Aux futur.es candidat.es Parcoursup

Vous trouverez ci-après les caractéristiques de la licence de Sociologie de l’Université Paris 8-Vincennes-Saint-Denis. Ces éléments visent à vous aider dans la rédaction de votre projet motivé et à déterminer si cette licence peut correspondre à vos attentes.

Dans ce projet motivé (sur lequel s’appuie la commission d’examen des vœux), il s’agit de montrer que vous avez pris connaissance des éléments ci-après et d’expliquer pourquoi vous avez intégré cette licence à votre liste de vœux (y compris s’il ne s’agit pas de votre vœu favori). Il est vivement déconseillé de recopier les modèles de lettre accessibles en ligne et recommandé de rédiger une lettre spécifique à cette licence en mobilisant les caractéristiques décrites ici:

PRÉSENTATION GÉNÉRALE DE LA SOCIOLOGIE & DE L’ANTHROPOLOGIE:

La sociologie et l’anthropologie consistent en l’étude du fonctionnement de la société et des éléments qui la composent (École, famille, travail, etc.). Il s’agit d’analyser des phénomènes sociaux, comme les inégalités à l’École, sur le marché du travail ou encore dans le domaine de la santé. Pour y parvenir, les sociologues lisent des travaux scientifiques et mènent des enquêtes (par entretien, observation ou à l’aide d’archives ou de statistiques). Ils analysent ces données et rédigent des synthèses.

PRÉSENTATION DE LA LICENCE DE SOCIOLOGIE & D’ANTHROPOLOGIE DE PARIS 8 – VINCENNES-SAINT-DENIS:

Cette licence associe des cours thématiques (sociologie de l’éducation, de la famille, du genre, de l’immigration, du travail, de la déviance, du handicap, de la santé, etc.) et de nombreux cours consacrés à la pratique d’enquête (entretien, observation, archive, questionnaire). Les étudiant-es pourront renforcer ces compétences en suivant la « Mineure Enquête » ou en se spécialisant en « Mineure Anthropologie ». Ils/Elles pourront aussi suivre un ou des cours dans une autre discipline, comme en science politique.

Le cursus propose de préparer les étudiant-es qui le souhaitent aux concours d’entrée des écoles du travail social. Dans ce cas, les étudiant-es pourront suivre en L1 un cursus de « Préparation aux métiers du social ».

La promotion compte beaucoup d’étudiant-es en réorientation ou en reprise d’études.

FORMAT DES ENSEIGNEMENTS:

Une particularité de ce diplôme est d’accueillir les étudiant-es dans des cours avec des effectifs réduits. Nous n’assurons pas de cours magistraux (CM) en amphithéâtre.

L’évaluation dans les cours repose dans une très large mesure sur le contrôle continu. La pédagogie repose sur des travaux réguliers (parfois en groupe) et non sur des sessions synchronisées d’examen à la fin du semestre (ou partiels).

Au premier semestre, les étudiant-es suivent des cours de tronc commun (en groupe-classe) et des cours au choix parmi les enseignements proposés au sein de leur Mineure (« Mineure Enquête » ou « Mineure Anthropologie »). Pour les enseignements de Mineure, les étudiant-es composent librement leur emploi du temps selon leurs intérêts pour les cours proposés dans la liste. Vous pouvez consulter le descriptif des cours du 1er semestre 2022-2023 pour exemple: descriptif des cours.

Des exemples de dispositifs pédagogiques originaux dans le département :


L’enquête de terrain :
– L’exemple de l’ouvrage Voyage de classes (Jounin, La Découverte, 2014): présentation de l’ouvrage.
– Intervention des étudiant-es autour de l’ouvrage pour le journal Le Parisien, dans L’Autre JT.

L’enquête par questionnaire :
– Enquêter sur et avec les étudiant.es dans plusieurs universités partenaires: Le collectif POF.
– Vidéo avec des étudiant.es du collectif POF (à Nantes): Comment fait-on de la sociologie ?

La préparation aux métiers du social :
http://www2.univ-paris8.fr/sociologie/wp-content/uploads/2018/06/Flyer-La-Pre%CC%81pa6596.pdf

Des sociologues invité-es dans les cours thématiques:

Rose-Marie Lagrave échange avec les étudiant.es de L1 dans le cadre du cours « Transformations sociales au XXe siècle »: http://www2.univ-paris8.fr/sociologie/?p=10445

Documentaires sur l’Université Paris 8 à Saint-Denis (anciennement Centre expérimental de Vincennes):

– Mini-série Arte TV: Paris 8 – La fac hip hop..
– Podcast France culture: Un terrain en or : Quand les étudiants du 9.3. enquêtent sur le 8ème arrondissement.
– Documentaire Arte: Vincennes, l’université perdue.
– Podcast Arte radio: Le fantôme de l’université.

POSSIBILITÉS DE POURSUITES D’ÉTUDES ET/OU DÉBOUCHÉS PROFESSIONNELS:

Les étudiant-es qui souhaitent poursuivre leurs études pourront s’inscrire dans les masters proposés par notre département et, plus largement, dans de nombreux autres masters de sciences humaines et sociales, à Paris 8 ou ailleurs (dont à Paris 8 le parcours « Anthropologie de la mondialisation » ou « Mondes urbains et inégalités » ou encore le « Master Genre »).

