Archive for October, 2019

Sociologie de la déviance (lundi)

Le cours “Sociologie de la déviance” de Michel Kokoreff aura bien lieu lundi 21 octobre 2019 à 15 h

Cours intensif – Grands courants en sciences sociales

Un cours intensif de “Grands courants en sciences sociales” est organisé à l’inter-semestre. Il aura pour thème la sociologie de la socialisation (voir le descriptif ci-dessous et le planning des séances). Les étudiants souhaitant suivre ce cours doivent s’inscrire auprès du secrétariat de sociologie avant 31 octobre. Le nombre de places est limité à 40 étudiants.

Présentation du cours:
L’enseignement a pour thème la sociologie de la socialisation. De quoi parle-t-on quand on parle de « socialisation » en sociologie ? L’enjeu du cours est de se pencher sur la genèse de la notion de socialisation, ses usages en sociologie (du XIXème siècle à aujourd’hui en France) et les débats qu’elle suscite. Si une chronologie de la notion est nécessaire pour comprendre comment les approches de la socialisation sont passées de la fabrique des êtres sociaux à la fabrique sociale des êtres, l’enseignement explore de façon thématique ce processus de formation et de transformation des individus. En s’appuyant sur des travaux empiriques récents consacrés à la socialisation corporelle, culturelle, ou encore politique, il s’agit donc à la fois de revenir sur les grandes questions de la discipline (intégration, reproduction, construction sociale etc.) que la notion de « socialisation » soulève et de dégager ses enjeux contemporains (incorporation, temporalité et différenciation de et dans les processus de socialisation). Par l’intermédiaire de l’analyse de textes (« classiques » et contemporains), de supports divers (documentaire, bande-dessinée etc.) et d’une initiation collective au travail de terrain, le cours rend compte des enjeux théoriques et méthodologiques de cette notion. Au cours de cet enseignement, les questions méthodologiques sous jacentes (Comment peut-on étudier des processus de socialisation à l’oeuvre ? La socialisation s’observe-t-elle ? Comment saisir la dimension temporelle des socialisations et leurs imbrications ?) sont abordées grâce à une enquête collective. Enfin, sur le plan épistémologique, dresser un tableau de la sociologie de la socialisation permettra de s’interroger : en quoi les approches de la socialisation en sociologie constituent-elles un « grand courant » de la discipline ?

Planning des séances: Emploi du temps.

Conférence : Une famille française, Audrey Célestine

Dans le cadre du cours Transformations sociales au XXème siècle, Audrey Célestine présentera son ouvrage

Une famille française. Des Antilles à Dunkerque en passant par l’Algérie, éditions Textuel, 2018

Vendredi 11 octobre 2019 de 10h30 à 12h en salle B134.

La conférence est ouverte.
Contact : yasmine.siblot@univ-paris8.fr