Turquie autoritaire / Turquie contestataire

Vous trouverez ci dessous le programme d’une journée de solidarité consacre à la Turquie à l’Université Paris 8 le 23 novembre 2017.
Cette journée est publique, mais s’adresse également aux étudiant-e-s de l’université et en particulier de l’UFR, qui lui a apporté son soutien. Elle mêle interventions universitaires et militantes.

lien vers le programme (pdf)

Université Paris 8
Journée de solidarité ouverte à tous-tes
Turquie autoritaire / Turquie contestataire

Jeudi 23 novembre 2017

Amphi X
9h30-19h30

Avec le soutien de l’UFR Textes et sociétés, des laboratoires CRESPPA, EXPERICE, LEGS et SFL.

Introduction (9h30)

État et minorités (9h45)
Introduction et modération : Engin Sustam
Emmanuel Szurek (historien, EHESS Cetobac) : “Les boucles de la turcité. Nationalisme et sens commun”
Berat (Étudiante à paris 8 et membre de l’Union des Étudiant.e.s Kurdes de France-UEKF) : “La situation des étudiant.e.s emprisonné.e.s et l’éducation au Kurdistan”
Hatip Dicle (ancien député kurde) : “Où va La Turquie ? L’avenir des Kurdes”

Migrations et circulation (13h)
Introduction et modération : Nora El Qadim
Claudia Charles, (GISTI) : ” ‘Accord’ UE – Turquie : le troc indigne”
Shoshana Fine (IEP Paris) : “La fabrique de la gestion migratoire en Turquie: le rôle des organisations internationales”
Burcu Togral Koca (Leibniz Institute for Research on Society and Space) : “Turkish Migration Politics”

Syndicalisme et mouvements sociaux (15h15)
Introduction et modération : Isil Erdinc
Leyla Topçu (enseignante licenciée par décret et membre d’Egitim-Sen-KESK): “Être syndicaliste kurde et d’opposition en Turquie”
Elif Avci (militante LGBTI et experte en politiques sociales, ville de Şişli) : “A light at the end of the tunnel ? LGBTI rights in contemporary Turkey”
Marta Semplici (Chargée de programmes Afrique du Nord et Moyen Orient à Euromed rights) : “La société civile face à la répression en Turquie”

Table ronde : la Turquie, un cas à part ? (18h)
Introduction et modération : Eric Fassin
Çagla Aykaç (Université de Genève), Isabelle Saint-Saens (Migreurope) ; Umit Metin (ACORT)