Programme de mobilisation du 2 au 6 mars 2008 (mis à jour)

(programme mis à jour le lundi 2 mars 2009)
Lundi 2 mars 2009
9h – B332

Marie MÉNORET et Michel SAMUEL proposent la projection du film
“BAMAKO”
(2006, 1 h 55)) |, réalisé par Abderrahmane SISSAKO
L’histoire : Melé est chanteuse dans un bar, son mari Chaka est sans travail, leur couple se déchire… Dans la cour de la maison qu’ils partagent avec d’autres familles, un tribunal a été installé. Des représentants de la société civile africaine ont engagé une procédure judiciaire contre la Banque mondiale et le FMI qu’ils jugent responsables du drame qui secoue l’Afrique. Entre plaidoiries et témoignages, la vie continue dans la cour. Chaka semble indifférent à cette volonté inédite de l’Afrique de réclamer ses droits…


12h – B332

Diffusion du documentaire “Argent-Dette”
Avec Roser Cusso et Michel Joubert

15h – B332
Axel Pohn-Weidinger
Vidéoprojection « Les albums de photos de l’administration publique » : Images de la vie en logement insalubre, des enfants malades, de la famille en centre de rapatriement, de la formation professionnelle, et de la vie à la rue.

Mardi 3 mars
10 h – B332

Projection du film de Laurent Cantet
« Ressources humaines »,
avec Jules Naudet, Laure Pitti et Claudette Lafaye.

Synopsis : « Frank, jeune étudiant dans une grande école de commerce, revient chez ses parents le temps d’un stage qu’il doit faire dans l’usine où son père est ouvrier depuis trente ans. Affecté au service des ressources humaines, il se croit de taille à bousculer le conservatisme de la direction qui a du mal à mener les négociations sur la réduction du temps de travail. Jusqu’au jour où il découvre que son travail sert de paravent à un plan de restructuration prévoyant le licenciement de douze personnes, dont son père. »

13h
AG Centrale, en amphi D

14h – B332
Projection et discussion du film de Ken Loach, It’s a new world (2007) où se croisent les problématiques du genre, du néo-libéralisme, de la surexploitation des migrants.
Fille d’ouvrier, mère célibataire, Angie (Kierston Wareing), qui recrutait jusqu’alors dans les pays de l’est-européen du personnel à bon prix pour le marché anglais, est licenciée pour avoir violemment réagi à des attouchements de la part d’un supérieur. Elle va avec l’aide de sa colocataire Rose ( Juliet Ellis) et d’un patron de bar créer dans l’arrière cour du bistrot une agence de main-œuvre. Illégale car non-déclarée, elle emploiera dans un premier temps des immigrés possédant un visa. Doucement bien que démarrant sur une bonne intention, le profit facile et aussi quelques coups bas vont l’amener à glisser vers une exploitation de plus en plus sordide. Le profit balaye ce qui restait d’humainement louable. De l’établissement de faux papiers, au pire Andy franchira le pas. L ’oppressé devient oppresseur, le cynisme ambiant permet à chacun de se déresponsabiliser, de se dédouaner, le système repose sur ce terrible enchaînement de peur et de violence.

Mercredi 4 mars

13 h,
Réunion Publique
Convergence des Luttes dans la fonction publique
avec des syndicalistes de l’enseignement primire et secondaire et de l’hôpital

15 h, Assemblée Générale des trois conseils en Amhi X

Jeudi 5 mars
10 h – Amphi D

Réunion Enseignants – Etudiants

Journée de manifestation Nationale

Vendredi 6 mars
12 h – B332)

Projection du film de Arnaud Soulier et Sabrina Malek
« Un monde moderne »,
avec Nicolas Jounin et Livia Velpry

La suite du programme très prochainement …