Paris refuge : habiter les interstices

Florence Bouillon, maîtresse de conférences au département de sociologie, est co-auteure de l’ouvrage Paris Refuge. Habiter les interstices, qui vient de paraître aux Éditions du Croquant. Son texte, intitulé “Awa, une Malienne à Paris”, restitue les étapes du parcours socio-résidentiel d’une jeune femme immigrée. L’accession au logement social, synonyme de confort et de stabilité, s’accompagne ici d’un isolement relationnel qui n’est pas sans interroger la notion de “trajectoire résidentielle ascendante” et, plus largement, les conditions d’un possible habiter.