RING


Accueil > Doctorant-e-s > Bourses et postes > Ingénieur-e de recherche ou de post-doctorant-e pour des observations (...)

Université Lyon 2

Ingénieur-e de recherche ou de post-doctorant-e pour des observations ethnographiques dans des établissements d’enseignement secondaire


Date de mise en ligne : [16-09-2011]




Ingénieur-e de recherche ou de post-doctorant-e pour des observations ethnographiques dans des établissements d’enseignement secondaire

L’université Lyon 2 propose de toute urgence deux emplois à mi-temps d’ingénieur-e de recherche ou de post-doctorant-e pour des observations ethnographiques dans des établissements d’enseignement secondaire. Les observations auront lieu pendant la période octobre 2011- juin 2012. L’emploi durera jusqu’à octobre 2012 pour les tâches de synthèse et d’exploitation.

Résumé du projet de recherche :

Ce projet vise une meilleure connaissance des violences liées au genre dans les établissements d’enseignement secondaire en France. L’objet « violences de genre entre élèves » n’est pas constitué dans le champ scientifique actuel, il est seulement approché par différents champs de recherche qui ne se rencontrent pas ou rarement : étude des violences scolaires, des violences des jeunes, des violences de genre, et approche psychodynamique de l’adolescence. Nous entendons proposer des interprétations systémiques et globales du phénomène, grâce notamment à un débat interdisciplinaire soutenu et à une approche ethnographique pour mettre en évidence, dans leur interrelation, les différentes pratiques concourant à favoriser l’éclosion de violences sexistes dans les établissements.

Le cœur de notre recherche sera constitué par une enquête ethnographique par observation non participante, dans plusieurs établissements d’enseignement du second degré, collèges, lycées polyvalents et lycées professionnels, pour tenter de produire une représentation quantitativement et qualitativement exacte du phénomène. Ces établissements, définis à partir d’une pré-enquête par interviews auprès des chefs d’établissements, seront implantés dans divers endroits socio- géographiques de l’agglomération lyonnaise et de l’Académie de Lyon : centre ville, banlieue aisée et banlieue déshéritée, zones rurales.

Les observations porteront essentiellement sur la sociabilité hors des classes (cours, couloirs, cantine...), mais aussi la répartition de la parole publique dans la classe, et celle des pratiques corporelles genrées – ou non – en EPS) ainsi que les modes d’existence de la loi dans l’établissement. Cette étude s’accompagnera d’une phase de questionnement réflexif, selon le modèle de la recherche action.

Renseignements complémentaires auprès de
Patricia Mercader, Pr., coordinatrice de l’équipe, 04 78 37 53 53

anr.mixite.violence@gmail.com

Haut de page

Fichiers de syndication :


Statistiques :


Le site contient 4383 articles

Mots-clés aléatoires :


Info / contacts :


Navigation / Syndication :