CAPES sciences économiques et sociales

La préparation au CAPES de S.E.S dans le master MEEF SES (Métiers de l’Enseignement, de l’Education et de la Formation – Sciences Economiques et Sociales)

Qu’est-ce que le Capes externe de sciences économiques et sociales ?

Le Capes externe de sciences économiques et sociales a été créé en 1969. Il s’agit d’un concours de l’Education Nationale qui donne accès aux fonctions de professeur du second degré avec le statut de fonctionnaire d’Etat. Le sigle « CAPES » signifie ainsi Certificat d’Aptitude au Professorat du Second Degré.

Les « certifié-e-s de SES », ainsi que sont appelé-e-s celles et ceux qui ont réussi ce concours, enseignent en lycée. Leur charge de cours est de 18 heures hebdomadaire. Leur rémunération est d’environ 1300 euros nets mensuels en début de carrière et augmente avec l’ancienneté pour atteindre environ 2600 euros nets mensuels en toute fin de carrière.

A partir de la rentrée 2013, un nouveau système de formation et de nouvelles épreuves de concours a été mis en place nationalement au sein d’un master MEEF.

En voici les modalités : www.education.gouv.fr/cid71572/publication-des-modalites-d-epreuves-des-prochains-concours-de-recrutement-des-enseignants-et-des-personnels-d-education.html

Pour s’inscrire informatiquement, rendez-vous sur la page « Inscriptions » du site de Paris 8 : https://superflux.admin.univ-paris8.fr/cgi-bin/WebObjects/equivalence.woa/11/wo/359SZq3LWyrSpmI4MrAxYM/0.3.1.0.0.17.1

Le Capes externe de sciences économiques et sociales se déroule en deux étapes, indiquées comme suit :

  • A. – Epreuves d’admissibilité
    • 1° Composition.
      La composition à dominante soit économique, soit sociologique et/ou sciences politiques, comprend :
      – une dissertation dont le sujet se rapporte aux programmes en vigueur dans les classes de lycée général ;
      – une question portant soit sur l’histoire de la pensée économique ou sociologique, soit sur l’épistémologie de ces disciplines.
      Durée : cinq heures ; coefficient 1.
    • 2° Exploitation d’un dossier documentaire.

      La composition est élaborée à partir d’un dossier fourni au candidat et portant sur les programmes de sciences économiques et sociales. Il est demandé au candidat de construire, à partir de ce dossier composé de plusieurs documents, et pour une classe de niveau déterminé, une séquence pédagogique intégrant obligatoirement des travaux à réaliser par les élèves et une évaluation des acquisitions attendues. La composition du candidat devra s’appuyer sur des connaissances précises en matière de didactique de la discipline scolaire sciences économiques et sociales, notamment en ce qui concerne la conception des dispositifs d’apprentissage et leur évaluation.
      Le dossier porte sur le programme de sociologie, de sciences politiques et de regards croisés lorsque la première épreuve d’admissibilité est à dominante économique. Il porte sur le programme d’économie lorsque la première épreuve d’admissibilité est à dominante sociologique (ou sciences politiques).
      Durée : cinq heures ; coefficient 1.

  • B. – Epreuves d’admission
    Les deux épreuves orales d’admission comportent un entretien avec le jury qui permet d’évaluer la capacité du candidat à s’exprimer avec clarté et précision, à réfléchir aux enjeux scientifiques, didactiques, épistémologiques, culturels et sociaux que revêt l’enseignement du champ disciplinaire du concours, notamment dans son rapport avec les autres champs disciplinaires.

    • 1° Epreuve de mise en situation professionnelle.
      L’épreuve est composée d’un exposé élaboré à partir d’une série de questions posées par le jury.
      L’exposé porte sur l’un des thèmes des programmes en vigueur dans les classes de lycée général. Il est suivi d’un entretien avec le jury durant lequel le candidat répond à des questions en relation avec le contenu de son exposé et, plus généralement, à des questions portant sur les concepts, outils, méthodes et théories de l’économie, de la sociologie et des sciences politiques, dont les formes de transposition didactique seront discutées.
      Durée de la préparation: trois heures (sans document); durée de l’épreuve: une heure maximum (exposé : trente minutes maximum ; entretien : trente minutes maximum) ; coefficient 2.
    • 2° Epreuve d’entretien à partir d’un dossier.
      Le candidat construit, à partir d’un dossier constitué de documents scientifiques, didactiques, pédagogiques, extraits de manuels ou travaux d’élèves, un projet de séquence de cours. Il devra préciser quels extraits du dossier il mobilise, comment il les utilise avec les élèves et justifier ses choix didactiques et pédagogiques.
      L’entretien permet aussi d’évaluer la capacité du candidat à prendre en compte les acquis et les besoins des élèves, à se représenter la diversité des conditions d’exercice de son métier futur, à en connaître de façon réfléchie le contexte dans ses différentes dimensions (classe, équipe éducative, établissement, institution scolaire, société), et les valeurs qui le portent dont celles de la République.
      L’épreuve comprend en outre un exercice de mathématiques appliquées aux sciences économiques et sociales portant sur un programme publié.
      Le dossier porte sur le programme de sociologie, de sciences politiques ou de regards croisés lorsque l’épreuve de mise en situation professionnelle est à dominante économique et sur le programme d’économie lorsque la première épreuve d’admission est à dominante sociologique (ou sciences politiques).
      Durée de la préparation : une heure ; durée de l’épreuve : une heure maximum (exposé : vingt minutes maximum ; entretien sur l’exposé et sur la façon dont le candidat envisage son exercice professionnel : vingt-cinq minutes maximum ; exercice de mathématiques : quinze minutes maximum) ; coefficient 2.

