RING


Accueil > Textes > Annonces du RING > Annonces du RING - 15 juin 2008

Annonces du RING - 15 juin 2008


Date de mise en ligne : [15-06-2008]




[Annonces du RING]

// http://www.univ-paris8.fr/RING/index.php \\

[Merci de me signaler vos informations concernant les colloques et
séminaires. GG.]

=================

SOMMAIRE :
1 - COLLOQUES :
- "Classe des femmes et hétérogénéité du groupe des femmes : deux notions inconciliables ?", 23 juin, Paris
- "Jeunes recherches sur les femmes de l’Ancien Régime", 27 juin, Paris
- "Existe-t-il un vote féminin ? Retour sur un objet polémique (XIXe- XXe siècles)", 27 juin, Lyon
- "New Frontiers : Dares and Advancements. Equality : No Utopia", 3-9 juillet, Madrid
- "Résistances à l’égalité femmes-hommes", tous les lundis de juin, Paris
2 - SEMINAIRES :
- Zoya Hasan, "Legal Pluralism, Citizenship and Muslim Women’s Rights in India", 17 juin, CEDREF, Paris
- Catherine Deschamps ; "De la bisexualité à la prostitution : comment travailler sur la sexualité en sciences sociales ?", 24 juin, Bruxelles
3 - APPELS A CONTRIBUTIONS :
- Avant le 1er octobre, "Sexualités : apprentissage et performance", revue Civilisations
- Avant le 1er octobre, "Intersections of Race and Gender in French History", revue French Historical Studies
- Avant le 15 septembre, "Le genre et les égalités", revue ASPECTS
- Avant le 20 septembre, "L’objet homosexuel - Etudes, constructions, critiques", Editions Sils Maria
- Avant le 1er juillet, "The Problem of Sources in Women’s Memory", Women’s Library and Information Centre Foundation, Istanbul
- Avant le 15 octobre, "Gender, the Body, and Sexuality", revue Aspasia
4 - POSTES :
- Chargé-e de recherche à l’Ecole doctorale suisse romande en Etudes Genre, Lausanne
- "Research positions available for gender policies project in Madrid"
5 - PUBLICATIONS :
- Claire Gavray, Femmes et mobilités
- Yvonne Guichard-Claudic, Danièle Kergoat et Alain Vilbrod (dir.), L’inversion du genre. Quand les métiers masculins se conjuguent au féminin... et réciproquement
- Nouvelles Questions féministes, "L’ambivalence du travail : entre exploitation et émancipation"
- Camille Lacoste-Dujardin, La vaillance des femmes. Relations entre femmes et hommes berbères de Kabylie
- Michèle Ramond (éd.), L’insistante / La insistente

====

COLLOQUES :

- "Classe des femmes et hétérogénéité du groupe des femmes : deux notions inconciliables ?"
Journée d’étude le 23 juin 2008
Centre Pouchet, salle de conférences (rez-de-chaussée)
59-61 rue Pouchet, Paris 17ème
Journée organisée par le RT24 de l’A.F.S. et le laboratoire Genre, Travail, Mobilités (UMR 7183 CNRS, Paris 8, Paris 10)
Programme :
Matin : 9h30 – 13h
. 9h30 – 10h
Ouverture de la journée par le comité d’organisation
. 10h – 11h45
> Françoise Bloch : « Explorations trans-frontalières : de la difficile observation de la réalité sociale à un retournement de pensée »
> Nasima Moujoud et Fatima Ait Ben Lmadani : « A propos de la pensée dominante au sein du féminisme antiraciste en France : un regard situé »
> Jules Falquet : « Repenser les rapports sociaux de sexe, de classe et de race dans la mondialisation néo-libérale »
. 11h45 – 12h
Pause
. 12h-13h
Débat avec la salle
Inscription obligatoire pour le déjeuner
Si vous souhaitez déjeuner sur place, veuillez s’il-vous-plaît envoyer un email à classedesfemmes@yahoo.fr avant le 13 juin, en mentionnant vos nom, prénom, grade et organisme de rattachement, afin que le service de restauration du site Pouchet soit prévenu de votre présence.

- "Jeunes recherches sur les femmes de l’Ancien Régime"
Rencontres de la SIEFAR
vendredi 27 juin 14h-17h — New York University in Paris — 56, rue de Passy 75016 Paris
Des doctorant-e-s et jeunes docteur-e-s viendront présenter leurs sujets de recherche et discuter avec la salle.
Présidence : Nicole Dufournaud.
. 14h : Présentation
. 14h15 : Anne-Hélène ALLIROT, Université Paris X (Nanterre), « Filiae regis Francorum : princesses royales, mémoire de saint Louis et conscience dynastique (de 1270 à la fin du XIVe siècle) ».
. 14h35 : discussion.
. 14h55 : Elisabetta DERIU, Université Paris XII, « Les pratiques équestres féminines (XVe-XVIIe s.) ».
. 15h15 : discussion.
. 15h35 : Tatiana CLAVIER, Université Jean Monnet (Saint-Étienne), « La construction des identités de genre à la Renaissance à travers les discours didactiques, édifiants, polémiques, littéraires et historiographiques ».
. 15h55 : discussion.
. 16h15 : Sara WELLMAN, Université du Minnesota-Twin Cities (États-Unis), « Les Œuvres pastorales d’Anne-Marie-Louise d’Orléans, duchesse de Montpensier ».
. 16h35 : discussion.
. 17h-17h30 : pot amical. Il sera suivi de l’Assemblée générale annuelle de la SIEFAR
SIEFAR
Société internationale pour l’Étude des femmes de l’Ancien Régime
Siefar@aol.com — http://www.siefar.org

