Nicolas Jounin : “Prix la ville à lire”

Le jury du prix La ville à lire 2009 (doté de 3000 euros) a décidé le 9 mars de distinguer “Chantier interdit au public, enquête parmi les travailleurs du bâtiment” de Nicolas Jounin.
Plus d’informations sur le site du Moniteur

Extrait du communiqué : “Nicolas Jounin nous fait découvrir : comment on se dérobe au travail, à la fois pour épargner sa fatigue et pour que dure l’intérim; les raisons de l’absentéisme; le vol des outils; les modalités assez codifiées (et limitées) de l’entraide; la rivalité pour l’accès à la grue; la livraison d’une toupie de béton utilisée comme instrument d’accélération des cadences par la maîtrise; la crainte des mouchards, notamment dans la société Martin (il s’agit d’un prénom); et bien sûr la ségrégation ethnique (les manoeuvres sont des Maliens que l’on appelle Mamadous, les maçons sont souvent Portugais, les Maghrébins sont ferrailleurs, etc.); et enfin ce qu’il appelle ‘la musique des insultes racistes’.”