Dynamiques patrimoniales et enjeux pastoraux en milieu peul

L’Harmattan publie ces jours-ci dans la collection Connaissances des Hommes dirigée par Olivier Leservoisier l’ouvrage d’Anaïs Leblon, Dynamiques patrimoniales et enjeux pastoraux en milieu peul. Les fêtes de transhumance yaaral et degal au Mali.

Capture

DYNAMIQUES PATRIMONIALES
ET ENJEUX PASTORAUX EN MILIEU PEUL
Les fêtes de transhumance ƴaaral et degal au Mali

Alors que les politiques du patrimoine culturel tendent à mettre en place des normes globalisées, cet ouvrage analyse les effets et les enjeux locaux de l’insertion d’un pays d’Afrique de l’Ouest, le Mali, dans ce nouvel ordre patrimonial. À partir d’un terrain réalisé de 2006 à 2010 portant sur la valorisation d’institutions pastorales peules du Delta intérieur du fleuve Niger, l’auteure rend compte de l’articulation, souvent conflictuelle, entre l’application du programme de sauvegarde du patrimoine immatériel conçu selon les normes de l’UNESCO (patrimonialisation participative, protection de la diversité culturelle, développement durable) et les enjeux contemporains du pastoralisme transhumant peul. L’ethnographie se concentre sur les acteurs impliqués dans la gestion des pratiques pastorales patrimonialisées pour révéler la diversité de leurs attentes et de leurs stratégies, dépassant souvent le champ du patrimoine. L’analyse permet ainsi de nuancer l’interprétation parfois simpliste d’objectivation de la culture, pour replacer la patrimonialisation dans les cadres sociaux du Mali contemporain. Une attention particulière est pour cela accordée aux représentations différenciées du passé, aux relations intergénérationnelles, aux hiérarchies sociales, aux dimensions esthétiques et morales du pastoralisme ainsi qu’aux règles de gestion du foncier pastoral. Cette anthropologie résolument politique du patrimoine culturel alimente une réflexion originale sur les pratiques politiques de la tradition et de l’appartenance et sur les rapports de pouvoir entre l’État, les pouvoirs locaux et les usagers du territoire deltaïque.