- "Existe-t-il un vote féminin ? Retour sur un objet polémique (XIXe- XXe siècles)"
Journée d’étude organisée par Renaud Payre et Anne Verjus
27 juin 2008
IEP de Lyon
14, av. Berthelot 69007, Lyon
Organisation et contacts :
GRHISPO (http://www.afsp.msh-paris.fr/activite/groupe/grhispo/grhispo.html) (Groupe d’Histoire-Science politique-AFSP) et le laboratoire Triangle UMR 5206 (http://triangle.ens-lsh.fr/)
Renaud Payre (http://triangle.ens-lsh.fr/spip.php?article235), maître de conférences de science politique à l’Université Lumière Lyon-2
Anne Verjus (http://triangle.ens-lsh.fr/spip.php?article246), chargée de recherche au CNRS, section 40 (Politique, pouvoir, organisation)
Présentation :
Les chercheurs réunis pour cette journée se pencheront sur les études historiques consacrées aux formes de participation politique des femmes avant 1944 (place des femmes dans l’espace public lyonnais au début du XIXème siècle, rôle des femmes dans les élections ’masculines’, formes de consultation antérieures au droit de vote...), avant de s’intéresser au vote féminin comme objet de la science politique française (analyses en termes de rapport conjugaux, de classes sociales, de ’gender gap’).
Programme :
. 9h45-13h : De la participation au vote
. 9h45 : Denise Z. Davidson (University of Georgia) : « Les femmes dans l’espace public lyonnais 1800-1830 »
. 10h15 : Nathalie Dompnier (Triangle, Université de Lyon) : « Voter avant le droit de vote »
Pause café
. 11h15 : Magali Della Sudda (Ehess) : « Une citoyenneté sans le vote ? l’activité politique féminine conservatrice avant le droit de suffrage en France et en Italie »
Discutants : Karen Offen (Stanford, USA), Michel Offerlé (Ens)
. 12h30-14h : déjeuner au Comoedia
14h-17h30 : Le « vote féminin », retour sur un objet polémique
. 14h : Anne Verjus (Cnrs, Triangle, Université de Lyon) : « Le vote des femmes, un vote conjugal ? Les premières analyses politologiques du comportement électoral féminin (1955-1965) »
. 14h30 : Sandrine Lévêque (CRPS, Université de Paris1) : « Sur le gender gap » (titre provisoire)
Pause café
. 15h30 : Boris Wernli (Université de Neuchâtel) : « Homo- et hétérogamie dans les attitudes et le comportement politique en Suisse »
Discutants : Florence Rochefort (CNRS) et Renaud Payre (Triangle, Université de Lyon)

- "New Frontiers : Dares and Advancements. Equality : No Utopia"
10th International Interdisciplinary Congress on Women
du 3 au 9 juillet, UCM-Main Campus at Moncloa, Madrid
Women´s Worlds is the most important congress on academic research on gender and women and feminist social movements. It is a major international event with a main goal : to continue the fight against social injustice and gender inequalities. Feminist researchers, specialists, activists and internationally known public figures will use this opportunity to reflect on important contemporary issues that affect women in specific ways. The University Complutense of Madrid (UCM) was elected in Seoul (WW05) to be the home for the 2008 congress edition. Thus, Madrid, the UCM, will welcome thousands of people from around the Globe and from more than a hundred countries for the 10th edition of the International Interdisciplinary Congress on Women.
Infos :
http://www.mmww08.org/

- Les Assises de l’IEC "Résistances à l’égalité femmes-hommes"
Tous les lundis de juin
Paris, Hémicycle du Conseil régional d’Île-de-France, 57, rue de Babylone, 75007, 13h-18h
Comment expliquer la contradiction qui existe entre les principes affichés d’égalité entre femmes et hommes et la persistance de pratiques aussi inégalitaires dans toutes les sphères de la vie sociale ? L’objectif des Assises de l’Institut Émilie du Châtelet est d’identifier les sources, les formes et les domaines de résistance à l’égalité. Cette résistance se manifeste à tous les plans de la vie sociale : accès au pouvoir politique ou économique, travail et emploi, pratique des sports et des loisirs, éducation et enseignement. On abordera les processus de maintien des inégalités, de cooptation masculine et d’auto-exclusion féminine. Dans les sciences exactes comme dans les sciences humaines et sociales, dans le langage comme dans le monde artistique ou médiatique, de fortes « résistances intellectuelles » perdurent aussi, qui tendent à rendre les femmes invisibles ou bien les caricaturent.
Cinq après-midi de débats sont proposés, correspondant chacun à une grande question. Les séances comprendront deux tables rondes, organisées autour de chercheur-es et de membres de la société civile et politique. L’objectif est de permettre des échanges croisés avec le public et de faire surgir des conclusions et des propositions.
. 16 juin - Les résistances à l’égalité des sexes dans le système scolaire scolaire
Responsable : Nicole Mosconi
. 23 juin - Sport, corps et identités sexuées chez les jeunes
Responsables : Michèle Ferrand, Catherine Louveau
. 30 juin - Les résistances intellectuelles à l’égalité entre femmes et hommes
Responsable : Michel Bozon
Inscription obligatoire en ligne
http://www.imapsfrance.org/formulaire_iec.htm

====

SEMINAIRES :

- "Genre et citoyenneté dans les mondes musulmans"
Séminaire animé par : Azadeh Kian-Thiébaut et Sonia Dayan-Herzbrun
Troisième mardi du mois de 15 h 17 h IISMM, 96 bd Raspail 75006 Paris
salle de réunion, 1er étage
Mardi 17 juin 2008
Zoya Hasan, (Professeur au Centre d’études politiques à l’Université Jawahar lal Nehru, New Delhi et en charge du droit des minorités en Inde) :
"Legal Pluralism, Citizenship and Muslim Women’s Rights in India"
Centre d’Enseignement de Documentation
et de Recherches pour les Etudes Féministes
Université Paris Diderot Paris 7
01 57 27 66 82
www.cedref.univ-paris7.fr

- Catherine Deschamps (http://www.ulb.ac.be/droit/dchdaj/catherine.html), ULB, Laboratoire d’Anthropologie sociale (EHESS/CNRS/Collège de France)
"De la bisexualité à la prostitution : comment travailler sur la sexualité en sciences sociales ?"
Atelier Genre(s) et Sexualité(s) <http://www.ulb.ac.be/is/ags> de l’Institut de Sociologie de l’Université Libre de Bruxelles,
Mardi 24 juin, 18h
Salle Henri Janne,
Institut de Sociologie de l’ULB (15e étage),
44, avenue Jeanne
1050 Bruxelles
Résumé :
"La bisexualité, ça n’existe pas !", entend-on régulièrement lorsqu’on questionne la bisexualité. A l’inverse, travailler sur la prostitution de rue suppose d’appréhender les dimensions "spectaculaires" du sujet. Bisexualité et prostitution, en miroir, renvoient à des interrogations sur ce que fait la visibilité sur les usages et les représentations des acteurs et des actrices. Entre risques de fascination, de rejet ou d’aveuglement, cette visibilité, ou son revers, crée aussi des effets de sidération sur les chercheur-es : une réflexivité minimum s’impose. A partir de la bisexualité et de la prostitution, deux thématiques apparemment très différentes, cette présentation, entre contenu et méthodologie, propose d’interroger ce qu’il est possible de voir, d’appréhender et de recueillir selon les groupe ou les pratiques qui retiennent l’attention des sociologues et des ethnologues qui travaillent aujourd’hui sur la sexualité. Bisexualité et prostitution sont donc ici autant des prétextes que des moteurs de la réflexion. Elles sont en quelque sorte des lieux de pratiques spécifiques, en même temps que des promontoires d’observation des limites scientifiques.
Plus d’infos sur www.ulb.ac.be/is/ags

