Soutenance de thèse

Claire Lévy-Vroelant, professeure de sociologie à l’Université Paris 8, annonce la soutenance de la thèse de Quanbi ZU “La question du logement dans la ville chinoise au cœur des mutations urbaines. Une sociologie des nouveaux modes d’habiter entre héritage et modernité. Le cas de Pékin.”
Jury: Christian TOPALOV (rapporteur) Jean-Yves AUTHIER (rapporteur) Stéphanie VERMEERCH, Jean-Pierre LEVY, Bernard HAUMONT, Catherine BONVALET
Le 7 février 2014 à 14h30 , Université Paris 8 Saint-Denis , Salle des thèses, Espace Deleuze.
Résumé : S’appuyant sur des expériences de recherche et des théories issues de la sociologie urbaine occidentale, états-unienne et chinoise, la thèse contribue à la compréhension des mutations de la société urbaine chinoise à travers l’observation de la question du logement à Pékin vue du côté des accédants à la propriété. Favorisées par les réformes, l’expansion et la privatisation du secteur immobilier semblent répondre à l’enthousiasme de ménages de plus en plus nombreux pour accéder à ces nouveaux espaces privés de prospérité. En quête de “bonne existence” et de distinction sociale, disposées à changer profondément leurs modes de vie et à s’éloigner du centre, les classes moyennes émergentes participent activement, avec des résultats plus ou moins heureux, à la transformation de la Chine urbaine contemporaine. L’enquête, à la fois sémantique (glossaire), ethnographique (observation), visuelle (photographies) fait des récits de vie et des conversations in situ sa matière première.