Un documentaire de Jean-François Laé et Numa Murard

Retour sur enquête, Ethnographie d’une ville ouvrière.

Trente ans après une enquête ethnographique sur une cité ouvrière en Seine-Maritime, Jean-François Laé et Numa Murard, sociologues, retournent à la rencontre des anciens habitants. Mais la cité a été détruite. Il n’y a plus de traces. Avec une seule photographie de l’époque, nos sociologues arpentent les quartiers populaires de la ville. Les reconnaissez-vous ? Où sont-ils ? Que sont-ils devenus ?

Le documentaire sera diffusé, fin décembre 2010, sur France Culture : le 27 et 28 décembre 2010 dans l’émission “sur les docks” de 17h à 18h.

Quelques extraits du documentaire :
Polfort revient aux Ecameaux :
[powerpress url=”http://www2.univ-paris8.fr/sociologie/wp-content/uploads/2010/12/lae-murard1.mp3″]

Pascale parle des photos de sa famille
[powerpress url=”http://www2.univ-paris8.fr/sociologie/fichiers/lae-radio/lae-murard2.mp3″]

Papy parle de son jardin :
[powerpress url=”http://www2.univ-paris8.fr/sociologie/fichiers/lae-radio/lae-murard3.mp3″]

Mazurier : le départ des Ecameaux :
[powerpress url=”http://www2.univ-paris8.fr/sociologie/fichiers/lae-radio/lae-murard4.mp3″]

L’alcool et le travail :
[powerpress url=”http://www2.univ-paris8.fr/sociologie/fichiers/lae-radio/lae-murard5.mp3″]

Tonton et le travail :
[powerpress url=”http://www2.univ-paris8.fr/sociologie/fichiers/lae-radio/lae-murard6.mp3″]

Le travail à la centrale :
[powerpress url=”http://www2.univ-paris8.fr/sociologie/fichiers/lae-radio/lae-murard7.mp3″]

Documentaire 1.
Retour sur enquête. Ethnographie d’une ville ouvrière
LA VILLE AUX CENT CHEMINEES

Repart de la situation catastrophique des années 1970 : les usines ferment les unes après les autres, il n’y a pas encore le RMI pour amortir les chutes, c’est le temps de l’aide sociale et de la charité, des bons alimentaires du bureau de bienfaisance et du vestiaire de la croix-rouge.
Le logement privé est très dégradé, voire insalubre. L’opération de construction de la cité de transit des Ecameaux consiste a créer un sas éducatif pour une dizaine d’années, à regrouper les pauvres éparpillés dans le logement insalubre pour rénover la ville, à reloger en HLM les plus solvables et à faire table rase le plus vite possible du passé industriel.
Les gens que nous rencontrons dans cette première heure s’accrochent à leur biographie professionnelle, égrènent les emplois successifs, les départs volontaires, les licenciements, les accidents. L’espoir d’une retraite correcte s’éloigne, s’évanouit. Les jardins ouvriers offrent un dernier refuge à la force de travail démonétisée et permettent d’entretenir la culture ouvrière.

Documentaire 2.
Retour sur enquête. Ethnographie d’une ville ouvrière
LA MEMOIRE EN MORCEAUX

Rassemble des témoignages qui nous montrent des familles mal en point. Les récits biographiques sont fragiles, les stigmates circulent des mères aux filles, des pères aux fils, le livret de famille est parfois bien utile pour retrouver la date de naissance des enfants perdus de vue.
Dans la ville, plus d’un tiers des actifs dépend entièrement des ressources de la banque sociale, de sorte que cette ville est vécue sur le mode de l’institution. L’Etat, c’est l’assistante sociale, le guichet de la CAF, et le temps est fixé sur le 6 du mois, en attendant le versement du RSA. Les fins de mois sont difficiles, et pour la plupart la fin du mois c’est le 15. Malgré la dispersion des pauvres dans la ville, les déménagements qui se succèdent, l’interconnaissance ne faiblit pas, chacun sait où se trouvent et ce que font les autres.
Avertissement

Ce documentaire peut surprendre. Les cordes vocales sont usées, les voix sont fatiguées, éraillées. Or la tonalité des propos est difficilement séparable de leur ton, qui peut facilement nous égarer sur les fausses pistes du « folklore prolo » ou du mélodrame social. Une écoute attentive permet de deviner ce que dissimulent les outrances aussi bien que les litotes, ce dont les témoins veulent témoigner, ce qu’ils veulent dire.

Jean-François Laé est sociologue à l’Université Paris 8-Saint-Denis. Son dernier ouvrage, Les nuits de la main courante, Stock, 2008
Numa Murard est sociologue à l’Université Paris 7- Diderot. Son dernier ouvrage, La morale de la question sociale, La Dispute, 2003

Plus d’infos, plus de photos :
Jean-François Laé

Numa Murard

L’éducateur photographe