====

APPELS A CONTRIBUTIONS :

- Avant le 1er octobre
"Sexualités : apprentissage et performance"
Civilisations, vol. 58 (2)
A paraître à l’automne 2009
Numéro coordonné par David Berliner (ULB) et Cathy Herbrand (ULB)
Dans ce volume, il s’agira d’explorer comment, dans divers environnements
sociaux et culturels, fonctionnent apprentissages et performances sexuelles.
Bien qu’elle ait su se faire discrète, la sexualité fait partie de ces
thèmes qui ont accompagnés l’histoire de l’anthropologie, en particulier, et
des sciences sociales, en général. Qu’il suffise de penser aux textes
fondateurs de Margaret Mead et de Bronislaw Malinowski qui ont tous deux
ouvert une brèche (certes vite refermée) en ce domaine. Alors qu’abondent
aujourd’hui les textes sur ces discours du sexe qui prolifèrent et se
globalisent (privilégiant en cela une approche par trop sémiotique), les
approches pragmatiques de la sexualité, qui prendraient donc le sexe comme
une forme d’action inscrite dans des systèmes d’interlocutions et
d’interactions normés et médiatisés par des objets, demeurent
exceptionnelles.
En 1934, dans ses « Techniques du corps », Marcel Mauss nous invitait déjà à
décrire ce que l’on appelait alors les « techniques de la reproduction », à
savoir « toutes les techniques des actes sexuels normaux et anormaux.
Attouchements par sexe, mélange des souffles, baisers, etc. », dispositifs
de plaisir où, écrivait-il, « les techniques et la morale sexuelles sont en
étroits rapports » (Mauss 1934). Dans ce numéro, en privilégiant des
approches ethnographiques serrées, il s’agira de mettre en relief cette
pragmatique du sexe et ce, à travers deux concepts que les sciences sociales
ont récemment re-découverts, ceux d’apprentissage et de performance.
En particulier, on cherchera à comprendre comment fonctionnent
l’apprentissage des pratiques, l’incorporation des normes, la transmission
des savoirs/scripts et l’invention des imaginaires dans le domaine des
sexualités. Quels en sont, dans divers environnements sociaux et culturels,
les lieux, les interactions, les acteurs, les institutions, les objets, les
gestes, les moments critiques, les temporalités ordinaires, les rituels, les
codes et les médias ? Par quels processus complexes de socialisation un
comportement sexuel est-il valorisé ou perçu comme marginal ou condamnable ?
Qu’en est-il des innovations en matière de savoirs/scripts et de pratiques
sexuels ? Quels rôles le sida, la toile, la prostitution, les jouets du sexe
ou le sado-masochisme ont-ils joué dans la diffusion ou la transformation de
pratiques et de normes sexuelles ? De manière générale, comment approcher
anthropologiquement l’apprentissage et la performance de la sexualité ?
Quelle est la part de l’improvisation, de l’imitation, de l’invention et de
la transmission dans la mise en pratique de la sexualité (s’agit-il
d’apprendre un savoir, un savoir-faire ou encore un « savoir-taire » pour
reprendre ici l’expression de Zempléni) ? Enfin, quels sont les enjeux et
les outils méthodologiques dont nous disposons pour réaliser ce genre de
recherche ? Comment penser la question de l’observation participante dans
une telle anthropologie de l’intimité ?
Mots clés : sexualité, apprentissages, performances, intimité, méthodologie.
Les propositions d’articles, en anglais ou en français (un titre et un
résumé de 250 mots), sont à envoyer avant le 1er octobre 2008 au secrétariat
et à un éditeur de la revue (civilisations@ulb.ac.be et jnoret@ulb.ac.be),
ainsi qu’aux deux coordinateurs du numéro, David Berliner
(David.Berliner@ulb.ac.be) et Cathy Herbrand (Cathy.Herbrand@ulb.ac.be).
Civilisations est une revue d’anthropologie à comité de lecture publiée par
l’Institut de Sociologie de l’Université libre de Bruxelles. Diffusée sans
discontinuité depuis 1951, la revue publie, en français et en anglais, des
articles relevant des différents champs de l’anthropologie, sans exclusive
régionale ou temporelle. Relancée depuis 2002 avec un nouveau comité
éditorial et un nouveau sous-titre (Revue internationale d’anthropologie et
de sciences humaines), la revue encourage désormais particulièrement la
publication d’articles où les approches de l’anthropologie s’articulent à
celles d’autres sciences sociales, révélant ainsi les processus de
construction des sociétés.
Informations et conseils aux auteurs disponibles sur :
http://www.ulb.ac.be/is/revciv.html

- Avant le 1er octobre
"Intersections of Race and Gender in French History"
The editors of French Historical Studies seek articles for a special issue on Intersections of Race and Gender in French History. Articles on research topics covering all chronological periods are welcome. Among other possibilities, they invite articles treating the following topics :
. Women and race, and or feminism and race, in the colonies/metropole
. Colonial and post-colonial masculinity/manhood
. Gender, whiteness, and racial identity
. The segmenting of French national identity along the lines of race and gender
. The impact of locality, region and/or other spaces upon understandings and experiences of race and gender
Queries regarding submissions and all other matters should be addressed to the guest editors, Tyler Stovall (tstovall@berkeley.edu) and Jennifer Boittin (jab808@psu.edu).
Articles may be either in English of in French but must confirm to French Historical Studies style and must be accompanied by abstracts of 150 words in both languages. Papers should be between 8,000 and 10,000 words (up to but not longer than 15,000 words including notes). For the inclusion of illustrations written permission must be obtained from the relevant persons or institutions for print and on-line publication.
Manuscripts can be sent by post or electronically to Jessica Namakkal (frhistst@umn.edu) Managing Assistant, French Historical Studies, Department of History, University of Minnesota.

