Pour une sociologie narrative

Jean-François Laé, professeur de sociologie à l’université Paris 8, a mis en place, avec Numa Murard et Annick Madec, un “atelier de sociologie narrative : sociologienarrative.com“, dont voici le manifeste :

“Je n’utiliserai certainement pas les mots qu’affectionnent les muséologues et les critiques d’art” Elliott Erwitt, Personal Exposures, 1988

Pour une sociologie narrative

Bienvenue à toutes et à tous.

Bienvenue à vous, amateurs et professionnels, profanes et savants, qui connaissez l’épaisseur du social et déplorez l’ésotérisme des sciences sociales. Sociologues oui, car nous observons et éprouvons des relations, mais historiens si vous voulez, artistes, ethnographes ou ethnologues, romanciers, philosophes, reporters. La narration, le récit sont nos outils communs. Les sciences sociales ont voulu expliquer le monde, il s’agit maintenant de les transformer. Et tout de suite dans leurs formes, dans leur écriture, dans leurs mots, leurs images, leurs sons, leurs odeurs, leur goût. Politique ? Oui, si, par là, l’on entend la démocratisation de la connaissance et que l’on s’attaque à ses premières tâches : la politisation de l’intelligentsia, le renoncement à l’autisme intellectuel, le désir de s’affranchir du conservatisme de la forme, la participation à la discussion publique. A la dispute publique.

Vaste chantier, auquel nous vous invitons à contribuer. Nous vous invitons à partager vos favoris avec les nôtres, vos essais avec nos expériences, vos idées avec nos réflexions. Les rubriques du site permettent de publier les interventions de plusieurs manières…
lire la suite…