Ils/Elles pourront également s’orienter vers des formations spécialisées dans le domaine de l’éducation et vers la préparation des concours de l’Éducation Nationale (professeur des écoles, conseiller principal d’éducation, conseiller d’orientation pédagogique, etc.).

Ils/Elles pourront aussi se présenter à des concours dans les métiers du social (assistant social, éducateur spécialisé, éducateur PJJ, etc.) ainsi qu’à des concours de la fonction publique d’État ou territoriale.

Si l’accès direct au marché de l’emploi n’est pas encouragé en fin de L3, les titulaires de la licence de sociologie peuvent envisager une recherche d’emploi dans le domaine des enquêtes et des études socio-démographiques : instituts de sondage, services d’études des entreprises ou des collectivités, bureaux d’études, associations spécialisées dans les enquêtes sociales…

Ils/Elles peuvent aussi envisager de postuler à des emplois relevant tant des secteurs socio-éducatifs que du développement social et urbain.

MOTS OU EXPRESSIONS CLÉS DANS L’EXAMEN DES PROJETS MOTIVÉS:

Caractéristiques de la formation susceptibles d’intéresser les candidat-es: « Mineure Anthropologie », « Mineure Enquête », « Préparation aux métiers du social », « Effectifs réduits », « Contrôle continu ».

Contenu des enseignements susceptibles d’intéresser les candidat-es: « Pratique d’enquête », « Enquête de terrain », « Observation », « Archive », « Questionnaire », « Statistiques », « Cours thématiques », « Lecture de travaux scientifiques », « Rédaction de synthèses ».

Poursuite d’études ou débouchées susceptibles d’intéresser les candidat-es: « Master Anthropologie de la mondialisation », « Master Mondes urbains et inégalités », « Master Genre », « Master MEEF », « Professeur des écoles », « Conseiller principal d’éducation », « Conseiller d’orientation pédagogique », « Travail social », « Assistant social », « Educateur spécialisé », « éducateur PJJ », « Etudes socio-démographiques », « Instituts de sondage », « Bureaux d’études », « Associations spécialisées dans les enquêtes sociales », « Services d’études des entreprises », « Services d’études des collectivités », « Secteurs socio-éducatifs », « Développement social et urbain ».

Rappel: La commission classe en haut de la liste les candidat-es qui ont pris connaissance de ces informations et qui expliquent être intéressé-es par l’une ou plusieurs de ces dimensions (en accordant une attention particulière aux étudiant-es en réorientation ou reprise d’études afin de ne pas les défavoriser).

Des anciens de la promotion: que sont-ils/elles devenu.es ?

Après sa Licence de sociologie à Paris 8, Maïly a obtenu un Master Intervention et développement social à Reims. Désormais, elle travaille dans un organisme public régional (Direccte) comme chargée de développement de l’emploi dans les territoires.


Après un cursus en info-com et une Licence de sociologie à Paris 8, Lola a engagé un Master 1 à l’École des Hautes Études en Sciences Sociales et un Master 2 de communication publique et institutionnelle à Sciences Po Strasbourg. Lola est actuellement chargée d’études (qualitatives et quantitatives) au sein d’un institut de sondage privé.

Après son diplôme de sociologie à Paris 8, Indra a suivi un Master en sciences sociales cultures et métiers du web (en alternance). Elle est désormais chef de projet des systèmes d’Information au sein du conseil départemental de la Seine-Saint-Denis.


Après un BTS, Matthieu a obtenu une Licence de sociologie à Paris 8, puis un Master de socio-anthropologies appliquées au Développement Local à l’Université Lumière Lyon 2. Il débute actuellement une thèse de doctorat en sciences de l’éducation dans cette même université.


Abel est chargé d’études statistiques au Ministère de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports après un Master de sociologie quantitative à l’École Normale Supérieure (ENS) et une Licence de sociologie à Paris 8. Il avait obtenu avant cela un DUT en informatique.


Après un IUT, Fatima a validé une licence de sociologie à Paris 8, puis un Master aménagement, gestion et développement du territoire dans une autre université. Elle est actuellement chargée de développement local dans une association. Elle s’intéresse aux questions de développement social territorial et au processus de discrimination en banlieues parisiennes.

Après sa Licence de sociologie à Paris 8, Wafae a validé un Master en alternance en conduite du changement et sociologie des ressources Humaines à l’Université Gustave Eiffel. Elle est actuellement doctorante financée au sein du Laboratoire Techniques, Territoires et Sociétés.


Elie est journaliste sportif et rédacteur web après une Licence de sociologie à Paris 8 et un Master de journalisme.




Après une Licence de sociologie à Paris 8, Lucile a obtenu un Master de sociologie, chargés d’études sociologiques (conseils, enquêtes, évaluations) à l’Université Paris-Sorbonnes. Elle exerce désormais comme chargée d’études statistiques à la direction générale de Pôle Emploi.


Après sa Licence de sociologie à Paris 8, Killian a rejoint un Master sciences sociales, spécialisé dans le domaine des études et évaluations dans les secteurs de la santé. Il exerce comme chargé de prévention et de promotion de la santé. Il a notamment travaillé auprès de migrants, demandeurs d’asile, réfugiés et leurs familles autour de l’accès au soin.