- Avant le 15 septembre
"Le genre et les égalités"
La revue ASPECTS, soutenue par le Programme « Aspects de l’Etat de droit et démocratie » de l’Agence universitaire de la Francophonie (en savoir plus : www.revue-aspects.info prépare son numéro 3 qui portera sur le thème du genre et des égalités.
La multiplicité des sources normatives crée certaines conditions de leur instrumentalisation pour maintenir et renforcer les inégalités homme-femme en de nombreuses sociétés. Dans cette perspective, le comité de lecture de la revue ASPECTS réunit des contributions pour un dossier qui s’attache à répondre aux questions suivantes :
1. Peut-on identifier et préciser dans leur registre les différents champs dans lesquels les normes de l’égalité apparaissent (d’un côté, le champ des traditions, des coutumes, des expériences sociales, politiques, religieuses, morales, etc. ; d’un autre côté, les constitutions et les institutions juridiques qui formulent et formalisent l’égalité) ?
2. Comment ces registres se croisent, se soutiennent, se hiérarchisent, s’ignorent ou entrent en conflit, et comment les acteurs sociaux et institutionnels s’approprient et instrumentalisent ces relations ?
3. Quelles approches théoriques et pratiques sont les plus éclairantes et efficaces sur ces questions ?
Pour plus de détails : Mélanie Samson, Coordonnatrice Comité de lecture Revue ASPECTS, Melanie.Samson@graduateinstitute.ch.

- Avant le 20 septembre
Les Editions Sils Maria (http://www.silsmaria.org) publieront un volume collectif intitulé
"L’objet homosexuel - Etudes, constructions, critiques"
Les textes composant ce volume s’intéresseront aux sciences sociales, aux sciences humaines ainsi qu’à la philosophie et examineront :
1) comment ces différents domaines ont abordé (ou, parfois, << oublié >>) l’analyse et l’étude de l’homosexualité ;
2) comment ces études menées dans les champs de la sociologie, de l’anthropologie, de la psychologie, de l’histoire, de l’ethnologie, de la psychanalyse, etc., ont pu mobiliser un certain nombre de << préjugés >>, de paradigmes, de problèmes et schémas aboutissant à la /construction/ d’un certain objet (ou d’objets) homosexuel ;
3) comment cette construction, ce qu’elle présuppose et implique, peuvent être critiqués, remis en question et << dépassés >>, et le sont effectivement, par exemple avec l’introduction de nouveaux paradigmes dans telle ou telle discipline, ou à travers les << études de genre >> ou les << études queer >>, etc.
Chaque texte, écrit en français, fera un maximum de 20000 signes, espaces compris, et sera remis avant le 20 septembre 2008.
Ce volume sera dirigé par Jean-Philippe Cazier.
Pour toute proposition de participation, envoyer un résumé à l’adresse : cazierbol@yahoo.fr

- Avant le 1er juillet
Based on requests from colleagues, the coverage for 20th Anniversary Symposium of the Women’s Library and Information Centre Foundation in Istanbul, has now been extended as :
"The Problem of Sources in Women’s Memory"
Rather than limiting itself to the Turkish case from the Ottoman Era to the Present. There will now be two parallel sessions. One on Turkish issues and one Women’s Archives, in general. To couple this change, the deadline for submitting summaries is now postponed to 1 July 2008
From 17-19 April 2009, as part of our 20th anniversary celebrations, the Women’s Library and Information Centre [WLIC] will be holding an international symposium on "The Problem of Sources in Women’s Memory"
The symposium will offer, we believe, the broadest examination to date on "sources in women’s studies and women’s history." Our aim is to create a setting in which a broad range of international women researchers and women historians can come together and share their research findings.
We are addressing the issue of sources because in Turkey, as in many other parts of the world, women researchers and women historians find these sources at their disposal rarely include gender-based classifications. We hope that this symposium will provide an opportunity to share experiences about problems tackled and solved (or not, as the case may be) in using these sources. In addition, we plan to develop a common gender-based policy on the problem of sources in women’s memory and publish it at the end of the symposium in order to facilitate the development of a new policy by relevant organizations and institutions.
Through this symposium, we aim to raise and discuss a wide range of issues including, but not limited to, the policies of official state institutions concerning documents on issues relating to women, the evaluation of documents on women’s issues from a gender perspective, the process of preparing a national catalogue on women’s documents, as seen in a number of other countries, the problem of awareness in the conservation of these sources, the destruction or deletion of sources for political or other special reasons. During the symposium we expect to learn of new and enlightening approaches, and we hope that our discussions, and the resolutions at the end of the symposium, will provide guidance and leadership to official and private institutions on their handling of documents and archives relating to women’s studies and women’s history.
Possible subjects for discussion at the symposium
. Policies of official and private organizations and institutions on archiving documents related to women (libraries and archive centers specialized on historical archives, as the Ottoman Archive Center ; the Republic Archive Center ; the National Library ; the Ministry of Tourism and Culture ; the Research Centre for Islamic History, Art and Culture (IRCICA) ; the Centre for Islamic Studies (ISAM) etc),
. Evaluating documents by or about women from a gender perspective,
. The use of Western sources in women’s studies ; problems arising in theuse of Western sources,
. Incorporating women’s archives in the curriculum of women’s studies programmes,
. The process of preparing a national catalogue on women’s documents
(from official and private sources),
. The "awareness" issue in protecting women’s documents,
. Methodology in women’s studies and women’s history,
. The destruction, disapperance of women’s documents and archives, orreluctance to offer access to the researchers for political reasons or privacy concerns,
. The invisibility of women’s documents in private archives and the "hidden archives" issue.
. The accessibility or non-accessibility of women’s documents, sharing experiences
. Conservation and evaluation of documents relating to the everyday life of women,
. The internet as a basic source for women’s studies and women’s history,
. The use of miscellaneous visual cinema sources, such as film, cinema magazines, and cinema-related cuttings, in women’s studies and women’s history,
. Conservation of the documents of women’s organizations and women’s professional institutions,
. Comparison between the Women’s Library and Information Centre in Istanbul and other women’s libraries abroad, related to the acquisition, protection and dissemination of women documents,
. The use of literary sources, such as poetry, novels, stories, theatre etc in women’s studies,
. Various other discussion subjects on source and archive related issues, including women’s studies, women’s history, women’s organizations, women’s periodicals, women’s publications, women’s professions and women’s biography etc...
Organization Details :
Papers submitted for this symposium will be collected, evaluated and selected by an evaluation committee, and selected presentations will be published before the symposium for dissemination during the sessions.
No participation fee will be required from researchers wishing to attend the symposium. Researchers attending the symposium from within Turkey or from abroad to present papers will meet their own travel and accommodation costs ; but tea and coffee refreshments will be provided, and Kadir Has University will open throughout the symposium a buffet lunch facility. Dinner events will be organized for participants in order to offer a relaxed atmosphere to the attending members for discussions (participants will pay the cost of their own food).
Women researchers and women historians wishing to present their paper to the international symposium should send titles of proposed papers together with a 300-500 word summary to the symposium secretariat by 1 July 2008. Once papers have been selected, a second call will be sent to those preparing the selected papers on 1 August 2008, so that papers can be prepared in conformity with a jointly agreed style and format. The final 5,000-15,000 word texts of the papers will be sent by 1 December 2008 to the secretariat by e-mail. The Women’s Library and Information Centre and the Kadir Has University will prepare and publish a book based on a collection of the papers submitted to the Women’s Library and
Information Centre, prefaced with a substantial introduction, for launch and sale at the opening of the symposium on 17 April 2009.
International Symposium Organization Committee :
Assistant Prof. Dr. Selhan Savcigil Endres
Member of the General Board of the Women’s Library and Information
Centre Foundation
Member of Kadir Has University teaching staff
sendres@khas.edu.tr
Tülin Tankut
Member of the Executive Committee of the Women’s Library and Information
Centre Foundation
kadineserleri@gmail.com
Asli Davaz
Founding-member and member of the Executive Committee of the Women’s
Library and Information Centre Foundation
adavaz@otoanaliz.net

