Ollivier Florence

Chargée de cours

Enseignement au 1er semestre 2009/2010 : « Pratique du terrain : les entretiens » [L1,2,3 et M1].
contact : florence.ollivier@msh-paris.fr

Thèmes principaux de recherche : sociologie de la (dé)médicalisation de la mort, politiques publiques de la vieillesse, sociologie des mouvements sociaux

Laboratoire de rattachement : CADIS – EHESS (UMR 8039 CNRS)
Thèse de sociologie sous la direction de Philippe Bataille (Directeur d’études à l’EHESS) en cours de réalisation sur l’accompagnement des malades en fin de vie. (thèse financée par l’INCa et le CNRS : 2006-2009)

Publications :

– « Compte rendu de l’ouvrage d’Anne Paillet, Sauver la vie, donner la mort. Une sociologie de l’éthique en réanimation néonatale. Paris, La Dispute, 2007 », Politix, n°86, 2009, 2, Paris.

– « La ” bonne mort ” : une durée idéale pour la fin de vie en unité de soins palliatifs ? » in Frontières, UQAM, vol. 20, n° 1, Automne 2007.

– « Convenient Arrangements with Death», Layers of dying and death, The Inter-Disciplinary Press, Oxford, Royaume-Uni. (à paraître en 2010). Une version est accessible sur http://www.inter-disciplinary.net/publishing/id-press/ebooks/layers-of-dying-and-death (mise en ligne le 28/09/07). Texte présenté lors de la 4ème conférence « Making sense of Death and Dying », 12-14 Juillet 2006, University of Oxford, Mansfield College, Oxford, Grande-Bretagne.

– Review of G. Clavandier’s book : ‘Sociologie de la mort: Vivre et mourir dans la société contemporaine’. Mortality, éd. Francis & Taylor. Vol 15, issue 4, pp.341-342

– “L’acharnement machinal”sur les mourants: un argument politique des pédagogues de la mort “naturelle” en France dans les années 1970″, in L. Guignard, P. Raggi, E. Thévenin (dir.), Corps et machines à l’âge industriel, éd. PUR, coll. Histoire, 2011, pp. 113- 125