Les épreuves d’admissibilité ont lieu en mars/ avril et les épreuves d’admission en juin dans l’année de M1.

Le format de l’épreuve de dissertation avait été modifié en 2010. Il est possible de consulter les nouveaux sujets types, appelés sujets 0.
EN TELECHARGEMENT: pour le capes (sujets 0)
EN TELECHARGEMENT: toutes sections (sujets 0)
Et un lien http://www.education.gouv.fr/cid49096/exemples-de-sujets.html

Vous pouvez aussi vous reporter aux rapports de jury les plus récents :
rapport2012

rapport2011

rapport2010

Pour télécharger les sujets types des nouvelles épreuves mises en place à partir de 2014 :
http://cache.media.education.gouv.fr/file/capes_externe/50/4/s0_capes_ext_ses_260504.pdf
http://cache.media.education.gouv.fr/file/(2014)/40/1/nc_capes_ext_ses_261401.pdf

Le programme du concours est très vaste puisqu’il repose sur les programmes de lycée de sciences économiques et sociales (seconde, première et terminale).
EN TELECHARGEMENT: programme de seconde
EN TELECHARGEMENT: programme de première
EN TELECHARGEMENT: programme de terminale

Quelques rapports du jury du CAPES de sciences économiques et sociales sont disponibles, en version PDF, sur http://sceco.paris.iufm.fr.
et ici : Année 2007, rapport ; Année 2008, rapport ; Année 2009, rapport.

La préparation au CAPES de S.E.S à Paris 8 et à l’UPEC dans le master MEEF SES

Le CAPES de S.E.S. donne accès au poste de professeur titulaire à l’enseignement des Sciences Economiques et Sociales dans le 2e cycle de l’enseignement secondaire : Seconde, Première et Terminale des Lycées, section “ES”
La préparation au concours s’étale sur deux années indissociables (M1 et M2). Lors de la première année, les étudiants préparent les épreuves écrites et orales du concours et le passent. Ils effectuent aussi un stage d’observation filé en lycée au S1 et un stage de pratique accompagnée au S2. Lors de la seconde année, les reçus au concours sont en classe et en situation (9h de cours), ils reçoivent un traitement tout en bénéficiant d’un accompagnement et d’une formation complémentaire toute l’année, sanctionnée par le M2. Les étudiants qui ont validé le M1 MEEF SES mais qui n’ont pas réussi les concours peuvent s’inscrire en M2 et suivent des cours spécifiques pour préparer à nouveau le concours, en plus du stage.

Dans le cadre d’un partenariat au sein de l’académie de Créteil, le département de sociologie de Paris 8 assure la préparation aux épreuves de sociologie et de sciences sociales (écrit et oral) et l’Université Paris Est Créteil (U-PEC) assure la préparation à aux épreuves d’économie. Des enseignements complémentaires en mathématiques, en méthodes et en didactique sont assurés dans les deux universités. L’ESPE (Ecoles Supérieures du Professorat et de l’Education) de Créteil assure la formation professionnelle des étudiants (stages, cours de tronc commun avec les autres disciplines etc.) Les étudiants suivent obligatoirement les cours dans toutes les disciplines et dans les deux universités.
La préparation est donc dense et suppose de s’y consacrer entièrement. Elle comporte des enseignements hebdomadaires liés à chacune des épreuves mais aussi un enseignement d’histoire sociale et économique car cette dimension est implicite aux épreuves écrites et orales d’économie comme de sciences sociales.
En sciences sociales, les thèmes abordés en cours touchent à différents domaines. La notion de sciences sociales recouvre en effet un vaste ensemble de disciplines : sociologie, science politique, histoire, démographie, anthropologie. Voici les principaux thèmes traités en cours : la socialisation, normes et valeurs, culture, déviances, la mobilité sociale, le lien social, l’action collective, classes et stratification sociale, inégalités et justice sociale, la consommation, sociologie du travail, sociologie des organisations, sociologie économique

