RING


Accueil > Actualité du genre > Colloques > Masculin/Féminin dans la presse du XIXe siècle

Colloque interdisciplinaire et international

Masculin/Féminin dans la presse du XIXe siècle

24-26 novembre 2010 - Lyon


Date de mise en ligne : [24-11-2010]



Mots-clés : presse | XIXe siècle


Organisé par :
UMR LIRE (CNRS-Lyon 2)
et RIRRA21 (Paul Valéry-Montpellier III)

Responsables :
Christine Planté (LIRE, Lyon 2)
Marie-Ève Thérenty (RIRRA21, Paul Valéry-Montpellier III)

Lieu du colloque :
Institut des Sciences de l’Homme
14, avenue Berthelot
69007, Lyon, (4e étage)
Accès tram T2 (Perrache-St Priest Bel Air) arrêt Centre Berthelot

Présentation :

Les relations entre presse et catégories de genre restent largement à explorer. Que sait-on de la place des femmes, des rapports entre hommes et femmes, entre masculin et féminin dans l’univers de la presse ?
Par sa périodicité, par les rythmes nouveaux qu’il impose au quotidien, par les représentations qu’il diffuse, le journal modifie l’ensemble des activités sociales, économiques, politiques et culturelles, des appréciations et des visions du monde, projetées dans une culture de la périodicité et du flux médiatique.
L’étude des multiples appropriations par les hommes et les femmes de la culture médiatique émergente au XIXe siècle, leur utilisation de ces supports dans leur appréhension d’un monde structuré par la différence des sexes se déroulent selon des procédés multiples dont les travaux existants sur la presse féminine ou féministe sont loin d’épuiser la complexité.

La presse fait circuler des représentations de la différence des sexes, elle constitue également sans nul doute un lieu très important de la redéfinition de cette différence. Elle favorise les constructions identitaires, les identifications sociales et politiques, elle propose des codes de déchiffrement du monde informés par le genre, fournit des modèles de vie au quotidien, introduit de nouvelles valeurs et de nouvelles formes culturelles et artistiques, favorise l’intégration des nouvelles connaissances scientifiques et médicales (en particulier sur la différence des sexes) – mais elle diffuse aussi les préjugés, les résistances aux transformations, les rumeurs et les mythes.

Nous proposons d’aborder ce vaste champ dans une réflexion interdisciplinaire qui diversifie les angles d’approche.

Programme :

Mercredi 24 novembre

9h30-11h30
Accueil des participant.e.s
Ouverture : Nathalie Fournier, vice-présidente du conseil scientifique chargée de la recherche, Université Lyon 2
Laurence Tain, co-responsable du séminaire interdisciplinaire sur le genre de l’ISH
Introduction : Christine Planté et Marie-Ève Thérenty

Pause

11h30-13h
Reproduction, contestation, transgression des stéréotypes
Présidence, Ludovic Frobert
> Caroline Fayolle (Paris 8, Vincennes-Saint-Denis),
Les résistances à la hiérarchisation des sexes dans la presse du Consulat et de l’Empire
> Catherine Nesci (Université de Californie, Santa Barbara) : Des « hochets de la mode aux attributs du savoir ». Enseignement de la féminité et apprentissage de la connaissance dans les journaux féminins (France-Angleterre, 1770-1870)
> Laurence Corroy (Sorbonne Nouvelle-Paris 3) : De la « grisette » à « l’étudiante », étude des représentations de la figure féminine dans la presse étudiante au XIXe siècle

14h-17h
Faits divers
Présidence, Michèle Fontana
> Amélie Chabrier (Paul Valéry, Montpellier III) : Le public féminin en procès : Représentations des femmes au tribunal à travers la chronique judiciaire au XIXe siècle
> Clotilde Bertoni (Université de Palerme) : Presse témoin, presse meurtrière : femmes jugées, lynchées, transfigurées, dans la chronique judiciaire

Pause

Comparaisons
Présidence, Laurence Brogniez
> Zsolt Meszaros (Université Lóránd Eötvös, Budapest) : L’analyse comparative des magazines Le Journal des Demoiselles (1833-1922) et Magyar Bazár (1873-1901) dans la période 1882-1886
> Margot Irvine (Université de Guelph, Canada) : Journalisme, cosmopolitisme, féminisme : Les collaboratrices aux Matinées espagnoles
> Chantal Savoie (Université Laval, Québec) & Julie Roy (Bibliothèque et Archives, Canada) : L’impact des modèles littéraires féminins français dans la presse québécoise et les enjeux de cette « french connection »

