Motion de l’UFR “HLGS”

L’UFR « Histoire, Littérature(s), Sociologie, Genre » de Paris 8, réunie en Assemblée Générale le lundi 26 janvier 2009, s’est prononcée avec détermination :
– contre la réforme de la formation et des concours de recrutement des enseignants,
– contre le projet de décret sur le statut des enseignants-chercheurs,
– contre l’opacité du nouveau système d’allocation des ressources aux universités.
Elle a adopté la motion de la coordination des universités du 22 janvier et a décidé à l’unanimité des 87 personnes présentes de se mettre « en grève totale, reconductible et illimitée à partir du 2 février : l’Université s’arrête. »
Elle appelle l’ensemble des UFR et des services centraux à organiser des assemblées générales et à se joindre au mouvement.
Elle a constitué un Comité d’Action de 12 membres élus représentant les composantes de l’UFR : enseignants, administratifs, étudiants.
Celui-ci appelle la tenue d’une nouvelle Assemblée Générale de l’UFR le 4 février à 10h00 pour faire le point sur la mobilisation des universités et définir les modalités d’action à compter du 9 février.
Il propose une Assemblée Générale de COORDINATION des UFR .