En économie, sont abordés les mécanismes de marché, grandes questions en économie du travail et de l’emploi, la consommation, la production, la répartition, les politiques économiques, les débats sur la croissance, la mondialisation des échanges, l’histoire de la pensée économique et l’épistémologie de la discipline

Il est désormais obligatoire de valider une UE de langue (non compensable) afin de certifier d’un niveau B2. Les étudiants qui peuvent certifier d’un tel niveau de langue (cours de niveau master en langue étrangère, certification type TOEFL OU TOEIC etc.) se voient délivrer une équivalence.

Téléchargez un tableau synthétique de l’emploi du temps

L’année de M1

Cette année est ouverte aux étudiants titulaires d’un L3 en sociologie, économie, économie et gestion, Histoire, Science Politique, AEI ou AES. Des étudiants titulaires d’un M1 ou d’un M2 peuvent évidemment aussi s’inscrire. L’admission à cette préparation est soumise à l’examen des dossiers.
L’évaluation se fait tout au long de l’année et les étudiants passent des concours blancs en sociologie et en économie et de type CAPES, en plus d’interrogations orales individuelles régulières, afin de préparer le concours.
Il n’est pas possible de s’inscrire en M2 sans avoir été inscrit au préalable en M1. Les étudiants déjà titulaires d’un master doivent obligatoirement s’inscrire en M1 car c’est dans l’année du M1 que se prépare le concours (admissibilité et admission).
La préparation se félicite de ses bons résultats réguliers.

    – En 2012, 2 admis pour 5 admissibles (pour un total de 7 préparationnaires)
    – En 2013, 11 admis pour 11 admissibles – dont 1 admis au Capes interne et 1 admis au Capes réservé (pour un total de 15 préparationnaires)
    – En 2014, 8 admis – dont une admission au Cafep – sur 9 admissibles pour les M2 (année dite « transitoire ») et 10 admis – dont une admission au Cafep – sur 11 admissibles pour les M1.

Quelques dates :

    -Réunion de rentrée : mardi 9 septembre à 10h, à la FSEG-Créteil (Métro Créteil-Université ligne 8), salle précisée ultérieurement par mail
    – Les cours de sociologie du S1 auront lieu à Paris 8 le mercredi toute la journée, de 9h à 17h30.
    – Pour connaître dès à présent les dates des stages filés et des cours de tronc communs dispensés par l’ESPE : 2014-2015-calendrier-capes
    – Un planning plus détaillé sera communiqué d’ici peu aux inscrits par mail.

Téléchargez un tableau synthétique de l’emploi du temps

L’année de M2

Les étudiants, désormais titulaires d’un M1 et lauréat au concours continuent de suivre la formation de la préparation dans le cadre d’un M2.

Pour les recalés aux concours, il est tout à fait possible de préparer le concours une seconde fois : c’est souvent après un premier échec mis en perspective que la réussite à un concours sélectif se construit. . Un parcours dédié est mise en place pour les étudiants qui ont validé le M1 mais qui n’ont pas eu les concours afin de les repasser. Il est aussi possible de compléter la formation et d’orienter les étudiants vers d’autres projets professionnels. Vous aurez ainsi appris pendant deux ans à problématiser, synthétiser et vous aurez acquis une solide culture en économie et en sciences sociales. Ces qualités peuvent être mises à profit dans de nombreux parcours professionnels. Une passerelle vers un master de recherche en sociologie et en économie peut aussi être étudiée selon le profil de l’étudiant.

– Pour connaître dès à présent les dates des stages filés et des cours de tronc communs dispensés par l’ESPE : 2014-2015-calendrier-capes

L’année se déroule de septembre à juin, en deux semestres.

Téléchargez un tableau synthétique de l’emploi du temps

Contacts

Contact pour l’Université Paris 8 :

Fabien TRUONG (coordinateur et responsable de la préparation des épreuves de sciences sociales) : fabien.truong@univ-paris8.fr

Contact pour l’Université Paris Est – Créteil et coordinatrice de la préparation :

Stéphanie TREILLET (coordinatrice et responsable de la préparation des épreuves de sciences économiques) : stephanie.treillet@u-pec.fr

Pour toute question administrative relative à la constitution de votre dossier, veuillez contacter Corinne Charron : corinne.charron@univ-paris8.fr