Pause

17h30
Présentation par Sonia Dayan-Herzbrun (Denis Diderot-Paris 7) de
His Girl Friday, Howard Hawks, (92 mn)

Jeudi 25 novembre

9h30-12h30
Ouverture : Pierre Saby, doyen de la faculté LESLA
Discours sur les arts et les artistes
Présidence, Olivier Bara
> Hélène Marquié (Paris 8, Vincennes-Saint-Denis) : Des « dieux de la danse » aux « affreuses danseuses du sexe masculin ». Évolution des normes de genre dans la critique de danse à la période romantique
> Florence Launay (historienne de la musique) : « Femmes compositeurs », « compositeurs femmes », « compositeurs féminins » : les compositrices vues par la presse musicale française du XIXe siècle

Pause

Présidence, Catherine Nesci
> Laurence Brogniez (Université libre de Bruxelles) : Femmes et critique d’art au XIXe siècle : rhétorique du « salon » au féminin
> Patricia Izquierdo (Université de Nancy) : Réception des écrits de femmes : les années décisives 1908-1909

14h-17h30
Ouverture : Sarga Moussa, directeur de l’UMR LIRE
Femmes journalistes, femmes de presse
Présidence, Delphine Gleizes
> Sarah Mombert (ENS de Lyon) : Les femmes du Mousquetaire
> Anne Freadman (Université de Melbourne) : Colette chroniqueuse

Pause

Homosexualités
Présidence, Jean-Marie Roulin
> Frédéric Canovas (Arizona State University) : Infâme affaire : échos de l’affaire Oscar Wilde dans la presse française
> Patricia Marcoz (Paris-Sorbonne Paris IV) : Akademos, 1909 : une revue française d’avant-garde ?

19h
> Vous êtes invité.e.s à assister à la conférence de Michèle Riot-Sarcey (Paris 8, Vincennes-Saint-Denis) :
« De singulières journalistes ou l’engagement des femmes dans les années 1830 », dans le cadre de Novembre des Canuts 2010, « La condition ouvrière féminine ». Salle du conseil de la mairie du 1er arrondissement (2 place Sathonay, 69001 Lyon)

Vendredi 26 novembre

9h30-11h30
Ligne de genre dans la presse généraliste
Présidence, Paul Aron
> Anne Sarah Bouglé (Université de Caen-Basse-Normandie) : Les candidatures féministes dans la presse nationale : un feuilleton politique (1880-1900)
> Nicolas Pitsos (Paris 1, Panthéon-Sorbonne) : Les publicités et la déclinaison sexuée du bien-être dans la presse de la Belle Époque

Pause

Ligne de genre dans la Fronde
Présidence, Guillaume Pinson
> Sandrine Roll (Aulnay-sous-Bois)
L’écriture et la consommation dans La Fronde, des modes d’action au féminin
> Sandrine Levêque (Paris 1, Panthéon-Sorbonne) : Presse féministe et invention du reportage à la fin du XIXe siècle. Les pratiques journalistiques des reportrices de la Fronde

11h30

- Lecture théâtrale : « Féminins pluriels » par la Compagnie du Chien Jaune

14h-17h
La presse féminine XIXe-XXe siècle
Présidence, Marie-Ève Thérenty
> Barbara Bohac (Université d’Artois) : La représentation de la femme dans La Dernière Mode de Mallarmé
> Guillaume Pinson (Université Laval, Québec) : Presse, mondanité, féminité : enjeux et déplacements vers 1900

Pause

Présidence , Christine Planté
> Paul Aron (Université libre de Bruxelles) : La participation française à l’exposition internationale de la presse féminine, mai 1928, Cologne
> Claire Blandin (Paris-Est Créteil Val de Marne) : Le « métier de femme » dans Marie-Claire

Infos, Programme, Documents :
http://lire.ish-lyon.cnrs.fr/spip.php?article478

Contacts :
christine.plante@univ-lyon2.fr
marieeve.therenty@sfr.fr
Informations :
http://lire.ish-lyon.cnrs.fr/spip.php?article478

Haut de page

Fichiers de syndication :


Statistiques :


Le site contient 4383 articles

Mots-clés aléatoires :


Info / contacts :


Navigation / Syndication :