RING


Accueil > Actualité du genre > Séminaires > Santé et travail enseignant

Santé et travail enseignant

18 juin - Paris Pouchet


Date de mise en ligne : [17-06-2013]



Mots-clés : santé | travail


Séance du séminaire « Le genre du mal être au travail »
avec le soutien du DIM Gestes, de la MSH Nord et de l’ANACT
séminaire organisé par le CRESPPA-GTM sous la responsabilité de Régine Bercot
au CRESPPA, 59-61 rue Pouchet - Paris 17

Séance 9, mardi 18 Juin 2013, 14h-18h salle des conférences

Intervenantes :

> Dominique Cau-Bareille, maître de conférences en Ergonomie à l’Institut d’Etudes du Travail de Lyon, Université Lyon2, Laboratoire de Recherches de Education, Cultures, Politiques, Dominique.Cau-Bareille@univ-lyon2.fr
"« Tenir jusqu’à à la retraite » dans le milieu enseignant : une fragilisation des équilibres entre sphères de vie"
Cette communication présentera les résultats d’une recherche empirique achevée il y a 2 ans. Elle se positionne dans une approche ergonomique des situations de travail.
Cette communication porte sur les fins de carrière chez les enseignants dans deux niveaux scolaires : primaire et secondaire. Financée par le Conseil d’Orientation des Retraites Français, cette recherche s’inscrit dans le cadre d’une réflexion plus générale sur les désirs précoces de sortie professionnelle dans ces métiers (30% des enseignants du premier degré quittent le métier avant d’avoir atteint l’âge de la retraite). Ces départs prématurés vont à l’encontre des dispositifs incitatifs visant à allonger la durée d’activité professionnelle pour financer les retraites et interrogent les caractéristiques de l’activité de travail, les formes de pénibilité du travail.
Notre objectif était de comprendre le lien entre ces départs, les conditions de travail et le vécu de l’activité de travail en fin de carrière. Quels sont les facteurs qui participent à ces décisions de rester ou quitter le métier ? Ces décisions sont-elles liées uniquement aux conditions de travail ou doit-on intégrer une problématique de santé plus large ? Quelles sont les difficultés rencontrées par les enseignants ? Les problèmes se posent-il de la même manière selon le niveau scolaire, selon les modes d’organisation du travail, le type de jeunes accueillis, le type de curricula … ? L’activité en fin de carrière nécessite-t-elle de revoir les équilibrages entre sphères de vie, l’articulation entre temps personnels, familiaux et professionnels élaborés jusqu’alors ? Ces stratégies de régulations sont-elles les mêmes chez les hommes que chez les femmes ?

> Juliet Jarty, maîtresse de conférences en sociologie, Université de Toulouse 2 - CERTOP-CNRS
jarty@univ-tlse2.fr
" « Ça peut paraître fou mais c’est un fait, je cours tout le temps ». Expériences genrées d’une usure improbable dans le travail enseignant"
L’expérience féminine de la "conciliation" entre vie professionnelle et vie familiale est reconnue comme "maudite" (Périvier et Silvera). Mais est-il possible de souffrir de la "conciliation" dans un emploi réputé si compatible avec la gestion d’une famille, tel que l’enseignement du second degré ? Postulant les modalités d’imbrication des différentes sphères de vie comme indicateur de la santé au travail, cette communication proposera un éclairage sur les dimensions genrées de l’exercice d’un métier. Il s’agira d’interroger le rapport au travail, à la carrière professionnelle en articulation avec le rapport au "hors travail" des hommes et femmes enseignant-e-s. J’introduirai, en contrepoint des observations menées en France, une analyse comparative avec les expériences espagnoles et soulevai ainsi l’impact différencié des cultures professionnelles enseignantes sur la division sexuelle du travail et, in fine, sur le stress et l’usure des enseignantes en emploi.

Contact :

regine.bercot@gtm.cnrs.fr

Haut de page

Fichiers de syndication :


Statistiques :


Le site contient 4383 articles

Mots-clés aléatoires :


Info / contacts :


Navigation / Syndication :