- Avant le 15 octobre
Aspasia 4 "Gender, the Body, and Sexuality" Plus Open Call for Papers for Non-Thematic Sections
Over the last few decades, the body has become the focus of much critical scholarly attention. We are interested in innovative, interdisciplinary work about the histories of gender, the body and sexuality/ies in Central, Eastern, and Southeastern Europe. How were bodies constructed and gendered there from antiquity onwards through the twentieth century ? How was sexuality socially and politically normalised ? How did individuals negotiate the sexual/bodily selves in their societies, in daily life and in specific contexts — from religion and work to healthcare and sports ? What did it mean to be a mainstream versus a sexually deviant person, and what consequences did such categories have for individuals and them communities they lived in ? What role did the body play in constructing the ideal communist subject ? How did bodies in the various contexts of home, school, sports, the military, medical discourse, the arts, fashion, popular culture, and so on, intersect with other relevant categories such as age, ethnicity, class, or geographic location ?
The deadline for articles focusing on the theme of “Gender, the Body, and Sexuality” is October 15, 2008.
Beginning with Aspasia 3, the yearbook will have both thematic foci, as well as open, non-thematic sections, for which we are glad to consider submissions at any time.
Articles, whether thematic or not, should be 6,000-8,000 words and formatted stylistically according to the Aspasia guidelines for authors. These guidelines and more information about Aspasia can be found at http://www.berghahnbooks.com/journals/asp/index.php.
Please send submissions and inquiries to Maria Bucur at mbucur@indiana.edu.

====

POSTES :

- Dans le cadre de l’Ecole doctorale suisse romande en Etudes Genre (2008-2011), le Centre en Etudes Genre LIEGE de l’Université de Lausanne met au concours un poste de
Chargé-e de recherche (50 %)
Contrat de durée déterminée du 1er juillet 2008 au 30 juin 2011 (voire 30 septembre 2011, à discuter)
Contexte et domaines abordés :
L’Ecole doctorale suisse romande en Etudes intitulée « Pratiques et perspectives de genre : les paradoxes de l’égalité » (01.10.2008-30.09.2011) financée par le Fonds national suisse (FNS) dans le cadre des ses programmes ProDoc, cherche une personne qui coordonnera ses différentes activités de formation et de recherche du 1er juillet 2008 au 30 juin 2011. Il/elle s’occupera de la gestion administrative et financière de l’Ecole, de la promotion de ses différentes activités, ainsi que de la communication avec les doctorant-e-s, les enseignant-e-s locaux, les invité-e-s internationaux, et les institutions partenaires. Elle/il participera également au suivi des doctorant-e-s (soutien logistique et scientifique, valorisation de leurs travaux).
Profil :
. Licence ou formation postgrade
. Dynamisme
. Intérêt et motivation pour les Etudes Genre
. Bonnes connaissances du milieu académique et de la recherche
. Excellente capacité d’organisation et de gestion
. Excellente qualité de rédaction et aisance dans la communication
. Compétences écrites et orales en anglais
Activités :
. Mise en oeuvre du contenu de l’Ecole doctorale — sous la responsabilité scientifique de la directrice et du comité scientifique représentant les quatre institutions partenaires de l’Ecole (Universités de Lausanne, de Neuchâtel, de Genève et l’Institut des Hautes Etudes Internationale du Développement)
. Gestion administrative de l’Ecole et communication à l’interne et l’externe (en français et en anglais)
. Suivi des doctorant·e·s
. Soutien au lancement des Modules de recherche (subsides pour la thèse) et aux éventuelles demandes de prolongation de l’Ecole (Modules de recherche ou de formation)
. Rédaction des rapports d’activité et autres documents nécessaires aux quatre institutions responsables de l’Ecole
. Collaborations nationales (Centre LIEGE, Summer Schools, Ecole doctorale suisse en Etudes Genre et autres écoles doctorales)
Entrée en fonction : 1er juillet 2008 ou à convenir.
Envoi des dossiers (CV et lettre de motivation) d’ici le vendredi 13 juin, 2008.
Renseignements : 021 692 32 23 (Cynthia Kraus – directrice de l’Ecole doctorale romande) ou 021 692 32 24 (Sandra Walter – coordinatrice du Centre en Etudes Genre LIEGE de l’Université de Lausanne)
Faire offres complètes en 1 exemplaire papier à : Stéphanie Mejri, Service des Ressources Humaines,
Château de Dorigny, CH-1015 Lausanne, et 1 exemplaire par email à : Stephanie.Mejri@unil.ch
Informations sur l’Ecole doctorale romande en Etudes Genre (2008-11) :
http://www2.unil.ch/liege/etudesgenre/GSnouveau.html
Informations sur le Programme ProDoc du FNS :
http://www.snf.ch/f/encouragement/personnes/prodoc/seiten/default.aspx

