Le collectif POF à l’ère du numérique

Dans le cadre du collectif POF, les étudiant.es du département de sociologie et d’anthropologie réalisent cette année une enquête par questionnaires d’envergure sur le rapport au numérique des étudiant.es (ou ancien.nes étudiant.es) de sept universités partenaires : Nantes, Nanterre, Saint-Denis, Tours, Brest, Le Havre et Grenoble.

Les établissements de l’enseignement supérieur ont massivement recours aux Technologies de l’Information et de la Communication (TIC) pour assurer la continuité pédagogique dans un contexte pandémique. Or, si l’expansion de l’accès aux TIC est sans précédent, les usages restent fortement variés (CREDOC). Cette enquête vise donc à interroger les facteurs à l’origine des usages différenciés du numérique en considérant à la fois les équipements à disposition des étudiant.es et leur familiarisation aux outils numériques depuis l’enfance.

La problématique de l’enquête est la suivante : “Alors que les étudiant.es appartiennent à la “génération connectée”, comment se fait-il que l’on observe encore des différences importantes dans leur appropriation des outils numériques et dans quelle mesure cela impacte, voir renforce, les inégalités de réussite universitaire ?”

Cette problématique a été choisie par les étudiant.es et les enseignant.es des sept universités partenaires à l’issue d’un vote (521 votants).

Grâce au soutien du délégué à la protection des données (DPO) et à celui du “Pôle pilotage et observatoire étudiant” de Paris 8, un échantillon représentatif des inscrits (2019-2020) a été constitué. L’administration en ligne du questionnaire a débuté le 23 novembre dernier auprès d’étudiant.es tiré.es au sort, 6299 ont déjà contribué.es à l’enquête !

Des membres du collectif POF à l’ère du numérique

à Paris 8

à Nanterre