une très large place sera réservée au débat puisque chaque doctorant parlera 25 minutes pour laisser 20 minutes de discussion après chaque intervention. Afin de prendre connaissance des travaux de doctorat en cours et de la manière dont les chercheurs des autres périodes utilisent le genre, deux doctorantes, respectivement en Histoire ancienne et en histoire de la Révolution, interviendront également.

Cet atelier est destiné en priorité aux doctorants médiévistes de Paris 1 mais il est largement ouvert aux étudiants de Master (parfois, futurs doctorants), aux doctorants des autres périodes, aux médiévistes d’autres universités et à tous les collègues intéressés.

Programme :

Matin

9 h 30 : Didier Lett, Ouverture : « Les recherches sur l’histoire du genre (principalement en histoire médiévale et en France). Les master et les thèses soutenus ou en cours : thèmes, problématiques. »

10 h : Maud Ternon (Paris1, Claude Gauvard dir.), « Genres de folie : santé mentale et construction des rôles sociaux dans les procédures judiciaires au XIVe siècle. »

10 h 45 : Marion Chaigne (Paris 1, Claude Gauvard dir.), « La désignation des femmes et des hommes dans des testaments parisiens du début du XVe siècle. »

11 h 30 : Caroline Fayolle (Paris 8, Michèle Riot-Sarcey dir.), « La construction de la différence sexuée dans les manuels scolaires de 1789 à la fin de l’Empire. »

Après-midi

14 h : Astrée Questiaux (Paris 7, Didier Lett dir.) : « La relation mère-enfant à travers l’allaitement : une transmission des caractéristiques physiques et morales. »

14 h 45 : Julie Delamard (Paris 1, antiquisante, Pauline Schmitt-Pantel et Annie Schnapp dir.), « Femmes évanescentes et ‘mauvais genre’ dans les colonies grecques d’Occident. »

15 h 30 : Claire Tignolet (Paris 1, Régine Le Jan dir.), « La correspondance des reines et des princesses carolingiennes : approche par le genre. »

16 h 15 : Olivier Mery (Paris 1, Laurent Feller dir.), « Transmission et extinction des patronymes : hommes et femmes en Haute Provence. »

Contact :

didier.lett@wanadoo.fr

Haut de page

Fichiers de syndication :


Statistiques :


Le site contient 4383 articles

Mots-clés aléatoires :


Info / contacts :


Navigation / Syndication :