- "Research positions available for gender policies project in Madrid"
The research team of the Universidad Complutense de Madrid, running the European Research Project QUING (Quality In Gender Equality Policies) along with other 12 European partners (www.quing.eu) funded by the 6th Framework Programme of the European Commission, opens a new call for researching candidates.
After a first period of selecting and analyzing information about gender equality policies in Spain, Portugal, Italy, and the European Union and about gender training in Europe, we would now like to incorporate several people to continue this project’s development.
In this second stage of the project, the tasks to be covered include, amongst others : continuing with the policy frame analysis, comparative analysis of gender+ equality policies in Europe, analysis and evaluation of pilot experiences in gender training, elaborating and writing down reports, presenting results at meetings and conferences and several other tasks related to the project’s management.
Requirements of the candidate researchers :
All candidates need to have a university degree, experience in carrying out research, some knowledge of gender theory, and an advanced level of written and spoken English (all the analysis will be carried out in English). Fluency in Spanish will be required for researchers in charge of all tasks related with the study of gender policies in Spain and gender training.
In addition to these requirements, we will take into account :
. Knowledge in the context of gender policies in Spain, Italy and/or Portugal.
. Italian or Portuguese language skills
. Masters and/PhD in gender policies or related fields
. Frame analysis skills
. Experience or knowledge in gender training
We are looking for people with great ability and motivation for team work, who enjoy researching and are interested in gender topics. Autonomy and initiative will be highly valued.
Conditions :
. Full-time contract offered ; possibilities of part-time can be
considered depending on the profile of the candidate
. Approximate length of time : 10 months
. Estimated pay : Pre-doctoral 1.400/month ; Post-doctoral 1.750/month
. Start : 1st September 2008
If you are interested, please send your CV as soon as possible (until the15th of June) Submit your application to Maria Bustelo (mbustelo@cps.ucm.es) and to Emanuela Lombardo (elombardo@cps.ucm.es), with copy to Maite Jaúregui (maite_jauregui@hotmail.com)
Your application should include : a letter in English explaining your interests for this project (approx 1-2 pages) ; a CV in English including the names and addresses of one or two professors or senior researchers with whom you have worked on gender issues and that we could contact for reference.
Shortlisted candidates will be contacted for an interview in the :
Departamento de Ciencia Política y Administración II Facultad de Ciencias Políticas y Sociología Campus de Somosaguas Universidad Complutense de Madrid Pozuelo de Alarcón 28223, Madrid, Spain
tel : (++34) 91 394 26 24
fax : (++34) 91 394 26 20

====

PUBLICATIONS :

- Claire Gavray, Femmes et mobilités, Marcinelle, Jean-Marc Dubray, éd., Cortext, 2007, 25 euros.
Dans un monde où le temps s’accélère et où les distances-temps rétrécissent, la mobilité est devenue un impératif indiscutable, voire un enjeu vital qui modèle les pratiques des différents acteurs sociaux (entreprises, travailleurs, citoyens). Le livre aborde la question des facilités inégales des hommes et des femmes à se mouvoir dans l’espace et au sein des structures.
Cet état de fait repose sur la persistance de stéréotypes intériorisés par chaque groupe sexué malgré tout le chemin accompli en matière de reconnaissance formelle de l’égalité entre les sexes. Les textes présentés illustrent que les difficultés proviennent notamment du fait que l’organisation concrète de la société reste largement basée sur une répartition hiérarchisée des ressources, des rôles et des statuts entre les hommes et les femmes dans chacun des champs d’insertion (emploi, entreprise, famille, ville, relations sociales, etc.).
Mais le constat n’est pas pour autant pessimiste. Certes, l’histoire construite et relatée au masculin a jusqu’ici accordé peu de visibilité aux femmes et à la mobilité des femmes dans toutes ses dimensions. Mais les auteurs nous montrent des contemporaines qui, dans leur diversité, font preuve d’initiative et de stratégies payantes, émergent comme véritables actrices de leur propre vie et de la société en transformation. Leur passé individuel et collectif leur permet d’interroger les mutations en cours, la valeur même de la mobilité, ses modalités d’application, ses enjeux.

- Yvonne Guichard-Claudic, Danièle Kergoat et Alain Vilbrod (dir.), L’inversion du genre. Quand les métiers masculins se conjuguent au féminin... et réciproquement, PUR, 404 p., 22 euros. ISBN : 978-2-7535-0589-6
Femmes pompiers ou médecins, cadres d’entreprise, magistrates, conductrices de bus ou de camions, peintres en bâtiment ou carreleuses... mais aussi hommes sages-femmes ou caissiers de supermarché, infirmiers, assistants sociaux ou instituteurs en école maternelle : autant d’exemples de l’avancée en mixité dans des bastions longtemps monosexués. La mixité n’est donc pas seulement une question de co-présence de femmes et d’hommes dans différents espaces sociaux. Elle se traduit aussi par la fin de l’exclusivisme de genre attaché à certains métiers.
Sommaire :
Introduction
. Yvonne Guichard-Claudic (Maître de conférences en sociologie, UBO),
Danièle Kergoat (Directrice de recherche, CNRS)
et Alain Vilbrod (Maître de conférences en sociologie, UBO)
1ère partie. Accéder et se maintenir dans une position atypique. Des trajectoires sexuées
Introduction : Erika Flahault (Maître de conférences en sociologie,
Université du Maine) et Simone Pennec (Maître de conférences en sociologie, UBO, Directrice de l’ARS) 31
. Couppié Thomas, Epiphane Dominique « Hommes et femmes minoritaires dans leur profession. Le bonheur à quel prix ? » 41
. Lemarchant Clotilde « Unique en son genre…Orientations atypiques de lycéens et lycéennes au sein de filières techniques et professionnelles » 57
. Divert Nicolas « Les formations aux métiers de la couture : des stéréotypes de sexe aux stéréotypes de sexualité » 71
. Lefeuvre Sonia « Poursuite d’études et engagement conjugal d’étudiantes en situation d’hypogamie » 83
. Rieu Annie « Agriculture : un métier masculin investi par les femmes » 97
2ème partie. Quand l’avancée en mixité est le fait des femmes
Introduction : Roland Pfefferkorn, Professseur des universités, Université de Strasbourg
. Rodrigues Catherine « Conducteur et conductrice de poids lourds » 121
. Malochet Guillaume « Surveillantes surveillées. La mixité au travail dans les prisons pour hommes » 133
. Séhili Djaouida « Égal ne veut pas dire semblable »... Comment les ressources humaines pérennisent les rapports sociaux de sexe 145
. Chamberland Line, Paquin Johanne « Sexisme et hétérosexisme : l’expérience de travailleuses lesbiennes exerçant des métiers traditionnellement masculins au Québec » 157
. Chimot Caroline « Le genre dans les fédérations sportives : les carrières des femmes cadres techniques » 169
. De Gasquet Béatrice « “Madame le rabbin” ou “Pauline” ? Une pionnière entre stratégies de neutralisation et marges d’autonomie » 181
. Lapeyre Nathalie « Les temporalités sociales des femmes et des hommes architectes en France » 193
3ème partie. Quand l’avancée en mixité est le fait des hommes
Introduction : Nicky Le Feuvre, Professeure des universités, Université de Toulouse Le Mirail, Jacqueline Laufer, Professeure à HEC
. Murcier Nicolas « Petite enfance et rapports sociaux de sexe : la formation des professionnel-le-s de la petite enfance, idéologies et représentations sociales » 215
. Charrier Philippe « Des hommes dans une profession « traditionnellement » féminine : choix professionnel et dénomination chez les hommes sages-femmes » 231
. Jaboin Yveline « La construction de l’identité professionnelle masculine dans un secteur en voie de mixité : le cas des hommes enseignant à l’école maternelle » 243
. Philippe Claudine « Le conseil conjugal et familial au masculin » 257
. Douguet Florence, Vilbrod Alain « Les infirmiers libéraux : singularité des trajectoires professionnelles et des pratiques de soin » 273
. Trellu Hélène « Quand la femme fait carrière et l’homme est au foyer… » 283
4ème partie. Les définitions du genre et leurs enjeux en situation d’inversion
Introduction : Catherine Marry, Directrice de recherche, CNRS
. Le Feuvre Nicky « La féminisation des anciens “bastions masculins” : enjeux sociaux et approches sociologiques » 307
. Gallioz Stéphanie « Être femme et entrer dans le secteur du bâtiment : 325
recherche de l’exception ou acte de folie ?
. Malbois Fabienne « Quand l’agricultrice est un éleveur ou la mixité en question » 341
. Bessin Marc « Les hommes dans le travail social. Le déni du genre » 357
. Lada Emmanuelle « Le genre en pratique et pratiques du genre. 371
Des hommes dans des emplois de service dits “de femmes” ».
. Testenoire Armelle « Carrières féminines, résistances masculines ; couples à hypogamie féminine » 385

- "L’ambivalence du travail : entre exploitation et émancipation"
Nouvelles Questions féministes, Volume 27, n°2
Coordination : Hélène Martin, Françoise Messant, Gaël Pannatier, Marta Roca i Escoda, Magdalena Rosende, Patricia RouxSommaire
Sommaire :
Édito
. Françoise Messant, Hélène Martin, Marta Roca i Escoda, Magdalena Rosende, Patricia Roux
Le travail, outil de libération des femmes ?
Grand angle
. Élise Lemercier
Travail et femmes migrantes : invisibilisation des qualifications, utilité sociale et parcours d’émancipation
. Caroline Ibos
Les « nounous » africaines et leurs employeurs : une grammaire du mépris social
. Irène Jonas, Djaouida Séhili
Les nouvelles images d’Épinal : émancipation ou aliénation féminines ?
. Céline Bessière
« Travailler à l’extérieur » : des implications ambivalentes pour les compagnes d’agriculteurs
. Elsa Galerand, Danièle Kergoat
Le potentiel subversif du rapport des femmes au travail
Champ libre
. Laetitia Carreras
Travailleuses domestiques « sans papier » en Suisse : comment s’en sortir, rester et résister ?
. Laetitia Dechaufour
Introduction au féminisme postcolonial
Parcours
. Magdalena Rosende, Patricia Roux
De la sociologie du travail aux Études Genre. Un hommage à Françoise Messant
Comptes rendus
Séverine Rey
Nicole-Claude Mathieu (dir.) : Une maison sans fille est une maison morte
http://www2.unil.ch/liege/nqf/sommairesNQF/som272.html

- Camille Lacoste-Dujardin, La vaillance des femmes. Relations entre femmes et hommes berbères de Kabylie, La Découverte, coll. "Textes à l’appui", février 2008, 168 p., 17 euros.
Le grand sociologue Pierre Bourdieu a fondé son étude de Lu Domination masculine (1998) sur l’exemple de la société kabyle, qu’il perçoit comme une archéologie objective de notre inconscient " où les femmes auraient " incorporé " la " domination masculine " - interprétation rejoignant (’elles d’autres chercheurs imputant aux femmes un " consentement à la domination ".
Étudiant en ethnologue depuis près d’un demi-siècle la culture kabyle, Camille Lacoste-Dujardin a pu constater à quel point ses observations contredisaient cette vision. C’est ce qui l’a conduite à approfondir dans ce livre l’analyse de cette réalité complexe, en se plaçant résolument du côté des " dominées " jusque-là si négligées. L’auteur montre ainsi comment celles-ci, avec une lucidité et une vaillance exemplaires, ont construit en Kabylie une " science des femmes ", où la résistance s’est muée en contre-attaque : elle s’exprime dans les contes que les mères inculquent aux enfants, où l’adulte effrayant est l’ogresse teryel, expression extrême de la rébellion féminine face aux contraintes masculines que cette femme sauvage dénonce en chacun de ses actes.
Mieux, ces femmes kabyles obligent les hommes à admettre la supériorité féminine par une collaboration dans maints domaines. Elles en viennent à contester la règle patriarcale par des contre-pouvoirs, jusque dans le domaine de la parenté que les hommes prétendent confisquer. Cette exemplarité féminine a perduré dans la montagne kabyle grâce à ces femmes, dont quelques-unes sont des héroïnes nationales.
Aujourd’hui, leurs descendantes poursuivent avec la même vaillance le combat pour la reconnaissance de leurs droits et de leur participation à la société, dans les difficiles circonstances de l’Algérie actuelle.
Compte rendu :
http://www.liens-socio.org/article.php3?id_article=3634

- Michèle Ramond (éd.), L’insistante / La insistente, Limoges, ADEHL, 2008.
La femme doit batailler pour s’affirmer, elle doute parfois d’exister en elle-même et pour elle-même, elle s’affronte et se confronte à des conditions économiques et sociales défavorables ou injustes et à des partenaires masculins plus confiants, mieux reconnus, et confirmés dans leur être. Dans ses créations pourtant et même dans celles qu’elle inspire elle exhausse ses vertus et, à travers ses mythes et ses figures, elle s’impose et elle insiste. Un être femme alors, avec éclat, se manifeste, phénomène périgénétique ou intratextuel qui en dit long sur la puissance imaginaire du sexe féminin et sur son pouvoir fondateur ou générateur. Cet être femme insistant, mythique, légendaire, fantasmé est tellement constant, vif et reconnaissable que nous avons souhaité, ici, en réfléchir les états, en analyser les caractères et les variations, en interpréter les thèmes et les figures. Si la valeur humaine et les apports économiques, moraux, culturels des femmes sont, trop souvent, minimisés, occultés ou empêchés, si l’existante est donc fragile et menacée, l’insistante à l’œuvre dans les créations s’impose comme une sœur jumelle fortunée. L’insistante qui inspire et supporte les œuvres littéraires et artistiques est la sœur consolatrice et triomphante de l’existante assujettie ou méconnue qui guerroie pour simplement survivre sur tous les plans de la vie terrestre.
Table des matières / Índice
Prologue / Prólogo 9
Première partie / Primera parte
Les revenantes / Las reaparecidas
. Ofelia, un encuentro sin fin. Clara Janés 21
. Gradiva, Gravida, « Gravidanza ». François Guéry 37
. Les retours de La Ciociara. Arnaud Duprat 43
. Anima / Animus dans La cabeza del durmiente de José María Guelbenzu. Lydie Royer 53
. Hercule et les Sibylles. Marc Salvan-Guillotin 65
. Féminin sacralisé et féminin déchu (Lilith, Ève, Inanna et la Déesse). Françoise Gange 81
. Électre et ses métamorphoses chez Gabriela Mistral. Teresa Orecchia Havas 93
. Sous le signe de Déméter : Maruja Mallo et Concha Méndez. María José Bruña Bragado 111
. Mythologies féminines en scène : Salomé, Médée, Iphigénie, Antigone, Clytemnestre, Marie et les autres.
Stéphanie Urdician 125
. Antigone, l’humaine vulnérable. Nadia Setti 141
Les représentations picturales de Marie dans l’Espagne contemporaine. Marion Le Corre-Carrasco 151
. De la fille d’Hérodiade à Salomé, de la danse à la transe : itinéraire d’un Éros dévastateur. Pascale Thibaudeau 161
. « À mon seul désir ». Les figures féminines de l’indépendance amoureuse. Françoise Duroux 173
. « Mujer fuerte » et reines maudites dans la Comedia Nueva. Delphine Sangu 187
. Les statues de sel dans l’œuvre de María Elena Gertner. Catherine Pélage 195
. Ciberfeminismo : mitos gráficos femeninos en el Día Internacional de la Mujer. Covadonga López Alonso 203
Deuxième partie
Les mutantes / Las mutantes
. Oum Achraf, une femme entre mythe, rêve et réalité. Evelyne Accad 223
. Djedda, ma mémoire. Fadéla M’Rabet 239
. Un chantier pour de nouvelles Héroïdes. Françoise Merle 245
. Dans les plis de Gradiva : penser au féminin. Patricia Rossi 251
. Le matérialisme d’Antoinette Fouque. Anne-Marie Planeix 261
. La fièvre de Carmen Martín Gaite et l’avènement d’un mythe littéraire. Francis Martinez 269
. Vers une mythologie arthurienne au féminin : La Rosa de Plata de Soledad Puértolas. Eugénie Romon 279
. Métamorphoses des mythes féminins chez Almodóvar. Anne Poggioli 287
. L’affirmation du féminin non-présent : El hombre de Adén de Clara Janés. Nadia Mékouar-Hertzberg 297
. Quand la fille engendre le père : Usted de Almudena Guzmán. Annick Allaigre 309
. De la « femme-ventre-fils » à la « femme-qui-marche ». Béatrice Rodriguez 317
. Plusieurs visages d’Hestia. Michèle Ramond 331
. Les métamorphoses du féminin ou Les errances de Sweeney. René Agostini 343
. De Pandore à Méduse : le pouvoir des images. Marie-Hélène Popelard 351
. Le voyage mythique féminin chez María Luisa Bombal et Noemí Ulla. Cecilia . Katunaric et Christina Parra 363
. La Déesse et le Cyborg. Brigitte Compain 375
Troisième partie / Tercera parte
Les offrandes / Las ofrendas
. Pour que le jour soit jour. Jeanne Hyvrard 391
. Nove secuencias do xogo da mariola. Fátima Rodríguez 395
. Ciudad interior. Minerva Salado 399
. Mujer libre. Manuel Gahete 405
. Le péril du son. Laurine Rousselet 407
. Qu’est-ce que la Poésie en DémocraZY ? René Agostini 417
. Regards du dedans et du dehors. Françoise Gange 419


RING
(Réseau Interuniversitaire et
interdisciplinaire National sur le Genre)
Bâtiment D - Salle 226
Université Paris 8
2 rue de la Liberté
93526 Saint-Denis - Cedex 02
tél. 01 49 40 73 49
mél ring@iresco.fr
http://www.univ-paris8.fr/RING

Haut de page

Fichiers de syndication :


Statistiques :


Le site contient 4383 articles

Mots-clés aléatoires :


Info / contacts :


Navigation / Syndication :